Aller au contenu principal
logo

Au paradis des gourmets

  • clock

Par la qualité et la diversité des produits issus de son terroir et de ses côtes maritimes, la Normandie cultive une gastronomie aux mille et une saveurs. Qui régale les yeux et les papilles du monde entier !

En Normandie, la gastronomie exprime la générosité du climat, de la terre et de la mer. Grâce à la richesse de ses herbages, cette grande région agricole a développé un élevage de tout premier plan. Emblèmes régionaux, les vaches sont la source de produits laitiers des plus gouteux, dont certains sont mondialement connus : la crème et le beurre d’Isigny, les fromages – Camembert, Livarot, Neufchâtel, Pont-l’Évêque.

Les spécialités normandes

Viandes raffinées et savoureuses spécialités

L’élevage normand donne également des viandes raffinées, comme le bœuf de race normande, l’agneau de prés-salés, le canard de Duclair, les volailles… et de savoureuses spécialités : andouille de Vire, boudin noir de Mortagne, canard au sang, jambon du Cotentin, saucisson du Marin, tripes à la mode de Caen…
Une grande variété de fruits et de légumes s’épanouissent dans ce potager géant à ciel ouvert : carottes et poireaux de Créances, cultivés dans le sable, mais aussi pommes et poires, à l’origine de jus savoureux et de boissons mondialement renommées (Calvados, cidre, poiré et pommeau de Normandie).


Moules de Barfleur, huîtres et Saint-Jacques

Le long des 640 km de côtes et des nombreux cours d’eau, la pêche s’avère exceptionnelle en Normandie : bars, turbots, harengs, merlans, truites et autres poissons. Les eaux normandes sont aussi réputées pour leurs coquilles Saint-Jacques, leurs homards et leurs bulots, leurs moules de Barfleur et leurs quatre crus d’huîtres (Côte Ouest, Isigny, Saint-Vaast et Côte de Nacre). Une multitude de recettes magnifie certains de ces ingrédients, comme la marmite dieppoise et les Demoiselles de Cherbourg.

27 restaurants « étoilés »

La Normandie comble également les « becs sucrés » avec de nombreux desserts et confiseries à base de pommes (tarte, bourdelot, soufflé, omelette vallée d’Auge, sucres rouennais…), mais aussi la teurgoule (riz au lait à la cannelle), les galettes et les sablés normands, sans oublier les caramels d’Isigny et les mirlitons. Autant de produits et de spécialités que la Normandie célèbre toute l’année à l’occasion d’événements gastronomiques - marchés du terroir, fêtes, foires…- et grâce à de talentueux restaurateurs, dont 27 sont « étoilés » au guide Michelin.

Gourmandie, le goût de la Normandie

Pour les viandes, les boissons, les légumes, les poissons… exigez Gourmandie ! Depuis 2003, cette marque collective valorise le meilleur de la Normandie. Plus de 300 produits ont été sélectionnés par l’Institut régional de la qualité agroalimentaire de Normandie (IRQUA-Normandie) selon leur origine normande, leur qualité (hygiène, traçabilité…) et leur saveur, approuvée par un panel de dégustateurs. Plus de 100 entreprises agroalimentaires normandes font partie de la marque Gourmandie, distribuées dans plus de 1 000 points de vente en France.

AOC et AOP normandes

L'Appellation d’origine contrôlée (AOC) et l'Appellation d’origine protégée (AOP) sont deux signes qui attestent de la qualité et de l'authenticité d'un produit respectivement au niveau national et européen.

La Normandie comptabilise pas moins de 15 AOC et AOP, ce qui en fait l'un des territoires les plus riches et les plus reconnus d’Europe : Calvados (AOC), Calvados Pays d’auge (AOC), Calvados Domfrontais (AOC), Pommeau de Normandie (AOC), Cidre Pays d’Auge (AOC/AOP), Cidre du Perche (AOC), Cidre Cotentin (AOC/AOP), Poiré Domfront (AOC/AOP), Agneau de pré salés du Mont-Saint-Michel (AOC), Camembert de Normandie (AOP), Livarot (AOP), Pont l’Evêque (AOP), Neufchâtel (AOP), Beurre d’Isigny (AOP), Crème d’Isigny (AOP).

5 produits sont par ailleurs sous Indication géographique protégée (IGP) : Porc fermier de Normandie, Volaille fermière de Normandie, Cidre de Normandie ou Cidre Normand, Poireaux de Créances, Bulot de Granville.

Les huîtres de Normandie devraient, à leur tour, être labellisées à l'horizon 2020.

Les différentes appellations 

L’Appellation d’origine protégée (AOP) désigne un produit dont toutes les étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. C’est un signe européen qui protège le nom du produit dans toute l’Union européenne.

L’Appellation d’origine contrôlée (AOC) désigne des produits répondant aux critères de l’AOP et protège la dénomination sur le territoire français. Elle constitue une étape vers l’AOP, désormais signe européen. Elle peut aussi concerner des produits non couverts par la réglementation européenne (cas des produits de la forêt par exemple).

L'indication géographique protégée (IGP) est un signe d'identification de l'Union européenne qui désigne des produits dont la qualité ou la réputation est liée au lieu de production, de transformation ou d'élaboration, mais dont les ingrédients ne proviennent pas nécessairement de cette aire géographique

Label rouge est une marque commerciale de l'Union européenne classifiée en France comme label de qualité.

Les enjeux des démarches qualité

Les principaux enjeux autour des démarches « qualité » consistent à : 

  • Contribuer au développement économique local des territoires régionaux, par une augmentation de la valeur ajoutée pour les producteurs
  • Protéger les savoir-faire régionaux dans un contexte de globalisation de l’économie
  • Préserver et développer des emplois locaux non délocalisables
  • Renforcer l’identité normande et l’attractivité de la Normandie au travers de produits emblématiques qui font parfois à eux seuls la promotion touristique des territoires normands
  • Développer l’export sur des marchés de haut de gamme.

Le cidre du Perche, nouvelle AOC

Cette AOC a nécessité plus de dix ans d’expertises avec l’INAO et l’appui du Parc. Sept producteurs participent à la valorisation du cidre du Perche. En moyenne, 200 000 bouteilles de cidre du Perche sont élaborées chaque année par ces producteurs-récoltants. L’aire géographique d’appellation est ancrée dans le Perche, essentiellement dans l’Orne avec des prolongements dans l’Eure-et-Loir et la Sarthe.  La filière cidricole obtient ainsi sa huitième AOC.

A savoir 

On trouve 400 variétés de pomme (cidre et couteau) en Normandie.

La Région Normandie est la première région cidricole de France avec 54 % de la production nationale. Les vergers normands sont à l’origine de produits cidricoles prestigieux avec sept appellations d’origine protégées : le Poiré Domfront, le Pommeau de Normandie, trois Calvados (Calvados, Pays d’Auge et Domfrontais), trois cidres du Pays d’Auge, du Cotentin et désormais du Perche. Cette filière regroupe près de 350 producteurs et/ou transformateurs pour un volume de 50 millions de bouteilles par an. 
 

Évaluer cette page :

logo