Aller au contenu principal
logo

Politique de la ville

  • clock

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 réforme la politique de la ville en instaurant pour la période 2014-2020, une nouvelle géographie prioritaire et des nouveaux contrats de ville, de dimension intercommunale, fondés sur le développement économique et l’emploi, la cohésion sociale, le cadre de vie et le renouvellement urbain.

La Normandie compte 62 quartiers prioritaires, dans lesquels résident près de 200 000 habitants soit environ 6 % de la population régionale et 12,8 %  des demandeurs d’emploi normands. 

La rénovation urbaine

La politique de rénovation urbaine vise à accompagner les agglomérations dans la revalorisation de leurs quartiers ciblés par la géographie prioritaire de l'Etat 2014-2020, au-delà des sites ayant déjà bénéficié d’un programme de rénovation urbaine entre 2004 et 2013.

Elle repose sur la mise en place de projets de revalorisation conçus à l’échelle des quartiers, dépassant une logique d’interventions ponctuelles. Cette démarche implique la réalisation de diagnostics préalables, permettant aux agglomérations d’élaborer un projet urbain reposant sur les éléments de connaissance du quartier.

22 quartiers sont concernés par le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) de juillet 2020 : 1 milliard d’euros de travaux prévus, 88 millions d’euros de subvention régionale (54 millions d’euros pour l’aménagement des espaces publics, 18 millions d’euros pour les équipements de proximité, 16 millions d’euros pour le logement), 7 717 logements seront reconstitués, réhabilités ou résidentialisés. 

Soutenir les projets innovants favorisant l’insertion professionnelle

La Région a lancé, début février 2020, un nouveau dispositif pour soutenir les projets innovants favorisant l’insertion professionnelle des habitants des quartiers prioritaires âgés de plus de 16 ans. 

Le dispositif "Soutien à l’innovation dans les quartiers prioritaires", permet aux associations, aux structures d’insertion par l’activité économique, aux collectivités et aux bailleurs sociaux de bénéficier d’une subvention régionale comprise entre 10 000 euros et 30 000 euros (dans la limite de 50 % des dépenses éligibles) pour la mise en œuvre de projets, en particulier dans les domaines de la santé, de la mobilité au service de l’insertion professionnelle et de la sensibilisation à l’entrepreneuriat.

Un exemple

La Maladrerie OmniSport (MOS) qui porte, en partenariat avec Pôle Emploi et la Mission Locale, un programme de réinsertion par le sport, financé par la Région à hauteur de 23 000 euros sur 3 ans. Le projet « Santé-vous mieux sport (SVMS) / Sport santé insertion » de la MOS est destiné au plus de 15 ans issus majoritairement du quartier du Chemin Vert. Entre décembre 2019 et juin 2020, 30 personnes ont pu bénéficier de cette action.

Développer l'entrepreunariat

Les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV) comptent dans leur population de nombreux créateurs d’entreprise potentiels qui, parce qu’ils ne s’y autorisent pas ou ne trouvent pas de solutions d’accompagnement et financières, renoncent à leur projet. Dans ce cadre, les pouvoirs publics ont confié à Bpifrance la mission de soutenir et développer l’entrepreneuriat dans les territoires prioritaires de la politique de la ville à travers le pilotage national du dispositif « CitésLab  – Révélateur de talents ». Ce dernier doit permettre de faciliter l’identification des talents dans les QPV afin de les assister dans la préparation et la sécurisation de leur projet entrepreneurial.

Depuis 2019, Bpifrance a entrepris de régionaliser davantage son pilotage à travers le déploiement de 120 référents dans les territoires d’ici 2023. La Région Normandie est la première Région à s’engager dans l’expérimentation de cette nouvelle version du dispositif « CitésLab – Révélateur de talents ». 

Appel à Manifestation d’Intérêt

La Région et Bpifrance lance un Appel à Manifestation d’Intérêt pour le pilotage local du dispositif dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et le recrutement de chefs de projets. Ouvert jusqu’au 15 septembre 2020, il s’adresse aux collectivités territoriales, groupements, établissements publics et associations qui souhaitent contribuer à développer l’entrepreneuriat dans ces territoires. 

Les candidats peuvent postuler sur le site national  www.citeslab.fr
Contacts en région : politiquedelaville@normandie.fr et Laurence CUENIN laurence.cuenin@bpifrance.fr

Contact

Service Aménagement, Santé et Territoires vulnérables

Tél : 02.35.52.57.34

Évaluer cette page :

logo