Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Le réseau Nomad Car peut subir des perturbations (retards, suppression de services) en raison de l'indisponibilité de personnel de conduite ou d’accompagnateurs. L'état du réseau sera mis à jour autant que possible sur l'application Nomad Car Normandie et nos réseaux sociaux Nomad car.

En savoir plus

Une région engagée pour l’égalité femmes-hommes

  • clock

Inscrite dans la Constitution, l’égalité entre les femmes et les hommes est une valeur fondamentale de la République et dans les objectifs de développement durable de l’ONU. Les mentalités et les prises de conscience évoluent ; mais si l’égalité a progressé dans le droit, elle doit encore progresser dans les faits.

La Région Normandie, plus grande collectivité territoriale de Normandie et employeur public majeur, joue un rôle moteur dans la promotion et la mise en œuvre de l’égalité entre les femmes et les hommes aussi bien en interne à la collectivité que sur le territoire normand :

  • en interne en tant qu’employeur : elle entend affirmer et renforcer son engagement sur l’égalité professionnelle F/H dans les modes de gestion RH, l’organisation interne et le management 
  • dans les politiques publiques : elle met en œuvre des dispositifs et actions favorisant cette égalité, en s’associant à des dynamiques partenariales sur le territoire

Pour une égalité professionnelle en interne

En 2021, la collectivité a présenté un plan d’actions triennal sur l’égalité professionnelle, co-construit entre la collectivité et les représentants du personnel.

Le plan d'actions 2021-2023 se décompose en 4 axes prioritaires

  • Sensibiliser sur l'égalité femmes-homes et la lutte contre les discriminations
  • Prendre en compte l'égalité et la mixité professionnelle dans les modes de gestion des ressources humaines
  • Favoriser l'articulation entre vie personnelle et vie professionnelle 
  • Lutter contre les violences sexuelles et sexistes, le harcèlement et les discriminations

Plus d'égalité et de mixité dans les politiques régionales

Les politiques publiques doivent : 

  • Agir, dans tous les champs, pour plus d’égalité et de mixité
  • Permettre de réduire les inégalités entre les femmes et les hommes
  • Veiller à ne pas renforcer les inégalités, ni à en créer de nouvelles
  • Mesurer objectivement vers qui et pourquoi est attribuée la contribution financière régionale

C'est pourquoi, la Région Normandie s'engage dans plusieurs de ses domaines de compétence.

Agir pour sensibiliser les jeunes

La Région, via notamment son programme régional d’actions éducatives, soutient et mène des actions à destination des jeunes pour lutter contre les stéréotypes, favoriser le respect filles-garçons pour mieux vivre ensemble, prévenir le harcèlement et les violences.

Les plaidoiries des lycéennes et lycéens 

Des lycéens, venus de toute la France, participent au concours de plaidoiries organisé par le Mémorial de Caen, et choisissent de défendre les droits des enfants, le droit d’expression, la discrimination sous toutes ses formes. Lors de la dernière édition, 5 candidats ont notamment traité des inégalités ou des discriminations faites aux femmes.

Le Prix Liberté

Le Prix Liberté, qui désigne chaque année une personne ou une organisation engagée dans un combat récent et exemplaire en faveur de la liberté, a récompensé trois militantes : 

  • Greta Thunberg, militante écologiste suédoise engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique
  • Loujain Al Hathloul, militante saoudienne des droits des femmes
  • Sonita Alizadeh, militante afghane engagée contre le mariage forcé des jeunes filles en Afghanistan

Orientation, formation et apprentissage

La Région s'engage pour plus de mixité dans les parcours d’orientation, de formation et d’apprentissage en garantissant un égal accès filles-garçons aux formations et aux métiers.

Elle s’appuie également sur l’agence de l’orientation et des métiers de Normandie pour :

  • valoriser et promouvoir les filières et les métiers scientifiques, techniques et industriels et du numérique auprès des jeunes filles 
  • agir pour améliorer la mixité filles/garçons dans la filière numérique
  • sensibiliser et accentuer la découverte de la filière sanitaire et sociale pour les garçons

Semaine de la mixité

Parce qu’il n’y a pas de métiers d’homme et de métiers de femmes, parce qu’on ne choisit pas son métier en fonction de son genre, il est essentiel d’agir pour déconstruire les stéréotypes de sexe, favoriser une représentation mixte des métiers pour faire tomber les freins à l’élargissement des choix en termes d’orientation.  Différentes animations sont proposées comme l’atelier "Orientation, mixité : Stop aux idées reçues" et le concours Imaginons la mixité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes (organisé conjointement avec l'académie de Normandie).

Qualification et insertion des publics séniors

Dans le cadre d'une problématique de qualification et d’insertion des publics séniors, 5 territoires d’expérimentation ont été identifiés, dans lesquels la part des femmes de plus de 50 ans sans emploi est plus importante qu’au niveau régional. Le plan d’actions prévoit un travail spécifique sur ce public, notamment dans les zones d’emploi où la part des femmes de plus de 50 ans est très largement supérieure à la moyenne régionale (Bernay, Mortagne au Perche, Avranches).

Culture scientifique technique et industrielle (CSTI)

Avec l'Atrium à Rouen et Relai d'sciences à Caen, la Région s’engage à travailler à :

  • l’amélioration de l'inclusion des filles dans les actions de CSTI
  • la déconstruction des stéréotypes de genre sur les disciplines scientifiques, les métiers de la recherche et de l’innovation et les métiers de la Tech et du numérique
  • faire de la CSTI un levier en faveur de l’égalité femmes-hommes sur le territoire

Open badge

Le projet Open Badge vise notamment à favoriser la reconnaissance des compétences informelles mobilisables en sciences et technologies. Il permet une objectivation de ses capacités et s'affranchit de tout a priori sectoriel. De plus, la personne qui détient un badge numérique participe activement à sa propre valorisation en dehors des canaux habituels de reconnaissance liés aux diplômes ou publications.

Entrepreneuriat par les femmes

La Normandie est la 4e région où la proportion de femmes dirigeantes est la plus élevée, soit 30%.

Un Plan d’Actions Régional normand pour l’entrepreneuriat des femmes a été conclu en Normandie entre la Région, la Direction Régionale Droits des Femmes et Egalité (DRDFE) et BPI France. 

L'objectif :

  • faciliter l’émergence et la concrétisation de projets de création, reprise et développement d’entreprises par les femmes par une offre d’accompagnement adaptée aux besoins des femmes
  • donner aux femmes engagées dans la création d’une entreprise les moyens de développer l’ensemble des compétences dont elles ont besoin
  • favoriser l’accroissement des financements effectivement accordés aux femmes créatrices et repreneuses d’entreprises
  • neutraliser les stéréotypes de genre qui peuvent affecter les acteurs de l’écosystème entrepreneurial dans leurs pratiques d'accompagnement et leur communication ;
  • renforcer la coordination entre l’ensemble des acteurs de l’écosystème de la création d’entreprise afin de contribuer à la promotion des actions en faveur de l’entrepreneuriat par les femmes
  • mettre en place des instruments précis de suivi de la situation de l’entrepreneuriat des femmes en Normandie

Femmes & Challenges

Le réseau Femmes & Challenges, créé par la Chambre de commerce et d’industrie Seine Estuaire est un réseau business normand, fédérateur de toutes les initiatives autour de l’entrepreneuriat au féminin.

Il a ainsi initié le "FUND by Femmes & Challenges" dédié à l’entrepreneuriat des femmes et auquel la Région participe financièrement. Il octroie des prêts d’honneur à des créatrices, repreneuses et développeuses d’activités ou d’entreprises afin de faciliter la réalisation de leurs projets et de leur permettre d’avoir accès au financement bancaire.

Il organise également le Forum de la dirigeante d’entreprise, dédié aux femmes cheffes d’entreprise, dirigeantes et porteuses de projets.

Soutien au projet Accelerating Women’s Enterprise (AWE) Interreg

Ce projet Interreg de 3 ans est conduit par 5 partenaires britanniques, 2 partenaires bretons et 2 partenaires normands (le Club Normandie Pionnières et Caen la Mer Emploi Formation et Compétences) et a pour objectif d’augmenter la part de créatrices d’entreprises grâce à une approche innovante transfrontalière 

Culture

La Région appelle ses partenaires à développer des projets respectueux des droits culturels des personnes et notamment sur l’égalité femme-homme :

  • nombre de femmes parmi les artistes programmés / diffusés
  • nombre de propositions artistiques visant à lutter contre les discriminations liées au sexe et au genre
  • nombre de propositions artistiques valorisant la place des femmes dans les contenus
  • pourcentage de propositions défendues par des femmes ou par des équipes mixtes et paritaires…

Plus d’une vingtaine de structures se sont d’ores et déjà engagées dans cette démarche initiée par la Région et peuvent désormais afficher leur engagement à travers le logo "Droits culturels en Normandie".

Les journées du Matrimoine en Normandie

L’association HF Normandie agit en faveur de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans les secteurs des Arts et de la Culture. Elle organise les Journées du Matrimoine dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, qui permettent de découvrir ou de redécouvrir les grandes figures féminines de notre histoire à travers : 74 projets artistiques et culturels dans 58 lieux sur tout le territoire normand. La Région Normandie s’est inscrite comme l’un des partenaires de ce projet.

Forum mondial Normandie pour la Paix

En partenariat avec le magazine Elle, le Forum mondial Normandie pour la Paix 2020 a consacré pour la première fois une de ses 3 conférences plénières à la thématique "Les Femmes dans la construction de la Paix". Grâce à des témoignages inspirants et des débats pointus, ce temps fort a permis d’analyser l’importance du rôle des femmes dans l’édification d’une paix durable, mais aussi le manque de représentation des femmes dans les processus de paix, la sous-estimation des violences sexuelles dans les conflits ou encore l’engagement des femmes au sein de la société civile. De nombreux débats ont également abordé la thématique du genre.

Une première Maison des Femmes en Normandie

Cette Maison des Femmes est un projet de création des établissements du CHI d’Elbeuf-Louviers-Val de Reuil et du CH du Rouvray, soutenu par la Région.

Elle a pour vocation d’offrir, en un lieu unique sur le territoire du Groupement Hospitalier de Territoires Val de Seine et Plateaux de l’Eure, un parcours coordonné de soins aux femmes victimes de violences y compris sexuelles, victimes de mutilations sexuelles et aux femmes en situation de vulnérabilité ou de précarité. 

Objectif : ouverture dès le 1er février 2022, dans les locaux actuels du CHI d’Elbeuf-Louviers-Val de Reuil réaménagés. 

La construction d’un bâtiment dédié est prévue pour le premier semestre 2023, pour permettre une mise en service en septembre 2024. La maitrise d’œuvre est portée par l’Hôpital, dans le cadre du Plan Régional d’Investissement dans les Etablissements de santé 2021-2030. A ce titre, la Région va financer la construction du bâtiment.  

Les partenaires du projet sont l’Etat, les Conseils Départementaux Seine Maritime et Eure, la Métropole Rouen Normandie, et la Communauté d’Agglomération Seine Eure. L’ARS accompagne financièrement le renforcement de l’équipe de prise en charge et de coordination. 

Des équipes d'aide aux victimes

L’EMHAVI (Equipe Mobile Hospitalière d’Aide aux Victimes de violences), créée en 2010, reçoit chaque année en moyenne environ 200 femmes victimes aux urgences de l’hôpital d’Elbeuf. En 2021, 500 victimes y ont été accueillies, dont 70% de violences intra-familiales. Cette activité a augmenté depuis 2 ans en raison de l’arrivée d’un médecin légiste. 

L’ELPE (Equipe de Liaison Protection de l’Enfance - service pédiatrie CHIELVR) prend en charge environ 70 enfants. 2/3 des situations nécessitent la rédaction d’une information préoccupante transmise au procureur.  

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo