Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Le port du masque ne sera plus obligatoire sur le réseau NOMAD à compter du lundi 16 mai 2022. Il reste recommandé, notamment pour les personnes sortant d'isolement après un test positif, les cas contacts à risque, les personnes symptomatiques et/ou vulnérables.

En savoir plus

Politique de la ville

  • clock

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 a réformée la politique de la ville en instaurant une nouvelle géographie prioritaire et, pour la période 2014-2020, des nouveaux contrats de ville de dimension intercommunale, fondés sur le développement économique et l’emploi, la cohésion sociale, le cadre de vie et le renouvellement urbain. Ces contrats de ville ont été prorogés jusqu’à fin 2023.

La Normandie compte 62 quartiers prioritaires, dans lesquels résident près de 200 000 habitants soit environ 6 % de la population régionale et 12 %  des demandeurs d’emploi normands. 

Appel à manifestation d’intérêt - Politique de la ville Région 2022

Partant du constat que les aides régionales sont moins sollicitées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) que dans d’autres territoires, la démarche d’appel à manifestation d’intérêt (AMI) met en lumière les principales aides régionales mobilisables par les acteurs intervenant dans les quartiers prioritaires pour en faciliter l’accès.
 

L’AMI s’adresse à tous les porteurs de projets intervenant auprès des normands résidant prioritairement en QPV, dans les champs d’action des politiques régionales suivants : développement économique et ESS, jeunesse, formation professionnelle, numérique, développement durable, santé.

L’AMI est ouvert du 16 mars au 16 mai 2022. Durant toute la période, les projets seront étudiés au fil de leur réception.
Pour toute question, vous pouvez vous adresser à politiquedelaville@normandie.fr 

La rénovation urbaine

La politique de rénovation urbaine vise à accompagner les agglomérations dans la revalorisation de leurs quartiers ciblés par la géographie prioritaire de la politique de la ville, au-delà des sites ayant déjà bénéficié d’un programme de rénovation urbaine entre 2004 et 2013.

Elle repose sur la mise en place de projets de revalorisation conçus à l’échelle des quartiers, dépassant une logique d’interventions ponctuelles. Cette démarche implique la réalisation de diagnostics préalables, permettant aux agglomérations d’élaborer un projet urbain reposant sur les éléments de connaissance du quartier.

22 quartiers sont concernés par le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) 2014-2024 : 1 milliard d’euros de travaux prévus, 88 millions d’euros de subvention régionale (54 millions d’euros pour l’aménagement des espaces publics, 18 millions d’euros pour les équipements de proximité, 16 millions d’euros pour le logement), 7 717 logements seront reconstitués, réhabilités ou résidentialisés. 

Soutenir les projets innovants favorisant l’insertion professionnelle

La Région a lancé, en 2020, un dispositif pour soutenir les projets innovants favorisant l’insertion professionnelle des habitants des quartiers prioritaires âgés de plus de 16 ans. 

Le dispositif "Soutien à l’innovation dans les quartiers prioritaires", permet aux associations, aux structures d’insertion par l’activité économique, aux collectivités et aux bailleurs sociaux de bénéficier d’une subvention régionale comprise entre 10 000 euros et 30 000 euros (dans la limite de 50 % des dépenses éligibles) pour la mise en œuvre de projets, en particulier dans les domaines de la santé, de la mobilité au service de l’insertion professionnelle et de la sensibilisation à l’entrepreneuriat.

Deux volets du dispositif visent aussi à soutenir et favoriser le développement de nouveaux projets : 

  • Le soutien à l’ingénierie pour les projets structurants : il s’agit de soutenir la démarche de conception et de développement de projets ayant une ambition et un ancrage territorial fort ; 
  • L’appui à la professionnalisation des acteurs : il vise à soutenir des actions de renforcement des capacités des acteurs du territoire à agir en faveur de la mobilisation et de l’insertion des habitants des QPV.

Quelques exemples

  • La Maladrerie OmniSport (MOS) porte, en partenariat avec Pôle Emploi et la Mission Locale, un programme de réinsertion par le sport, financé par la Région à hauteur de 23 000 euros sur 3 ans. Le projet « Santé-vous mieux sport (SVMS) / Sport santé insertion » de la MOS est destiné au plus de 15 ans issus majoritairement du quartier du Chemin Vert. Entre décembre 2019 et juin 2020, 30 personnes ont pu bénéficier de cette action.
     
  • L’étude de faisabilité pour la mise en œuvre d'une école de production portée par la Mission Locale Le Havre Estuaire Littoral, réalisée en 2020, a permis de confirmer la viabilité du projet de création d'une école de production offrant un soutien éducatif et social à des jeunes de 15 à 18 ans rencontrant des difficultés sociales et/ou scolaires à travers l’enseignement de la chaudronnerie industrielle. 
     
  • L’accompagnement des projets émergents en Normandie dans le cadre de l’expérimentation Territoires Zéro Chômeurs Longue Durée. L'Association Régionale pour le Développement de l'Économie Solidaire et le COORACE (fédération nationale de l'économie sociale et solidaire) bénéficie du soutien de la Région pour accompagner les territoires volontaires, intéressés et mobilisés, pour qu'ils mettent en œuvre efficacement la démarche projet afin d’intégrer l’expérimentation nationale en faveur des personnes privées durablement d’emploi.

Développer l'entrepreneuriat

Les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV) comptent dans leur population de nombreux créateurs d’entreprise potentiels qui, parce qu’ils ne s’y autorisent pas ou ne trouvent pas de solutions d’accompagnement et financières, renoncent à leur projet. Dans ce cadre, les pouvoirs publics ont confié à Bpifrance la mission de soutenir et développer l’entrepreneuriat dans les territoires prioritaires de la politique de la ville à travers le pilotage national du dispositif « CitésLab  – Révélateur de talents ». Ce dernier doit permettre de faciliter l’identification des talents dans les QPV afin de les assister dans la préparation et la sécurisation de leur projet entrepreneurial.

Depuis 2019, Bpifrance a entrepris de régionaliser davantage son pilotage à travers le déploiement de 120 référents dans les territoires d’ici 2023. En 2020, la Région Normandie était la première Région à s’engager dans l’expérimentation de cette nouvelle version du dispositif « CitésLab – Révélateur de talents ». 

6 territoires lauréats du dispositif CitésLab

S’adressant aux collectivités territoriales, groupements, établissements publics et associations désireuses de contribuer à développer l’entrepreneuriat dans les territoires prioritaires de la politique de la ville, a permis le soutien au développement de 6 Citéslab en Normandie : à Dieppe, Caen La Mer, Cherbourg-en-Cotentin, Elbeuf – Cléon – Saint-Aubin-les-Elbeuf, Evreux et le Havre. 

Plus d’informations sur le site dédié :  www.citeslab.fr 

Contact

Service Aménagement, Santé et Territoires vulnérables

Tél : 02.35.52.57.34

Évaluer cette page :

logo