Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Retrouvez les infos relatives au reconfinement sur l'article Covid-19

En savoir plus

Formations et emploi dans la filière équine

  • clock

Orienter, former et accompagner les futurs professionnels

Du CAPA au bac + 5 et plus, les formations de la filière équine se caractérisent par une grande diversité, autant au niveau des organismes de tutelle que des établissements, ou encore des contenus, des modes de formations (temps plein, par apprentissage, formation continue) ou des thématiques (élevage, courses, enseignement de l’équitation, sellerie, maréchalerie..).

Dans ce domaine, la Région assure des missions d’orientation et d’information sur les métiers tout au long de la vie et assure la formation professionnelle des demandeurs d’emplois. 

Son principal partenaire est Equiressources qui met en relation les employeurs et les candidats, informe sur les métiers et les formations, analyse les tendances de l’emploi et de la formation. 

Des formations supérieures d’excellence

Afin de maintenir sa place de leader sur le plan international, la Région Normandie a également la volonté de porter le développement de l’enseignement supérieur au plus haut niveau. 

Mastère Spécialisé "Sciences et Management de la filière équine"

Pour assurer la formation des futurs managers de la filière équine, la Région a accompagné l’Ecole de Management de Normandie à mettre en place en lien avec AgroSup Dijon le Mastère Spécialisé « Sciences et Management de la filière équine ». Ce Mastère est l’unique formation Bac+6 dédiée à la filière équine en France. D’une durée de 15 mois, il est mené en  partenariat avec l’université du Kentucky.

Formation vétérinaire équine 

A travers Normandie Équine Vallée, la Région porte un projet très ambitieux de développement d’un campus équin international à Goustranville. 

A l’issue d’un processus engagé en 2016, l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort a entériné, en novembre 2018, le transfert de ses activités d’enseignement et de recherche en santé équine depuis son site francilien vers le site de Goustranville. Tous les étudiants qui choisiront la spécialité équine viendront ainsi se former sur le site, soit 80 à 100 étudiants par an.

Financé à hauteur de 30 millions d’euros par la Région, le projet doit notamment permettre l’accueil du Centre hospitalier universitaire vétérinaire équin (ChuvÉquin) qui servira de support de formation à l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort (EnvA).

Le projet de développement du campus prévoit également l’accueil de nouvelles structures liées aux thématiques de formation et de santé.

Évaluer cette page :

logo