Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Le port du masque ne sera plus obligatoire sur le réseau NOMAD à compter du lundi 16 mai 2022. Il reste recommandé, notamment pour les personnes sortant d'isolement après un test positif, les cas contacts à risque, les personnes symptomatiques et/ou vulnérables.

En savoir plus

La stratégie régionale

  • clock

La Région pilote la formation professionnelle sur son territoire en s’efforçant de mettre en relation les besoins des publics en matière de formation avec les réalités économiques des territoires. Elle s’appuie sur un document cadre, le contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelle (CPRDFOP) et sur divers outils partenariaux.

Le CPRDFOP

Le contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelle (CPRDFOP) a pour objet de définir la stratégie des différents acteurs régionaux en matière de formation professionnelle des jeunes et des adultes :

  • Répondre aux besoins de qualification générés par les mutation économique
  • Favoriser l’insertion professionnelle par le développement des compétences et des qualifications de tous
  • Construire une orientation facilitée tout au long de la vie
  • Organiser une gouvernance partagée dans le respect du quadripartisme (Etat, Région, partenaires sociaux employeurs et salariés)

Son ambition principale est de faire se rencontrer la demande des publics à former et celle des acteurs économiques, sans négliger les réalités sociales et les aspirations individuelles. Il s'agit de s'assurer que la formation réponde aux choix des individus tout en les menant vers l'insertion professionnelle durable et d'être à l'écoute des employeurs pour leur permettre de disposer des compétences dont ils ont besoin.

Ce document  impulsé par la Région, définit ainsi, avec l’ensemble des acteurs et les partenaires sociaux, les travaux liés à la carte des formations, à l’offre de formation pour les demandeurs d’emploi, à l’animation du service public régional d’orientation et à la lutte contre le décrochage scolaire.
 

Ouvertures de formation

L’appel à projets mené en 2021 auprès des établissements a permis de retenir 80 demandes émanant des lycées publics et privés : 41 % d’entre elles portaient sur des formations non présentes en Normandie. La Région et les Autorités Académiques ont ainsi décidé d’ouvrir ou d’augmenter la capacité de 16 formations dès la rentrée scolaire 2022 et 13 formations seront ouvertes à la rentrée scolaire 2023.

En outre, l’offre de CAP va être enrichie et restructurée pour proposer des diplômes dans les domaines de la logistique, la restauration, l’équin et les métiers d’art qui ne sont pas encore proposés en Normandie. Le secteur du sanitaire et social est également renforcé et des parcours dans les métiers de la sécurité vont être créés avec une spécificité sur les espaces publics et industriels. 

Enfin, de nouveaux BTS vont permettre aux lycéens de Bac Pro de poursuivre leurs études et de mettre à profit leur savoir-faire pour acquérir une technicité essentielle dans les industries du territoire en particulier l’hydrogène et la chimie.

Les Accords de partenariat avec les branches professionnelles

La Région Normandie contractualise avec les branches professionnelles pour identifier les enjeux en matière d’emplois et de compétences des différents secteurs économiques, sous la forme d’accords de partenariat.

Ils permettent des échanges privilégiés sur les besoins de formation avec les branches professionnelles. Par leur connaissance de l’évolution en compétences, les branches professionnelles participent à éclairer  les décisions prises en terme d’évolution d’offre de formation tout en assurant un développement cohérent des différentes voies de formation, dans le cadre des orientations du CPRDFOP.

Cette collaboration porte, notamment, sur :

  • l’observation de l’évolution des compétences attendues par les employeurs,
  • l’adaptation de l’offre de formation initiale et continue pour répondre aux besoins de recrutement actuels et à venir,
  • la mise en œuvre d’actions mutualisées sur le champ de l’attractivité et de l’information sur les métiers en lien avec l’Agence régionale de l’orientation et des métiers.

La Région a signé 14 accords de partenariats : Mode Maille Habillement, Bâtiment et des travaux publics, Artisanat, Travail temporaire, Transport Logistique, Agriculture, Formation professionnelle, Particuliers employeurs et emplois à domicile, Métallurgie, Commerce, Sécurité, Bureaux d’études techniques des cabinets d’ingénieurs, les conseils et des sociétés de conseils, le sport.

Une dizaine d’accords en cours de négociation permettra de couvrir l’ensemble des branches professionnelles représentatives sur la Normandie.

La Formation Professionnelle

En Normandie, la formation professionnelle représente 1 554 établissements pour lesquels la formation constitue l’activité principale. 

Avec un chiffre d’affaires de plus de 410 millions d’euros en 2018 et près de 33,2 millions d’heures de formation dispensées à plus de 763 000 stagiaires, la formation professionnelle représente un poids économique important à l’échelle du territoire. 

Au-delà de son rôle d’acheteur de formation, la Région Normandie a de longue date mené une politique partenariale forte avec ce secteur d’activité. Cette politique se matérialise notamment par des concertations régulières entre la Région et les têtes de réseaux des organismes de formation, la mise en œuvre de marchés pluriannuels et des dispositifs d’appui à l’innovation.

Le nouvel accord de partenariat mettra en avant ce partenariat pré-existant et donnera de nouvelles perspectives dans chacune des thématiques de l’accord, dans un contexte de forte évolution du secteur (Loi pour la Liberté de Choisir son Avenir Professionnel, CPF, transition numérique). 

Les axes de collaborations consisteront à : 

  • Axe 1 « Observation et analyse des besoins en compétences »

-    Définir les principes d’une collaboration entre les Acteurs de la formation professionnelle et la Région permettant d’analyser en continu l’évolution de la branche professionnelle, de ses métiers et des compétences. 
-    Mettre en place une démarche prospective identifiant à court et moyen terme les évolutions quantitatives (nombre d’emplois à pourvoir à court et moyen termes, métiers en tension de recrutement…) et qualitatives (mutation des métiers de la branche, nouvelles compétences attendues…) de la branche professionnelle.

  • Axe 2 « Concertation sur l’offre de formation »

-    Analyser et concerter conjointement l’adéquation entre l’offre de formation existante et les besoins de la branche de la formation professionnelle.
-    Expérimenter de nouvelles formations tenant compte de l’évolution des métiers de la branche et des nouvelles méthodes d’apprentissage. 

  • Axe 3 « Accompagnement des entreprises de formation »

-    Accompagner les structures de formation normande face aux enjeux de transformation du secteur et aux besoins de compétences associés
-    Soutenir les projets stratégiques de transformation et d’innovation des entreprises de formation (évolution stratégique, organisation de la structure et des emplois, transformation pédagogique, etc.).

  • Axe 4 « Favoriser l’inclusion des personnes et situation de handicap »

-    Fédérer l’ensemble des acteurs agissant sur le champ du handicap et de la formation professionnelle.
-    Accompagner et sécuriser le parcours d’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap : orientation, formation et maintien dans l’emploi.
-    Faire évoluer les représentations sur le handicap.
-    Mobiliser les compétences des partenaires spécialisés pour venir en appui sur de l’accompagnement des entreprises.

  • Axe 5 « Contribuer à la stratégie régionale de l’orientation »

-    Mieux faire connaitre les métiers de la branche et les formations qui s’y rattachent pour augmenter l’attractivité de ce secteur et répondre à ses besoins en compétences.

  • Axe 6 « Observation et analyse des besoins en compétences de l’ensemble des secteurs économiques »

-    Analyser et repérer les besoins en compétences des entreprises afin de nourrir la réflexion sur l’offre de formation en s’appuyant notamment sur les travaux de l’observatoire du Carif-Oref de Normandie, le DATA emploi régional et le baromètre emploi/compétences, les données de pôle emploi, les observatoires des OPCO…
 

Le PRIC : Pacte Régional d’Investissement dans les Compétences

Dans le cadre du PRIC, l’État apporte 337 millions d’euros supplémentaires aux 506,8 millions d’euros déjà mis en œuvre par la Région Normandie pour la formation des personnes en recherche d’emploi. Au total ce sont ainsi 843,8 millions d’euros qui pourront être consacrés à la formation en Normandie pour la période 2019-2022. En février 2021, un avenant accorde une dotation supplémentaire de 38,9 millions d’euros supplémentaires pour la formation des jeunes en Normandie, dans les filières d'emplois prioritaires : le bâtiment et la rénovation énergétique, l’agriculture, l’industrie agroalimentaire, les énergies, le numérique, la santé et le service à la personne. 

Le PRIC se décline en une trentaine d’actions qui répond à la feuille de route élaborée par la Région et ses partenaires, sur la base d’un diagnostic territorial et socio-économique précis.

Le Pacte normand vient en complément des mesures et dispositifs existants en Normandie. Il s’intégrera notamment en cohérence avec le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles, élaboré par la Région Normandie et signé avec l’Etat et les partenaires sociaux pour la période 2017-2022.

Avec sa proposition, la Région Normandie vise un objectif de 128 000 entrées en formation sur la période 2019-2022.

Charte "Fabrique des Compétences"

La charte d’engagement "Fabrique des Compétences" a été co-construite par la Région, l’Agence Régionale de l’Orientation et des Métiers, les entreprises du territoire d’Hérouville-Saint-Clair et de l’Agglomération Seine Eure, avec un accompagnement méthodologique de l’Aract, (Association Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail).

A travers cette charte, la Région et son Agence de l’Orientation et des Métiers entendent faciliter le rapprochement des entreprises avec les jeunes, ainsi qu’avec les personnes en reconversion. 

Les entreprises qui rejoignent la démarche s’engagent à coopérer avec la Région et l’Agence Régionale de l’Orientation et des Métiers pour une durée de deux ans (avec possibilité de reconduction) dans la conduite de deux actions (minimum) en faveur de l’orientation, de l’information métiers et de la mixité des emploi.

L'engagement des entreprises

  • au minimum une action au titre de la plateforme numérique régionale « destination métiers » pour rejoindre le « Réseau d’Ambassadeurs Métiers » et/ou à contribuer au dispositif « Immersions » en accueillant pendant quelques jours des jeunes en construction de projet. 
  • une action au choix parmi trois grandes thématiques :
  1. Faire découvrir son entreprise et ses métiers (actions à destination des Parents, actions de parrainage, organisation de visites d’entreprise, coopérations avec les structures de formation du territoire…).
  2. Accueillir tous les publics pour faciliter l'orientation et la construction des parcours professionnels (stages étudiants, stages « d’immersion » pour le public adulte en recherche d’emploi ou en reconversion, actions de professionnalisation à destination des enseignants, accueil de classes en entreprise…).
  3. Participer à des actions locales ou régionales (forums, remises de diplômes, interventions auprès des écoles, lycées ou universités, diffusion d’offres d’emploi sur le site « Emploi’Normandie »…). 
     

Adhérer au  réseau de la Charte d’engagement régionale « Fabrique des Compétences » constitue une manière pour les entreprises de gagner en visibilité et en reconnaissance auprès des publics, des autorités académiques, de l’enseignement supérieur et des acteurs de l’information et de l’orientation, tout en développant ou en renforçant leur engagement social et sociétal. 

Les entreprises adhérentes bénéficient, par ailleurs, d’un accompagnement par un référent de proximité de l'Agence Régionale de l'Orientation et des Métiers ou de la Région pour la mise en œuvre de leurs actions d’orientation. Elles pourront aussi bénéficier de temps fédérateurs, animés et/ou coordonnés par l’Agence Régionale de l’Orientation et des Métiers pour échanger sur les « bonnes pratiques » avec les autres entreprises du réseau et bénéficier de temps de professionnalisation sur les enjeux emploi, formation, orientation. Des kits de communication seront aussi mis à leur disposition pour valoriser leurs engagements en région. 
 

Depuis le 8 février 2021, les jeunes, les familles et les enseignants peuvent se connecter à une plateforme numérique Destination Métier afin de connaître toutes les entreprises signataires de la Charte, les Ambassadeurs-Métiers mobilisables ainsi que les lieux d’immersion professionnelle possibles peuvent se mettre directement en relation avec les interlocuteurs.

En outre, dans le cadre de tous les accords signés entre les branches professionnelles et la Région sur les volets emploi/formation, il est prévu que les branches s’engagent sur cette promotion.

L’accès à la formation et à l’emploi des personnes en situation de handicap

Les personnes en situation de handicap connaissent plus de difficultés pour trouver un emploi. Plus globalement, le taux de chômage de ce public est deux fois plus important et plus long que pour le reste de la population. En outre, leur qualification est souvent plus faible que celle des autres demandeurs d’emploi. 

Pour faciliter cet accès à la qualification et construire une politique de formation cohérente en direction des personnes en situation de handicap, la Région et l’AGEFIPH travaillent ensemble depuis plusieurs années.

Afin d’ancrer ce partenariat dans la durée, en 2018, la Région et l’Agefiph ont signé un accord cadre couvrant une période de 5 ans qui se décline ensuite dans des conventions annuelles.

Pour 2022, la Région et l’AGEFIPH conviennent de prioriser les actions qui suivent :

Structurer et animer un réseau de référents handicap dans les CFA et les organismes de formation

Afin de faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap au sein des structures de formation, l’Etat, la Région et l’AGEFIPH ont souhaité structurer et animer un réseau de référents handicap, identifiés au sein des organismes de formation.

Ce réseau a été lancé en mars 2021 et a permis la mise en place des actions suivantes :

  • Lancement et animation d’une communauté numérique du réseau ;
  • Animation de webinaires portant sur des thématiques telles que la compensation du handicap en apprentissage, le dispositif formation accompagnée…
  • Production d’un dossier thématique sur l’accessibilité en formation. 
  • Pour 2022, l’Etat, la Région et l’AGEFIPH conviennent de :
  • Consolider l’annuaire des référents handicap ;
  • Mettre en place des échanges de pratiques entre référents handicap ;
  • Poursuivre l’animation de la communauté numérique du réseau.
  • Définir l’articulation et le cadre de collaboration avec la Ressource Handicap Formation dans le cadre de sa mission d’appui conseil aux structures de formation
     

Travailler en collaboration sur la thématique de l’orientation

  • Mise en place d’une collaboration active entre l’AGEFIPH et l’Agence Régionale de l’Orientation et des Métiers de Normandie
  • Mise en place du dispositif # Action : La Région Normandie a structuré une offre régionale de plateaux techniques permettant de favoriser, dans le cadre d’une démarche d’orientation, la mise en place de périodes immersives en structure de formation. L’AGEFIPH étudiera avec la Région, la possibilité d’élargir cette offre à un public de salariés en situation de handicap. 

Prise en compte des problématiques liées aux troubles du neurodéveloppement

Afin d’accompagner les équipes de formation dans l’accueil de stagiaires présentant des troubles du neurodéveloppement, la Région et l’Agefiph ont souhaité mettre en place une action de formation à destination des psychologues du dispositif #Avenir qui interviennent sur l’analyse des acquis et des besoins en formation. L’action a été mise en œuvre par PSYADOM, structure spécialisée dans les troubles du neurodéveloppement et le soutien psychopédagogique sur mesure. En 2022, il conviendra d’évaluer l’impact de cette action de formation sur les pratiques des organismes de formation mettant en œuvre le dispositif #Avenir.

Développer une collaboration opérationnelle avec les branches professionnelles

Assurer une veille des besoins en professionnalisation

Assurer une veille des besoins en professionnalisation des acteurs pour faire évoluer le programme de professionnalisation porté par le Carif-Oref pour lequel la Région, l’Etat et l’AGEFIPH financent un axe dédié au handicap.

Informer les agents de la Région

L’objectif, sera d’informer les agents de la Région sur des actualités qui sont en lien avec leurs champs d’intervention respectifs et qui peuvent, dans leur quotidien, constituer des repères et des leviers d’action en faveur des personnes en situation de handicap.

Développer les actions de communication

Développer les actions de communication afin de promouvoir la formation et l’alternance comme levier de l’insertion professionnelle.

Le Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales (SRFSS)

Élaboré en concertation avec les acteurs du secteur, il permet de comprendre les enjeux pour anticiper les évolutions des métiers et faire évoluer en conséquence l’offre de formation.

Le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Il crée  un cadre stratégique de référence autour de plusieurs ambitions :

  • développer l’attractivité de la Normandie en termes d’offre de formation et de recherche, en organisant en Campus thématiques structurants l’offre de formation, l’enseignement et la recherche
  • soutenir l’enseignement supérieur et la recherche au service des emplois de demain, en poursuivant le développement des relations avec le monde économique et social, la valorisation de la recherche régionale et en favorisant son rayonnement national et international

Ceci peut vous intéresser

 

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo