Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

A compter du 23 septembre, vous devrez être en possession d’un titre de transport valide (carte papier ou billettique) à présenter au conducteur lors de votre montée. Sauf exception, le titre de transport provisoire ne sera plus accepté. En cas de problème, merci de nous contacter au 02 22 55 00 10.

En savoir plus
fenoreve

Luxe "made in Normandie" : Fêno nous en met plein la vue !

  • clock

Dédiée au luxe et au prestige « made in Normandie », l’exposition Fêno Rêve a mis à l’honneur au Festival de l’excellence normande (Fêno), du 10 au 12 septembre à Rouen, 42 créations artisanales ou industrielles d’excellence conçues par une trentaine d’artistes, entrepreneurs ou artisans normands. Tout à la fois ambitieux, talentueux et exigeants, ils imaginent et fabriquent des objets dont la qualité, l’utilité et la rareté contribuent au rayonnement normand, en France comme à l’étranger.

Pleins feux sur 5 de ces produits normands dont l’excellence et la renommée dépassent largement nos frontières.

Des casseroles Mauviel sur tous les continents !

« Plus qu’une signature, ces mots racontent à eux seuls l’histoire de notre famille, une histoire de transmission. Nous sommes le relais, le lien, le flambeau. »

Valérie Le Guern Gilbert, présidente de Mauviel 1830 (7e génération)

De la passion naît l’exception…Telle est la devise de Mauviel 1830, société créée en 1830 par Ernest Mauviel à Villedieu-les-Poêles (50).

La manufacture est devenue un fleuron de la gastronomie française qui conçoit des milliers d’ustensiles culinaires haut de gamme, tant pour les professionnels que pour les particuliers. Chaque jour, 70 artisans, dont certains sont dans l’entreprise depuis plusieurs décennies, découpent, montent, martèlent, frappent, polissent, emboutissent, façonnent, souvent à la main, quelque 1 300 ustensiles de la marque, dont des pièces cultes comme les poissonnières. Mauviel 1830 est l’unique manufacture au monde à utiliser autant de matières (cuivre, inox, aluminium, tôle noire), à proposer autant de formes et de montures.

La qualité des produits a conquis de nombreux chefs étoilés un peu partout sur la planète. Ceux-ci trouvent également chez Mauviel 1830 une écoute attentive pour concevoir sur mesure des ustensiles répondant exactement à leurs envies du moment, mettant le savoir-faire séculaire de l’entreprise au service des exigences actuelles et futures.

Le Parapluie de Cherbourg au-dessus des têtes de nos Présidents

Il est né à Cherbourg, à la proue du Cotentin, et en a hérité un caractère bien trempé ! Comme un voilier battant pavillon de son port natal, il arbore fièrement, brodé à même la toile, le blason de la marque.

Issu d’une famille de manufacturiers du cuir de père en fils depuis 1800 à Cherbourg, Jean-Pierre Yvon a créé la marque "Le Véritable Cherbourg" en 1986. Reprise par son fils Charles, elle est devenue en mars 2020 "Le Parapluie de Cherbourg". Ces produits hauts de gamme made in France sont conçus et fabriqués à la main pour du zéro défaut. Ils se déclinent en une vingtaine de modèles et de couleurs, et sont vendus dans le monde entier.

Son indubitable résistance en fait l’un des parapluies les plus solides au monde. Conçu en fibre de verre, "l’antibourrasque" plie mais ne rompt pas. Il est devenu au fil des ans le modèle incontournable des adeptes de conditions extrêmes. Le modèle "Parapactum", qui fait l’objet d’un brevet déposé, est le parapluie pour la protection des personnalités publiques. Il a été conçu et testé pour résister aux chocs aussi bien qu’aux intempéries. Le modèle Elysée a pour sa part été conçu à la demande du Palais de l’Élysée pour refléter l’élégance et la qualité à la française. Le véritable parapluie de Cherbourg est également mis à l’honneur par le chanteur Orelsan dans son clip La Pluie avec Stromae.

Des coussins sur mesure pour des hôtels de luxe

Installée à Aurseulles dans le Calvados, Karine Drasik a d’abord travaillé comme habilleuse-costumière de théâtre avant de se lancer en 2008 dans la création textile. Ayant créé sa propre marque, elle dessine des motifs et confectionne des étoffes pour la décoration haut de gamme. Chaque produit (100% normand !) est fabriqué avec le plus grand soin par une équipe expérimentée.

Chaque création est fabriquée pièce par pièce, chaque broderie est unique. Des esquisses à la conception en passant par le choix des couleurs et des matières, tout est fait en interaction avec le client.

Derrière chaque motif, il y a une réflexion, une inspiration puisée dans la peinture, dans les mouvements artistiques du XXe siècle, notamment l’Art Déco. Autres sources d’inspiration : les végétaux et le travail du photographe Karl Blossfeldt, ainsi que les formes géométriques abstraites et l’art japonais.

Elle collabore avec de grands architectes d'intérieur et son travail est présent dans les hôtels de luxe, les boutiques, les yachts, les résidences privées. Parmi ses clients les plus prestigieux, Karine Drasik compte l’architecte Peter Marino pour les boutiques Dior joaillerie de Genève et Tiffany & Co à New York, l’architecte d’intérieur Sybille de Margerie pour une résidence privée à Londres, le chalet Alexandra à Courchevel, l’agence Affine design pour l’Hôtel de Paris à Monte Carlo…

Les cidres et calvados Dupont sur les tables de New-York

Au cœur du pays d’Auge, le Domaine Dupont produit des cidres et calvados depuis 1887. Fort de ses 35 hectares de vergers en agriculture biologique, le domaine s’est résolument engagé dans une démarche de qualité. En s’inspirant des meilleures techniques utilisées pour le cognac et les grands crus, la famille Dupont a étudié, expérimenté, affiné ses techniques d’élaboration pour atteindre le niveau d’élégance et d’expression digne des meilleurs vins.

S’appuyant sur l’expertise d’œnologues venant de régions viticoles, le domaine enrichit sans cesse ses méthodes. Il utilise pour le cidre des techniques proches de celles du vin : élevage en fût pour la Cuvée Réserve, méthode traditionnelle des vins effervescents pour la Cuvée Colette. Tous les cidres sont millésimés. Pour explorer de nouveaux horizons gustatifs, le domaine recherche et innove : Givre est un « vin moelleux » de pomme, Blanc de pomme est un cidre tranquille... Le Cidre triple est un cidre atypique proche des bières artisanales, jouant sur l’amertume. Autre particularité du Domaine Dupont : les calvados à haut-degré, non réduits, offrent une expression puissante et intégrale. Ils sont la traduction de cette recherche de l’expression la plus pure et la plus riche de la pomme. Le Domaine Familial Louis Dupont exporte la moitié de sa production partout dans le monde, y compris sur les plus belles tables new-yorkaises.

Boutamtam habille Miss France, Lady Gaga et Beyoncé

« J’ai réalisé mon rêve. Tout petit déjà, je cousais des vêtements dans des bouts de tissu ou des torchons pour habiller les poupées de mes sœurs. »

Smaïn Boutamtam

Meilleur apprenti styliste de France en 2010, le Rouennais Smaïn Boutamtam a fait ses premières armes dans la haute couture à Paris, où il a exercé différents métiers (couture flou et tailleur, accessoiriste, modiste, bijoutier…) et collaboré avec des artistes comme Lady Gaga et Beyoncé.

De retour sur ses terres, à Petit-Quevilly (76), il s’est aménagé un atelier à proximité de la maison familiale et a créé sa propre marque : BOUTAMTAM.

Le hasard lui a fait croiser la route de la Caennaise Amandine Petit. Le courant est tout de suite passé entre eux. Résultat, c’est vêtue des créations de Smaïn qu’Amandine a remporté les concours de Miss Normandie puis de Miss France 2021. C’est aussi une tenue créée spécialement par le jeune styliste normand qu’elle a arboré fièrement lors du concours de Miss Univers en Floride, le 16 mai dernier.

A 31 ans, Smaïn Boutamtam ne manque pas d’idées ni de projets. Il dirige sa propre agence de mannequinat, est directeur artistique et photographe en free lance pour des magazines de mode dans plusieurs pays, a participé à la 1ère émission de téléréalité africaine. Et accessoirement, il met au point sa nouvelle collection qu’on pourra découvrir bientôt !

Fêno rêve, c’est aussi…

Les couvre-chefs de la SOFAC (Bernay)

La Société de fabrication d’articles coiffants (SOFAC) est spécialisée dans la fabrication de képis, casquettes, chapeaux, bonnets pour les armées, polices, gendarmeries et grandes administrations françaises et étrangères. Les 40 salariés de l’entreprise travaillent des matières nobles comme la mousseline (destinée aux voiles des hôtesses des compagnies aériennes du Golfe), la soie, la fourrure, le cuir… De nombreux détails rendent ces accessoires uniques et propres à chaque client. La SOFAC crée en moyenne un nouveau modèle par semaine, elle est à l’origine des principales innovations techniques et stylistiques du secteur.

Les cuirs de l’atelier Julno (Rouen)

Dans son atelier rouennais, la créatrice Juliette Noël, formée aux ateliers Grégoire à Paris, propose une gamme de sacs et de petite maroquinerie entièrement fabriqués à la main, de manière traditionnelle. Ses finitions sont très soignées et ses cuirs soigneusement sélectionnés dans des tanneries prestigieuses en France, en Belgique et en Italie.

Les étuis à musique de BAM (Dives-sur-Mer)

Depuis près de 40 ans, la Boîte à Musique, mieux connue sous le nom BAM, conçoit et fabrique de manière artisanale, des étuis pour une large gamme d’instruments de musique. Elle est aujourd’hui leader sur ce marché. Ses produits sont connus pour leur légèreté, leur solidité et leur design toujours renouvelé. Fort de son expérience, BAM a également développé une gamme de bagagerie et sacs de voyage.
 

Les sacs et cabas de l’Atelier Le Gagneur (Saint-Philbert-sur-Orne)

Après des études de mode et une expérience de designer en maroquinerie pour la maison Louis Vuitton, Mathilde Le Gagneur a quitté la vie parisienne pour revenir dans sa région natale. Créé en 2017, l’atelier Le Gagneur propose des accessoires modernes et intemporels fabriqués avec le plus grand soin. Elle utilise uniquement des matières naturelles : du cuir tanné végétal français, de la toile et des sangles de lin, des tissus anciens recyclés. 

La dentelle de Bayeux

Dès la fin du XVIIe siècle, les dentelles à l’aiguille produites en Normandie sont recherchées par de riches clientèles. La production mobilise des milliers d’ouvrières à Alençon, Argentan, Bayeux et Caen. Ce savoir-faire perdure grâce au Conservatoire de la dentelle fondé sous l’impulsion de Mylène Salvador, maître d’art. Sa mission : transmettre et promouvoir ce savoir-faire exceptionnel, initier et former.

La Dulcie (Caen)

Passionné de musique et de création, Benoît Van Den Driessche a combiné les deux pour concevoir un instrument de musique unique au monde : la Dulcie. Compacte, légère et solide, elle peut s’accorder au choix (guitare, ukulélé, banjo, mandoline…) et s’utilise en acoustique ou amplifiée. Avec ses 47 cm, elle s’emporte partout. C’est un concentré d’innovation fabriqué en Normandie.

Les objets rétros d’Eric Poirier (Grand-Quevilly)

Son travail de création utilise uniquement des objets considérés comme obsolètes et souvent voués à la destruction. Cela s’appelle l’Upcycling. Il désassemble, ré-assemble ces objets, les détourne de leur usage initial, donnant naissance à une nouvelle création en y associant parfois une fonctionnalité moderne. Chaque réalisation est unique, fruit de son expression.

Les paillettes Langlois-Martin (Saint-Ouen-sur-Iton)

Créée en 1919, la manufacture Langlois-Martin est un trésor national au savoir-faire unique, le dernier fabricant de paillettes pour le textile en France. Ayant déménagé en 2018 en Normandie, elle 
travaille toujours en étroite collaboration avec les grands brodeurs parisiens. Ses paillettes et motifs sont ainsi présents dans toutes les collections de mode à New York, Londres, Milan, Rome, Tokyo… Elle fournit les maisons de haute couture (Christian Dior, Chanel, Yves Saint Laurent, Givenchy, Balenciaga, Schiaparelli, Jean-Louis Scherrer…) et les grandes marques de prêt-à-porter (Louis Vuitton, Dolce Gabbana, Marc Jacob, Céline, Delpozo, Isaac Mizrahi, Iwy Iwaya…).
 

Les figurines de Fariboles (Darnétal)

Située près de Rouen, Fariboles Productions est une entreprise spécialisée dans la fabrication de figurines haut de gamme en édition limitée et destinées aux collectionneurs du monde entier.
Réalisée dans le respect de l’œuvre originale, chaque figurine est numérotée et accompagnée de son certificat d’authenticité.
 

Les parapluies H2O (Crepon)

Fabriqués dans la manufacture de Crépon avec des matériaux nobles, les parapluies H2O (garantis à vie !) témoignent d’un savoir-faire séculaire. Comme en haute couture, la réalisation puis la production d’un modèle se composent d’une suite d’opérations d’une grande technicité et requièrent la maîtrise de machines uniques en leur genre.

Les chapeaux Impertinence (Romilly-sur-Andelle)

Modiste et artisan d’art, Céline Cavé conjugue audace des contrastes, fantaisie des couleurs et originalité des volumes. Depuis 2005, sous la marque Impertinence, elle fabrique sur mesure et façonne à la main chapeaux et accessoires dans un style pétillant, aérien et désinvolte. Des créations qui racontent une histoire et ont obtenu de nombreux prix prestigieux.

Les sculptures de Leblon Delienne (Neufchâtel-en-Bray)

Atelier de sculpture français depuis 1987, Leblon Delienne réinterprète les codes de la pop culture et donne vie à nos héros préférés et à leurs univers imaginaires, en créant des figurines, des sculptures et des objets d’art et de design. Concevant et fabricant les œuvres sur place et à la main, les artistes de l’atelier Leblon Delienne ont à cœur de se renouveler en permanence et sont constamment à la recherche de nouvelles techniques pour continuer à émerveiller et surprendre.

Les aiguilles de la Maison Bohin (Saint-Sulpice-sur-Risle)

Héritière d’un passé industriel glorieux fondé sur l’apprentissage d’un savoir-faire perpétué depuis le XVIe siècle, Bohin France distribue, conçoit et produit dans sa manufacture près de 2 300 références parmi lesquelles les célèbres aiguilles à coudre, aiguilles artisanales, épingles, épingles à tête de verre de Murano, épingles fourche, épingles de sureté à boules, bracelets pelote, agrafes de confection. 

La maison de couture Romain Brifault (Rouen)

Le styliste Romain Brifault propose des modèles aux lignes épurées entièrement fabriqués en Normandie. Spécialiste dans la reconnaissance 3D et l’intelligence artificielle adaptée au secteur de la mode et de l’habillement, il a obtenu le 1er prix des Trophées de l’artisanat 2019 Seine-Maritime, dans la catégorie Innovation. Particulièrement sensible au handicap, il bouscule les codes de la mode en s’attachant à prendre en compte la particularité du corps de chaque personne et à permettre à chacun d’accéder au sur mesure.

Maison de parfum Berry et Corpo35 (Rouen)

Maison de Parfum Berry manifeste une vision artistique conjuguant culture et patrimoine olfactif, traduisant son engagement pour l’authenticité et le renouveau. Maison de Parfum Berry milite pour une parfumerie confidentielle et engagée toujours plus responsable, éthique, inclusive et fabriquée en circuit court sur notre territoire normand en collaboration avec des acteurs locaux.

Le mobilier de Sylvain Tranquart (Louvigny)

Issu de l’école des Beaux-Arts de Caen, Sylvain Tranquart a une approche esthétique et sculpturale du mobilier. Contrastes des matières et des couleurs, assemblages visibles, juxtapositions... Les formes et les matériaux sont ses outils pour créer des meubles aux lignes pures et délicates. Il est particulièrement friand du design du XXe siècle : Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Gerrit Rietveld, Marcel Breuer, Charles Eames... Des artistes plasticiens comme Sonia Delaunay, Sol Lewitt, Aurélie Nemours ou Hans Arp inspirent également son travail.

Dialogue citoyen

logo