Aller au contenu principal
logo

Accompagner les entreprises

  • clock

La Région accorde chaque année des aides directes et indirectes aux créateurs d’entreprise ainsi qu’aux entreprises en développement pour encourager leur croissance et la création d’emplois en Normandie.

Un "Prêt Relance" pour accompagner les TPE-PME

La Région Normandie et Bpifrance, en partenariat avec l’Ordre des Experts Comptables, lancent le nouveau dispositif du Prêt Relance. Ce prêt finance les besoins de trésorerie des TPE / PME liés à la reprise de leur activité et/ou cherchant à faire évoluer leur modèle économique dans le cadre d’un programme de développement. 

L'objectif : renforcer la trésorerie des entreprises régionales pour leur permettre, dans un contexte exceptionnel, de résoudre durablement leurs difficultés. La mobilisation forte des experts-comptables auprès de leurs clients permet de sécuriser l’ensemble du dispositif. 

Une plateforme dédiée a été mise en ligne et permet aux entreprises de faire directement la demande de prêt en ligne.

Accompagnement des entreprises en lien avec la Russie et l’Ukraine

Afin de venir soutenir les entreprises impactées par la guerre en Ukraine, en complément des aides d’Etat mises en place, la Région et l’Agence de Développement pour la Normandie ont pris certaines mesures :

  • La mobilisation des dispositifs de soutien financier de la Région pour répondre aux situations les plus critiques : perte de chiffre d‘affaires, impact sur la trésorerie et les marges, modification de fournisseurs et de matériaux... Cette modulation est proposée pour les soutiens en conseil, trésorerie et investissements afin d’amortir les impacts directs de cette guerre en lien avec des problématiques économiques induites.
  • Le dispositif ARME est ainsi adapté pour la circonstance : soutiens en conseil (subvention de maximum 50 000 € sur une période de 3 ans), trésorerie (taux d’intervention à hauteur de 50% du BFR) et investissements (taux d’intervention de 25% des dépenses éligibles dans un plafond maximal de 400 000€). Contact : 02.31.06.89.00 / arme@normandie.fr
  • ADNormandie : L’étude de marchés de substitution et un effort d’accompagnement financier supplémentaire sera apporté à travers une Impulsion Export bonifiée (80 % de subvention des coûts du nouveau projet export au lieu de 50 % actuellement) pour les entreprises exportatrices ayant perdu les marchés russes du fait des sanctions. Ce dernier point sera opéré en lien avec la Team France Export Normandie. Contact : sanctionsrussie@adnormandie.fr 

Accompagner les créateurs et repreneurs d’entreprise

Accompagner les entreprises en situation de fragilité

Comme la plupart des régions françaises, la Normandie est confrontée aux enjeux du maintien de ses activités industrielles, qui conditionnent les emplois du futur. Son tissu industriel est à la fois composé de grands donneurs d’ordre internationaux et d’un tissu riche de PME intervenant en sous-traitance ou en direct. Afin de soutenir ce tissu économique fragilisé par la crise et les difficultés d’accès aux financements, le sujet des "entreprises et des territoires en mutations économiques" est une priorité.

En créant la mission ARME, constituée d’une équipe de spécialistes, la Région Normandie s’est doté d’un outil stratégique pour :

  • rétablir la situation d’entreprises en situation d’urgence et/ou de fragilité
  • sauvegarder les activités et les emplois régionaux
  • maintenir les compétences sur le territoire
  • permettre le retour à la rentabilité des entreprises normandes sur le long terme

Ce dispositif s’adresse à toutes les entreprises normandes, quels que soient leur taille, secteur d’activité et forme juridique, qui rencontrent des difficultés structurelles ou conjoncturelles. La Mission A.R.M.E. les accompagne en amont de toute procédure judiciaire mais aussi en appui lors de redressements engagés.

L’intervention de la mission A.R.M.E. est simple, rapide, confidentielle et gratuite

Contact A.R.M.E

Dominique DIDA JUHEL

02 31 06 89 00, arme@normandie.fr

Accompagner sur des projets d'innovation collaboratifs

L'innovation est nécessaire au développement économique pour pérenniser des secteurs économiques stratégiques et ainsi, permettre le déploiement de nouveaux produits, nouveaux usages, process, applications, utilisations...

Ainsi, à travers des projets innovants, il convient de valoriser et permettre le transfert des travaux de recherche vers le tissu industriel régional, en soutenant les risques d’innovation pris par les entreprises régionales et par les organismes de recherche. L'objectif : créer de la valeur ajoutée, de l’emploi et une montée en compétence en R&D publique et privée sur le territoire régional.

Le potentiel offert par l’excellence scientifique et technologique du territoire permet de stimuler la créativité au sein des entreprises.

Exemples d'accompagnement

  • accompagnement des entreprises et des équipes de recherche publiques et/ou privées dans des projets collaboratifs d’innovation menant des projets particulièrement ambitieux nécessitant une prise de risque pour aller sur le marché
  • soutien aux projets d’équipements mutualisés, fab-lab, plateaux techniques, démonstrateurs, et autres lieux permettent la créativité, l’échange, l’expérimentation et la réalisation de projets de R&D et d’innovation, entre chercheurs de laboratoires privés et publics et les entreprises
  • accompagnement des projets de territoire qui mêlent des activités économiques, de RDI, d’enseignement supérieur, liées à des spécificités économiques, d’excellence, de ressources, de bassin de vie…
  • soutien des projets d’innovation des pôles de compétitivité, filières et centres techniques en synergies avec les entreprises, laboratoires et centres de formation, dans les filières d'excellence du territoire

Accompagner les investissements étrangers en Normandie

Avec plus de 776 entreprises étrangères présentes en Normandie employant 45 000 salariés en 2020, l’investissement étranger joue un rôle primordial dans l’économie régionale. Les atouts du territoire sont reconnus par les acteurs internationaux qui réinvestissent massivement sur leurs sites industriels présents en Normandie. Plus d’un projet sur deux est un projet d’extension de site, ils représentent 38 % des emplois. 

La Normandie est particulièrement attractive pour les grands pays industriels. En 2021, l’Allemagne est le 1er investisseur dans la région, suivi par les Etats-Unis, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Belgique. En 2021, Business France a recensé 81 projets d’investissement étrangers réalisés, ce qui représente une hausse de 88 % par rapport à 2020. Ces investissements ont permis la création ou le maintien de 2 685 emplois, soit 57% de plus qu’en 2020. 

Le secteur de l’agro-alimentaire est le premier secteur ciblé par les investisseurs étrangers en Normandie (16 % des projets et 4 % des emplois), suivi du secteur du transport et du stockage (11 % des projets et 8 % des emplois), puis vient ensuite le secteur de la chimie et de la plasturgie avec 10 % des projets. 

L’agence de développement économique de la Région, l’AD Normandie, a accompagné en 2021 plusieurs implantations d’entreprises étrangères. Pour soutenir les prises de décisions, la Région Normandie a financé 16 projets d’investissement pour un montant total de 5 millions d’euros.  

Ils ont investi en Normandie

Usine Renault Trucks - Groupe Volvo - de Blainville-sur-Orne

Le groupe suédois Volvo, principal constructeur mondial de camions, présent en France depuis 2001 y emploie 11 000 personnes dont plus de 1 500 sur le site industriel de Blainville-sur-Orne. Cette usine est spécialisée dans les véhicules de moyen tonnage à usage urbain et régional pour les marques Volvo Trucks et Renault Trucks. 

En 2021, afin de renforcer sa position dominante sur le marché européen des camions électriques, le groupe Volvo a investi pour produire plusieurs milliers de véhicules par an. Un centre d’adaptation de véhicules a ouvert ses portes sur le site pour satisfaire rapidement les demandes spécifiques de ses clients et la robotique industrielle de tôlerie a été renouvelée pour maintenir un savoir-faire à la pointe de la technologie. 

Afin de répondre à une demande croissante, l’usine étudie la possibilité de capacité de production complémentaire. Un plan de recrutement d’une centaine d’opérateurs et de techniciens a été annoncé pour 2022.

PROLEIN – OLATEIN – Avril et Royal DSM - Site de Dieppe

En juillet 2020, Avril, quatrième groupe agroalimentaire français, et Royal DSM, principal fournisseur mondial d'ingrédients, d'expertise et de solutions pour l'industrie alimentaire et de boissons, annonçaient la finalisation de leur accord de partenariat. A la clef de cette alliance stratégique : la construction à Dieppe du premier site industriel dédié à l’extraction de la protéine de colza comme ingrédient alimentaire. Une première industrielle mondiale, soutenue par la Région Normandie, qui vient répondre aux nouvelles tendances de consommation pour une alimentation plus végétale, tout en contribuant à l’autonomie protéique en France et en Europe.

Ferrero en France poursuit son développement en Normandie

Chocolatier-confiseur préféré des Français avec une présence dans plus de 8 foyers sur 10, Ferrero poursuit son développement en Normandie, où le groupe est implanté depuis plus de 60 ans. 

Son usine française, située dans la Vallée de l’Austreberthe, entre dans un nouveau cycle d’investissement de 36 millions d’euros pour la modernisation et la digitalisation de la production des iconiques Nutella et Kinder Bueno. Cet investissement permettra notamment la création de 25 emplois supplémentaires. Depuis 2012, Ferrero avait d’ores et déjà investi plus de 135 millions d’euros au service des performances économiques et environnementales de ses différents sites français. 

La Coopérative d’Isigny Sainte-Mère et groupe chinois H&H

Située au cœur de la Normandie, la Coopérative d’Isigny Sainte-Mère bénéficie d’un terroir exceptionnel qui permet la production d’un lait d’une qualité unique. Ses 650 producteurs de lait sont rassemblés au sein de ce bocage normand qui offre une terre de pâture d’une rare richesse. Leur lait est collecté dans une zone de 50 km autour de la Coopérative, garantissant un circuit court jusqu’à la laiterie.

La production est réalisée sur 2 sites : à Isigny-sur-Mer, pour le Beurre, la Crème, les Fromages à pâtes molles, et la Poudre de lait infantile ; à Sainte-Mère-Église pour les Mimolettes et le Fromage frais.

Cette activité est notamment développée grâce à un partenariat avec le groupe chinois H&H, pour qui elle fabrique de la poudre de lait infantile dont elle a acquis l’expertise au fil des décennies.

L'ADN, Agence de Développement pour la Normandie

Créée par la Région en 2016, l’ADN assure le montage des dossiers d’aide régionale pour les entreprises afin de soutenir leur développement.

Conseil, Développement, Environnement, Export, Immobilier et Innovation, chaque soutien correspond à un dispositif IMPULSION et une équipe d’une cinquantaine de collaborateurs en assure la mise en oeuvre sur le territoire normand.

Une antenne de cette agence dont le siège est à Caen se situe sur la Métropole rouennaise.

Chaque entreprise peut ainsi bénéficier d’un interlocuteur identifié qui suivra son dossier de l’expression de ses besoins à la mise en place d’une convention de financement.

Impulsion Proximité

Le dispositif "Impulsion Proximité" s’adresse aux entreprises dont l’effectif est inférieur à 50 salariés et dont le chiffre d’affaires annuel n’excède pas 10 millions d’euros. 

Peuvent bénéficier de ce dispositif les opérations de transmission-reprise rachat d’actifs matériels et immatériels et les opérations de développement. Le dispositif s’adresse aussi aux entreprises devant faire face à une tension passagère de trésorerie. 

L’aide régionale est apportée sous forme d’un prêt à taux zéro sans garantie, d’un montant maximum de 50 000 euros, versé en une fois. La participation des intercommunalités associées se traduit par le versement d’une subvention pouvant atteindre 10 % du montant du prêt. 

Le nouveau dispositif "Impulsion Proximité" enrichit le "Pack proximité" proposé par la Région Normandie et intervient en complément du soutien déjà existant "Impulsion transition numérique" destinée à accompagner les artisans, commerçants et entreprises de proximité dans la mise en œuvre d’un projet de transition numérique.

En savoir plus

Normandie Participations

La Région Normandie a mis en place un fonds d’investissement à capital détenu par la collectivité de 70 millions d’€ (100 millions d’€ à terme) pour entrer dans le capital des entreprises qui ont besoin d’un appui financier pour se développer. La Région est entrée dans le capital de 38 entreprises pour leur permettre d’accélérer leur développement pour un montant de 30 millions d’€.

Commande publique : privilégier les entreprises normandes

La Région Normandie a entrepris de renforcer fortement sa politique d'investissement et de travaux. Elle entend faire en sorte que l'économie normande puisse en bénéficier en priorité.

Depuis 2017, la Région met en œuvre, dans ses appels d’offres, de nouvelles clauses et de nouveaux critères qu’elle a spécifiquement choisis afin de privilégier les entreprises normandes dans leur accès à la commande publique. Ces nouvelles pratiques visent à simplifier les procédures, lutter contre la sous-traitance abusive, encourager l’apprentissage et faciliter l’accès des entreprises, notamment aux TPE/PME, aux marchés régionaux. Chef de file du développement économique et prescripteur notamment auprès des autres acteurs publics, la Région veut faire du réflexe normand un marqueur partagé de son identité économique. 
 

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo