Les emplois de demain

Énergies renouvelables, technologies numériques, moteurs électriques… De nouvelles filières économiques émergent en Normandie, facteurs de croissance et d’emplois.

La  transition énergétique qui est en marche représente un formidable gisement potentiel d’emplois. La Normandie s’est déjà engagée sur le chemin de la « croissance verte », en particulier dans le champ des énergies, dont elle est la première productrice française. D’ici 2020, elle deviendra la région leader pour l’éolien avec l’installation de trois parcs en pleine mer totalisant 1 500 MW - Courseulles, Fécamp, Le Tréport – avant d’exploiter son potentiel énergétique sous-marin au large du Cotentin (hydrolien) . Ces projets entraînent la création de plusieurs sites de fabrication et de maintenance des éoliennes, d’un centre de recherche international et d’un site d’essais démonstrateur.

Nouveaux débouchés pour les produits agricoles

Grande région agricole, la Normandie est bien placée pour trouver de nouveaux débouchés industriels aux productions végétales utilisées dans l’automobile, l’aéronautique, les loisirs ou le bâtiment (biocarburants, isolants, tissus techniques, lin, chanvre…). À Saint-Étienne-du-Rouvray, le cluster normand Nov&atech mobilise agriculteurs, industriels et chercheurs autour des agro-matériaux de construction, des bioénergies, de la chimie du végétal et des plastiques biosourcés. Par ailleurs, la Normandie est en pointe concernant les véhicules électriques. Tandis que l’usine Renault de Dieppe construit les BlueCar du libre-service Autolib, celle de Cléon fabrique la Zoé et fournit en moteurs électriques les Smart de la firme allemande Daimler.

Nouvelles technologies au service des personnes âgées

La Normandie est peuplée à près de 25 % de personnes âgées de 60 ans et plus, et fait partie des 7 régions les plus prisées par les futurs retraités. À l’ère numérique, la Silver économie représente donc une filière en devenir. Elle vise à la commercialisation de produits et de services innovants destinés aux personnes âgées ou dépendantes : domotique, technologies pour l’autonomie, téléassistance, dispositifs de prévention… Un grand nombre de start-up et de centre de R&D explorent actuellement d’autres domaines d’applications, comme la monétique et les technologies « sans contact » pour lesquelles la Normandie est pionnière.

Modifié le 13/01/2016