Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Le port du masque ne sera plus obligatoire sur le réseau NOMAD à compter du lundi 16 mai 2022. Il reste recommandé, notamment pour les personnes sortant d'isolement après un test positif, les cas contacts à risque, les personnes symptomatiques et/ou vulnérables.

En savoir plus

La stratégie régionale ESRI

  • clock

La Normandie est la première Région à avoir approuvé, dès juin 2016, l’élaboration conjointe du Schéma Régional de Développement Economique, des Entreprises, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEEII) et du Schéma Régional Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation (SRESRI) pour plus d’efficience et de lisibilité des politiques régionales.

L’ambition est de faire de la Normandie un territoire d’excellence, d’innovations et d’expérimentations par la recherche publique et privée et la formation de ses étudiants.

Construire une capacité d’affirmation ambitieuse, innovante, simple et agile est un impératif pour une Normandie compétitive. A travers une stratégie partagée, s’appuyant sur les compétences de formation et de recherche reconnues au plan national ou international, la Région souhaite :

  • Construire l’Université de Normandie
  • Favoriser l’accès de toutes les femmes et tous les hommes à la connaissance et à la formation, pour se préparer et s’adapter aux emplois de demain
  • Faire des campus universitaires des facteurs de développement et d’attractivité des territoires

La Normandie a fait le choix depuis 2016 de favoriser des Réseaux d’Intérêts Normands qui se définissent par :

  • Normandie Energie & Matériaux
  • Normandie Humanités & Société
  • Normandie Biomédicale & Chimie
  • Normandie Mer & Terre
  • Normandie Digitale

Ainsi, le SRESRI normand prend appui sur la ComUE Normandie Université et l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, les organismes de recherche, les centres et plateaux techniques, les incubateurs, les entreprises, les collectivités territoriales et l'Etat en région, avec des objectifs communs :

  • accompagner pour coordonner, en déployant une politique contractuelle et de partenariats
  • anticiper pour innover, en favorisant l’émergence de stratégies collectives
  • investir pour renforcer, en intégrant l’investissement dans les CPER/CPIER (Contrat de Plan Etat Région/ Contrat de Plan Interrégional Etat Régions Vallée de la Seine) et en définissant un Plan Pluriannuel d’Investissement.

L’accord de coopération avec l’Agence Nationale de la Recherche

Signé en juin 2019, ce partenariat entre la Région et l’Agence nationale de la recherche (ANR) doit permettre de conforter l’excellence de la recherche normande et de favoriser son rayonnement à l’échelle nationale et internationale.

Cet accord porte :

  • sur la préparation des prochaines stratégies régionales en faveur de la recherche : Des travaux communs d’évaluation actuellement en cours, permettront d’identifier les domaines scientifiques stratégiques en Normandie pour les années à venir, en interaction avec l’ensemble des acteurs régionaux de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. L’ANR met ainsi à disposition les données et référentiels pertinents pour la réflexion normande, et co-construira des outils de suivi permettant de mesurer l’impact des projets de recherche financés sur le territoire
  • sur l’accompagnement de la Région Normandie dans l’évaluation et la sélection des projets de recherche. Ainsi, dans le cadre de l’AMI RIN Recherche 2020 de la Région Normandie, l’ANR a été sollicitée pour l’évaluation scientifique des projets « Emergents », « Tremplins » et « Chaires d’excellence » tels que proposés par la Région
  • sur une réflexion et une analyse conjointes afin de mieux articuler leurs différents outils de financement et simplifier ainsi l’offre auprès des communautés scientifiques et acteurs de la recherche sur le territoire.

L'accord de coopération avec le CNRS

Svetlana Mintova, chercheuse au CNRS de Caen, récompensée pour ses travaux de recherche

Le Conseil européen de la recherche (ERC) a annoncé les résultats de l'appel "ERC Advanced grant 2021" qui vient récompenser des chercheurs confirmés. Félicitations à Svetlana Mintova, Directrice de Recherche CNRS au Laboratoire Catalyse et Spectrochimie (LCS) à Caen.

Ces "advanced grants" s’adressent à des chercheurs qui ont à leur actif d’importantes réalisations en matière de recherche au cours des dix dernières années. Ils sont des leaders exceptionnels en termes d’originalité et d’importance de leurs contributions à la recherche. D’un montant de 2,5 millions d’euros, cette bourse permettra de financer les recherches de Madame Mintova sur le zéolithes nanométriques pendant 5 ans.
 

La création de ce centre, unique au monde, permettra de développer :
-    de nouvelles méthodologies de synthèse des zéolithes originales,
-    des outils de caractérisation avancés pour une compréhension approfondie des processus de cristallisation,
-    des applications des zéolithes pour la réduction d’émission de CO2, la séparation à faible énergie et la capture et la distribution de gaz cibles (CO2 et O2).

La réalisation de ce projet, auquel la Région a participé à hauteur de 1,3 million d’euros, attirera des chercheurs du monde entier et aura un impact en science des matériaux, sur l'économie, le développement du gaz et des énergies renouvelables, l'environnement, la biochimie et la sphère sociale. 

Dans le cadre de cet accord de coopération d’une durée de quatre ans, la Région et le CNRS s’engagent à soutenir et renforcer les capacités de recherche et d’innovation sur le territoire normand : 

  • soutenir conjointement des opérations scientifiques expertisées au niveau national ; 
  • promouvoir les projets interdisciplinaires, notamment ceux labellisés par le CNRS ;
  • développer la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle en organisant ou en participant à des colloques et manifestations scientifiques ;
  • favoriser la formation pour et par la recherche et viser l’augmentation du nombre de doctorants en Normandie par le biais de financements de contrats doctoraux ;
  • encourager la mobilité et l’accueil de chercheurs et d’étudiants notamment en lien avec l’écosystème économique local ; déployer conjointement une stratégie d’attractivité à destination de chercheurs de talents notamment étrangers ;
  • conforter les implantations et les infrastructures de recherche à forte visibilité dans une logique de partage et d’ouverture à la communauté scientifique ; 
  • contribuer à l’articulation des outils européens, nationaux et régionaux de financement de la recherche et de l’innovation
  • renforcer le continuum formation, recherche, innovation et accompagner la structuration de l’écosystème ESRI normand ;
  • poursuivre et amplifier les partenariats internationaux.

Huit thématiques prioritaires de recherche

  • Physique nucléaire fondamentale et applications nucléaires pour l 'énergie et la santé
  • Chimie moléculaire, analyse, catalyse et matériaux 
  • Transition énergétique et énergies renouvelables
  • Gestion intégrée des espaces estuariens (Baie de Seine) et dynamique du littoral
  • Algorithmes et intelligence artificielle, mathématiques, science des données, capteurs et instruments
  • Transitions numériques en Sciences Humaines et Sociales.
  • Mécanique des fluides, écoulements réactifs et multiphasiques, métrologie optique
  • Transitions numériques
     

Des actions spécifiques communes déjà engagées

  • La chaire d’excellence Normandie pour la Paix, associant étroitement le CNRS avec la Région Normandie et l’Université de Caen ; 
  • Le consortium Datalab Normandie, accélérateur de projets Intelligence Artificielle et Données ;
  • L’acquisition en cours d’un nouveau spectromètre de masse FTICR équipé d'un aimant supraconducteur 18Tesla, le plus grand jamais installé en Europe. 
  • Le projet API (Autonomie Pharmaceutique et Industrielle), porté par le laboratoire COBRA UMR 6014 CNRS à Rouen, qui doit permettre de répondre aux nouveaux défis du champ disciplinaire de chimie organique, de développer une chimie plus écoresponsable et éco-efficiente et ainsi d’assurer la compétitivité des entreprises normandes et françaises du secteur de la chimie. 
  • Le projet WINNINGNormandy – WelcomINg and TraiNING of international high-level post-docs in Normandy, coordonné par la Région Normandie, déposé en partenariat avec la COMUE Normandie Université et le CNRS. Le projet a été labellisé dans le cadre des actions Marie Sklodowska-Curie du programme H2020. Il a pour objectif de promouvoir des carrières de recherche attractives en Normandie en France en finançant des formations individuelles à la recherche et des opportunités de carrière pour les chercheurs expérimentés c'est-à-dire les post-doctorants ;
  • Le financement conjoint des allocations doctorales et la mise en place d’actions pour augmenter le nombre de doctorants sur le territoire normand. Depuis 2017, plus de 20 thèses ont pu être co-financées par la Région et le CNRS. 
     

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo