Mesures Agro-Environnementales et Climatiques : plus de 3 200 exploitations normandes accompagnées - La Région Normandie

Mesures Agro-Environnementales et Climatiques : plus de 3 200 exploitations normandes accompagnées

Le 04 Février 2020
Les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) permettent d’accompagner les exploitations agricoles qui s’engagent dans le développement de pratiques combinant performance économique et performance environnementale ou dans le maintien de telles pratiques lorsqu’elles sont menacées de disparition.
Vaches
0

En Normandie, depuis 2015, grâce à la mobilisation de 127 millions d’euros d’aides publiques (FEADER, Etat, Agences de l’Eau, Région Normandie), le dispositif MAEC a permis d’accompagner plus de 3 200 exploitations normandes dans l’évolution de leurs pratiques ou dans le maintien de pratiques vertueuses sur le plan environnemental. 

90 % des contrats arrivant à échéance en mai 2020 pourront être prolongés d'un an

En 2019, à la demande de Régions de France, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a étudié la possibilité de revoir le document cadre national régissant les MAEC afin de permettre aux Régions de prolonger d’un an en 2020 les contrats 2015 arrivant à échéance. La Commission Européenne a donné son accord pour cette évolution de la réglementation. 

C’est sur cette base que la Région, Autorité de Gestion des Programmes de Développement Rural, a mobilisé les financements du FEADER et du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, pour permettre de renouveler sur un an 90 % des contrats de MAEC arrivant à échéance et ainsi de continuer à accompagner les agriculteurs normands mettant en œuvre des pratiques agricoles vertueuses sur le plan environnemental.

L’accompagnement des conversions en Agriculture Biologique sera conforté en 2020

Dans la continuité de l’action mise en œuvre en Normandie depuis plusieurs années, l’accompagnement des conversions en Agriculture Biologique sera quant à lui conforté en 2020. 

En Normandie, 200 exploitations se convertissent à l’Agriculture Biologique chaque année. Le financement des premières années de maintien sera également assuré. Depuis 2015, 
77 millions d’euros d’aides publiques sont mobilisées afin d’accompagner les conversions et le maintien en Agriculture Biologique, 1 600 exploitations normandes.