Aller au contenu principal
logo

Développer l'économie circulaire

  • clock

L’économie circulaire, en rupture avec l’économie traditionnelle dite « linéaire », propose d’inventer de nouveaux modes de production et de consommation pour économiser les ressources. 

La Région engagée dans la transformation écologique de son économie

Les documents stratégiques : un Plan Déchets et une Stratégie Economie Circulaire

La Région est la première à adopter, dès le 15 octobre 2018, son Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD) et sa Stratégie régionale en faveur de l’économie circulaire. Elaborés en concertation avec les acteurs normands, ces documents constituent le cadre d’intervention des entreprises et des territoires dans les domaines de l’économie circulaire et des déchets.

Le PRPGD a depuis été intégré au Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires de la Normandie (SRADDET).

Le réseau Normandie Economie Circulaire (NECI)

Développé par la Région Normandie, l’Etat et l’ADEME, la plateforme collaborative NECI a vocation à diffuser les concepts de l’économie circulaire, l’actualité, les savoir-faire et les potentiels des territoires normands. Elle favorise la mise en réseau des acteurs afin de créer un véritable écosystème régional de l’économie circulaire.

Les Assises Normandes de l’Economie Circulaire (ANEC)

La Région et ses partenaires organisent tous les deux ans les Assises Normandes de l’Economie Circulaire. Elles sont le point d’orgue de la dynamique mise en place depuis 2016 et l’occasion pour les centaines d’acteurs normands de débattre et de partager leur action concrète en faveur de l’économie circulaire, de la prévention et de la gestion des déchets.

L’Observatoire des déchets, des ressources et de l’économie circulaire

L'Observatoire des déchets, de la ressource et de l'économie circulaire de Normandie est animé par Biomasse Normandie, en partenariat avec l'ADEME et la Région Normandie. Sa mission prioritaire est de mutualiser les connaissances pour permettre aux acteurs locaux de piloter le service public des déchets et les politiques en faveur de l’économie circulaire, tout en rendant rendre compte aux citoyens, entreprises et territoires des résultats obtenus en Normandie grâce à la mise à disposition d’indicateurs de suivi.

Appel à initiatives en faveur de l’économie circulaire

La Région a lancé avec l’Etat et l’ADEME l’appel à initiatives en faveur de l’économie circulaire, qui couvre l’ensemble des piliers de l’économie circulaire, afin de garantir une parfaite complémentarité avec le plan France Relance et les dispositifs associés, souvent d’envergure nationale. 

Réduire les déchets et les valoriser

Un tri à la source 

Concernant le tri à la source, le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) prône le renforcement de la collecte séparée des biodéchets :

  • en expérimentant différentes modalités pour faciliter la mise en œuvre
  • en mutualisant les gisements sur un territoire. 

Une expérimentation pilote a été mise en place conjointement par la Région Normandie, la DRDJSCS, les collectivités et les syndicats de gestion des ordures ménagères : les Léopards du Tri. Des jeunes volontaires engagés dans un service civique sont formés et équipés par la Région Normandie. Ils vont à la rencontre des Normands pour les sensibiliser et les conseiller sur le traitement des déchets du quotidien. L'objectif est de former les Normands aux gestes du compostage et les sensibiliser à la lutte contre le gaspillage alimentaire, au tri des déchets recyclables et des médicaments non utilisés.

Journées nationales "Territoire et biodéchets" 2022

Les Journées nationales "Territoire et biodéchets" se dérouleront les 13 et 14 septembre à Caen, à l’hôtel Mercure. Organisées par le réseau Compost Plus et la Région Normandie, ces deux journées ont l’ambition de mobiliser l’ensemble de la filière biodéchets. De nombreuses collectivités territoriales et experts de la filière viendront témoigner à Caen de leurs bonnes pratiques et de leurs retours d’expériences. 

Première Région de France à avoir adopté un Plan de prévention et de gestion des déchets, la Région Normandie, adhérente du réseau Compost Plus dès 2019, se réjouit d’accueillir cet événement national. La tenue de cette rencontre nationale coïncide avec l’accélération de la politique volontariste de la Région Normandie en matière de tri à la source des biodéchets, de réduction du gaspillage alimentaire, de réduction de la production des déchets verts. 

Inscriptions en mai.

Tarification incitative

Dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), l’ADEME Normandie, la Région Normandie et CITEO ont mis en place un partenariat afin de promouvoir et de favoriser le développement de la tarification incitative sur l’ensemble du territoire normand. L'objectif : 30 % de la population engagée sur cette fiscalité en 2025 (soit 1 million de Normands) contre 3 % en 2015.

Dans ce cadre, l’ADEME et la Région Normandie proposent un appel à projets pour soutenir les études de faisabilité et participer à la concrétisation des projets.

Réduction du gaspillage alimentaire

La Région a mis et met en œuvre plusieurs actions visant la prévention du gaspillage alimentaire, le tri sélectif et la valorisation des biodéchets. Elle s'appuie pour cela sur un groupe de travail avec une vingtaine de lycées volontaires :  

  • création d’outils comme le guide pratique sur la gestion des déchets dans les lycées
  • définition d’une méthode de calcul du coût du gaspillage alimentaire
  • financement de pesons pour estimer les quantités de biodéchets produits quotidiennement
  • expérimentations d’actions territoriales avec les syndicats de traitement des déchets
  • déploiement de jeunes volontaires en service civiques dans les lycées pour sensibiliser les lycéens à la lutte contre le gaspillage alimentaire : les Léopards du tri.

Objectif : réduction du gaspillage alimentaire de 75 % d’ici 2025, par rapport à l’année 2015.

Les véhicules hors d’usage (VHU)

Que faire de son véhicule quand il ne peut plus rouler ?

Pour vendre son véhicule, même « en l’état », il faut qu’il bénéficie d’un contrôle technique valide de moins de 6 mois. La vente « pour pièces » n’est possible qu’à une centre VHU, « Véhicules Hors d’Usage », agréés, autrement dit à une casse automobile, sous peine d’une amende de 1 500 euros (cf. Code pénal : R 635-8).

En savoir plus

Si vous possédez un véhicule qui ne peut, ou ne doit, plus rouler, seul un centre agréé peut fournir un certificat de destruction (CERFA « certificat de destruction d’un véhicule » (cf. Code la Route R322-9)) et vous mettre ainsi à l’abri de toute responsabilité sur l’usage à venir du véhicule et de ses pièces détachées.

Si vous avez un doute sur l’état de votre véhicule, renseignez-vous auprès de votre garagiste, et dans tous les cas, auprès d’un professionnel qualifié de la réparation automobile.

Retrouvez les centres VHU agréés près de chez vous :

En Normandie, la plus grande usine du monde de recyclage de plastique

L’entreprise américaine Eastman a choisi la Normandie et Port-Jérôme pour implanter la plus grande usine mondiale de recyclage plastique.

Il s'agit d'une étape importante pour l’entreprise qui projette d’investir jusqu’à 1 milliard de dollars (850 millions d’euros) dans la construction de cette usine. Cette dernière permettrait de recycler environ 160 000 tonnes de déchets polyesters difficilement recyclables par an. C’est, hormis la gigafactory de Douais, le plus important investissement étranger en France de ces 30 dernières années. L’installation devrait être opérationnelle d’ici 2025.

Les retombées économiques seront très importantes pour le territoire normand dans son ensemble car, au-delà du montant d’investissement, ce sont 350 emplois directs et 1500 emplois indirects qui seront créés dans les secteurs du recyclage, de l’énergie et des infrastructures, tout en renforçant une filière stratégique pour le territoire.

Loop Industries s'installe en Normandie

Loop Industries, entreprise canadienne de technologie propre qui fabrique du plastique PET à partir de déchets 100 % recyclés, a annoncé que sa 1ere usine européenne Infinite Loop s'installera à Port-Jérôme-sur-Seine, en Normandie. 180 emplois à la clé, un investissement majeur pour le territoire, mais aussi la production en Normandie d'une matière essentielle aux entreprises pour respecter les objectifs de développement durable fixés par la Coop26. 

Le site offre un emplacement stratégique pour le transport des déchets plastiques via la Seine depuis la région parisienne, et est idéalement situé pour approvisionner les grandes marques françaises de biens de consommation

Conçue pour produire 70 000 tonnes de résine PET par an à partir de matériaux 100 % recyclés, l’usine devrait permettre d’économiser plus de 255 000 tonnes de CO2 par an comparé à la résine PET vierge fabriquée à partir de combustibles fossiles.

Accélérer le changement de pratique des acteurs économiques

La raréfaction des ressources, les changements de comportement des consommateurs, le renforcement de la réglementation, le développement des achats responsables sont autant de défis qui obligent aujourd’hui les entreprises à réinterroger la durabilité de leur modèle. Au-delà d’une contrainte, cette nécessaire transition vers un modèle circulaire constitue une opportunité économique pour les entreprises.

Pour accélérer le changement de pratique des acteurs économiques la Région agit sur plusieurs leviers

La réduction de la consommation énergétique et des rebus de production

La Région, au côté de l’ADEME, a accompagné des opérations collectives destinées à inciter les entreprises à mettre en place des stratégies de réduction de leur consommation énergétique, accentuant ainsi leur compétitivité. Elle a également accompagné les entreprises normandes dans leur démarche d’optimisation de leurs consommations de matières premières en vue de réduire leurs déchets au travers d’opérations collectives.

La valorisation des déchets

La Région accompagne les acteurs économiques dans leurs réflexions et soutient des opérations permettant la mise en place de filière locales de valorisation.

La mobilisation des acteurs de la construction : club « Réemploi dans le bâtiment », formation gratuite à destination des maitres d’ouvrages et maitres d’œuvres, opération collective : "Économie circulaire et bâtiment : Comprendre et entreprendre"

La conception de produits et de services ayant un impact limité sur l’environnement (écoconception) 

Le déploiement de stratégies territoriales visant l’optimisation des ressources

La Région soutient des démarches permettant de rationaliser et d’optimiser les ressources à l’échelle d’une zone d’activités ou de bassins économiques, dans le but de développer des coopérations entre entreprises. On parle alors d’écologie industrielle et territoriale (EIT)

L’engagement des entreprises normandes vers de nouveaux modèles économiques

La Région soutient des initiatives qui visent à faire la promotion de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération auprès des chefs d’entreprises. Elle engage également des réflexions et expérimente de nouveaux modèles au travers du Labo NECI.

Consommer Mieuh !

Mieuh est le réseau normand des acteurs pour une consommation responsable.  

La consommation responsable ? C’est une manière de consommer à la fois respectueuse de l’environnement, bénéfique économiquement et socialement, bonne pour la santé et pour l’esprit. Alimentation, énergie, transport, produits de consommation courante ou bien encore numérique, elle concerne une multitude de secteurs et de produits. La consommation responsable s’inscrit pleinement dans l’économie circulaire : en achetant d’occasion, bio et local, en ne surconsommant pas, en gaspillant moins, en ayant une pratique d’achat plus durable à travers l’entretien, la réparation, la réutilisation, le réemploi.

Le site « Au rendez-vous des Normands » pour découvrir les commerçants engagés près de chez vous.

La Région Normandie, le Rollon et le réseau Mieuh ont développé un portail web, véritable outil numérique en faveur d’une nouvelle forme de consommation locale, responsable et solidaire. Plus de 1 200 professionnels normands dans tous les domaines sont répertoriés sur cette plateforme. Tous les professionnels engagés dans le développement local et durable et/ou acceptant le RolloN peuvent être référencés sur ce portail.

Ceci peut vous intéresser

Évaluer cette page :

logo