Développer l'économie circulaire en Normandie

Déchets

La loi du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République s’est traduite par une évolution importante des prérogatives entre les différents niveaux de collectivités territoriales. C’est particulièrement vrai dans le domaine de la prévention et de la gestion des déchets avec l’élaboration par la Région d’un plan régional unique : le PRPGD.
Environnement et développement durable

body

A la croisée des stratégies économiques et territoriales de la Région (exprimées dans le SRDEII et le SRADDET), le Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD) concerne toutes les catégories de déchets, hors nucléaire : les déchets dangereux, ménagers, biosourcées, économiques (dont ceux issus du BTP).

Son chantier d’élaboration est engagé depuis juin 2016 et associe, dans un souci de concertation et de transparence, l’ensemble des acteurs normands (Etat, collectivités, professionnels, entreprises, associations…).

La mobilisation des connaissances, des savoir-faire et des moyens constitue de ce point de vue un enjeu majeur pour la Région dans une démarche de cette envergure, qui vise à harmoniser pratiques et recommandations à l’échelle de la Normandie, de surcroît dans un calendrier de réalisation et d’adoption particulièrement contraint.

La Normandie fait résolument partie des régions pionnières en la matière et sera l’un des premiers territoires à disposer d’un référentiel unique.

La mise en œuvre de la stratégie territoriale en matière de déchets, partagée entre les acteurs et en déclinaison des objectifs nationaux inscrits dans la loi de transition énergétique, devra par la suite concourir à réduire leur production, améliorer leur gestion et maximiser leur valorisation dans une logique d’économie circulaire.

Cette ambition régionale s’appuie d’ores et déjà sur la mise en place d’une commission consultative d’élaboration et de suivi du PRPGD, au sein de laquelle les différents collèges d’intervenants dans la thématique sont représentés. Cette instance de dialogue guidera l’action régionale tout au long du processus et permettra une amélioration en continue des orientations du plan, bien après son adoption.

Au delà de sa compétence planificatrice, la Région proposera un programme d’actions, qui lui sera propre, en faveur du tri, de la gestion et de la valorisation des déchets, à travers

  • la prévention et la sensibilisation des Normands
  • la mise en place d’expérimentations susceptibles d’apporter des réponses concrètes à des chantiers prioritaires
  • l’accompagnement d’actions exemplaires ou innovantes développées par des partenaires.

Ces actions sont renforcées par la volonté de faire de la Région une collectivité exemplaire en matière de gestion de ses déchets, en essaimant cet impératif à l’ensemble des politiques régionales à commencer par celles des lycées.

Bloc encadré

Infos clés

1 plan régional unique et exhaustif en lieu et place d’une douzaine de plans auparavant

1