Aménagement des territoires

Santé de proximité

Depuis plusieurs années, la Région conduit aux côtés de l’Agence Régionale de Santé (ARS), une politique volontariste. L’objectif est aussi clair que légitime : une offre de santé près de chez soi, pour chaque Normand. Pour ce faire, elle soutient des actions favorisant l’accès aux soins.
Aménagement des territoires
Pôle de santé
0

Les Pôles de Santé Libéraux et ambulatoires

Soucieuse de réduire les inégalités d’accès aux soins sur l’ensemble de son territoire, la Région Normandie et ses partenaires (Etat, Agence Régionale de Santé, Départements du Calvados, de l’Eure, de la Seine-Maritime, de la Manche et de l’Orne, Union Régionale des Médecins Libéraux, Conseils de l’Ordre, …) engagent une politique volontariste en matière de déploiement des pôles de santé libéraux et ambulatoires.

La Région a décidé de mobiliser 15 M€ d’ici à 2022 afin de permettre le doublement du nombre de PSLA en Normandie. Conduit par la Région, en lien avec une cinquantaine d’acteurs publics et les médecins libéraux (UMRL), ce plan est fondé sur le constat que le mode d’exercice des professionnels de santé en structure regroupée est l’avenir, les jeunes médecins aspirant de moins en moins à s’installer seuls, en libéral, isolés dans un cabinet. 

Il existe actuellement 58 PSLA, la plupart ayant été ouvert dans l’ex-Basse Normandie. 40 projets sont à l’étude et près de 20 sont en réflexion. La Région intervient à travers une aide qui peut aller jusqu’à 250 000 €, selon l’ampleur du projet (nombre de professionnels de santé, présence d’antennes, salle de télémédecine) abondée par des soutiens FEADER. 

Les objectifs :

  • garantir l'accès aux soins de proximité pour la population normande
  • lutter contre le déclin démographique des professionnels de santé en développant un mode d'exercice novateur et attractif pour ces métiers
  • favoriser l'installation de nouveaux professionnels dans les territoires en difficulté
  • répondre aux priorités de santé publique définies tant au niveau national que régional et local
  • pérenniser l'offre de soins locale en créant les conditions d'une organisation structurée
  • promouvoir la réalisation de stages effectués par les étudiants – futurs professionnels de santé

L’Information, prévention et promotion de la santé

L’observation régionale de la santé en Normandie

La Région mène une politique volontariste pour la santé publique, sur les territoires et populations en difficulté.

Elle s’appuie sur les analyses de l’Observatoire Régional de la Santé (ORS) pour cibler ses actions sur des thèmes d’intérêt régional, en prenant en compte les personnes les plus fragiles et les territoires les plus en difficulté.

En 2017, quelques activités majeures de l’ORS sont soutenues par la Région :

  • production d’un état des lieux de la santé des normands et de l’offre de santé du territoire,
  • investigations sur la santé de la population des quartiers prioritaires de la politique de la ville
  • réalisation d’un focus sur l’état de santé des jeunes 15-25 ans.
Des moyens pour coordonner et améliorer l’accès à la santé

La Région soutient la plateforme « Promotion Santé Normandie » qui accompagne notamment les territoires les plus vulnérables.

En 2017, la Région soutient notamment les actions suivantes :

  • l’accompagnement de démarches territoriales de santé,
  • la coordination d’une réflexion régionale sur l’attractivité des pôles de santé libéraux vis-à-vis des futurs médecins généralistes,
  • des actions spécifiques en direction des jeunes (lycéens, étudiants),
Accompagnement des Réseaux Territoriaux de Promotion de la Santé (RTPS)

Les principaux objectifs de ces réseaux sont de mobiliser et fédérer les acteurs d’un territoire pour développer des actions visant à la réduction des inégalités sociales de santé.

Les coordonnateurs de réseaux ont pour mission de favoriser la prise en compte des enjeux de santé dans les politiques locales, de coordonner les actions de prévention, de faciliter et de développer des liens entre la médecine de ville et les hôpitaux.

La Région co-finance des postes de lcoordonnateurs de réseaux, en partenariat avec l'Agence Régionale de Santé, sur certains territoires identifiés comme prioritaires.