Aller au contenu principal
logo

GIEC normand

  • clock

Donner à voir les conséquences prévisibles du changement climatique en Normandie

La genèse du GIEC

Sous l’impulsion d’Hervé Morin, une table-ronde a réuni en 2019 des experts régionaux sur les sujets de développement durable et d’environnement. 4 chantiers prioritaires ont été identifiés pour la Région Normandie, dont le n°2 : « Proposer une nouvelle méthode ou approche, pour un littoral du 21ème siècle et plus largement un territoire adapté à l’environnement de demain ». En déclinaison de ce chantier, l’idée d’un GIEC normand a émergé et Hervé Morin a annoncé sa création lors des Rencontres Normandes du Développement Durable (RNDD) qui ont eu lieu le 16 octobre 2019 à Caen.

Le GIEC normand, constitué d’experts régionaux (scientifiques et spécialistes) sur les différentes thématiques liées au climat et à son évolution, a pour but de traduire les prévisions du IPCC/GIEC * international pour le territoire et de faire la synthèse des travaux scientifiques locaux existants sur ce sujet (données mesurées et projections à l’horizon 2050-2100). Ces prévisions auront pour but de se préparer aux impacts du changement climatique et de faire en sorte que le territoire, ses acteurs et ses habitants s’y préparent. 

Les thèmes retenus pour les premiers travaux du GIEC normand sont les suivants :

  • Changements climatiques et aléas météorologiques
  • Qualité de l’air
  • Eau : qualité, disponibilité, risques naturels
  • Biodiversité marine et terrestre
  • Sols, agronomie, agriculture
  • Pêche et conchyliculture
  • Territoires urbains, périurbains, ruraux, mobilité, aménagement
  • Systèmes côtiers, risques naturels et écosystèmes
  • Santé

Le GIEC normand permet de régionaliser les connaissances scientifiques et techniques, de les diffuser auprès des acteurs régionaux et de la population pour que chacun puisse anticiper les changements climatiques et engager les actions nécessaires pour s’y adapter ou les atténuer. 

* IPCC = Intergovernmental Panel on Climate Change / GIEC = Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat

Un groupe d’experts issus majoritairement des 3 Universités normandes

Stéphane Costa, Professeur de Géographie à l’Université de Caen-Normandie, Président du Conseil Scientifique de la stratégie nationale de gestion du trait de côte, et Benoît Laignel, Professeur en Géosciences et Environnement à l’Université de Rouen – Normandie et membre-expert de l’IPCC/GIEC, ont accepté de co-présider ensemble ce « GIEC normand ».

Ils ont constitué un groupe d’experts issus en priorité des 3 Universités normandes : 7 chercheurs de l’Université de Rouen Normandie, 8 chercheurs de l’Université de Caen Normandie, 1 chercheur de l’Université du Havre Normandie et 7 experts techniques.

Répartition des membres du GIEC par thématique de travail

1/ Changement climatique/aléas météorologiques

  • Olivier Cantat (LETG, Univ. Caen)
  • Zinedine Nouaceur (IDEES, Univ. Rouen)
  • Benoît Laignel (M2C, Univ. Rouen)

2/ Qualité de l’air

  • Olivier Cantat (LETG, Univ. Caen)
  • Christophe Legrand (Atmo Normandie)

3/ L’eau : qualité, disponibilité, risques naturels

  • Benoit Laignel (M2C Univ-Rouen)
  • Frédéric Gresselin (DREAL)

4/ Biodiversité continentale et marine (dont forêt, zones humides …)

  • Nathalie Niquil (Borea, Univ. Caen)
  • Loic Chéreau (Conservatoire des espaces naturels ; Caen)
  • Estelle Langlois (Ecodive Univ. Rouen)
  • Jean-Claude Dauvin (M2C Univ-Caen)

5/ Sol, agronomie, et agriculture

  • Daniel Delahaye ((LETG, Univ. Caen)
  • Sophie Brunel Muguet (INRA EVA, Univ. Caen)
  • Jean François Ouvry (AREAS)

6/ Pêche et conchyliculture

  • Jean Paul Robin (Borea, Univ. Caen)
  • Francis Orvain (Borea, Univ. Caen)
  • Eric Foucher (IFREMER)

7/ Territoires urbains/péri-urbains/ruraux : habitat et mobilités

  • Patricia Sajous (IDEES Univ. Le Havre)
  • Christophe Imbert (IDEES Univ. Rouen)

8/ Systèmes côtiers : risques naturels et restauration des écosystèmes

  • Stéphane Costa (LETG-Géophen Univ-Caen)
  • Julien Deloffre (M2C, Univ. Rouen)
  • Jean Philippe Lacoste/ Régis Leymarie (Conservatoire du littoral)

9/ Santé (maladies allergiques, grands froids-canicules), pollution, nouvelles maladies émergentes (moustiques …)

  • Dr Joel Ladner (CHU de Rouen)
  • Eric Daudé (IDEES/CNRS, Univ. Rouen)
  • Emmanuel Eliot (IDEES, Univ. Rouen)

Une prise de conscience et une action collectives pour l’adaptation de la Normandie au changement climatique

Le GIEC normand sera chargé de faire le point sur les impacts du changement climatique en Normandie, de donner des grandes lignes directrices et de fournir des estimations fiables des évolutions climatiques en Normandie. Il s’agira d’une part de faire l’état des connaissances les plus récentes sur les conséquences du changement climatique en Normandie, dans chacune des 9 grandes thématiques identifiées. D’autre part, les experts analyseront l’ampleur et les conséquences potentielles du changement climatique et de l’élévation du niveau des mers, à l’échelle régionale. 

Les experts devront également mettre en lumière d’éventuels déficits de connaissances sur certains phénomènes et proposer des actions pour les combler.

Les objectifs in fine des travaux du GIEC, fixés par la Région, sont : 

  • Informer et sensibiliser les décideurs, les populations et les acteurs du territoire quant aux conséquences du changement climatique ;
  • Faire évoluer les politiques publiques et privées, massifier l’action pour lutter contre et s’adapter au changement climatique. Les conclusions de ce GIEC inspireront les révisions des stratégies et des politiques régionales et amèneront à faire évoluer les modes de construction des financements régionaux aux territoires ;
  • Réfléchir collectivement sur les mesures d’atténuation et d’adaptation les mieux adaptées au territoire normand.

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo