Aller au contenu principal
logo

Milieux aquatiques, eaux et littoral

Milieux aquatiques, eaux et littoral

  • clock

Avec 600 km de façade maritime et de nombreux cours d’eaux, fleuves et rivières dont la Seine, l’Eure, l’Orne et la Vire, la Normandie se mobilise dans le cadre d’une stratégie régionale "Normandie Terre-Mer" pour relever les deux défis majeurs liés à la qualité des eaux, des milieux aquatiques terrestres et marins, et l’adaptation du littoral au changement climatique :

  • Améliorer les connaissances sur l’eau, les milieux aquatiques et le littoral grâce à la diffusion d’outils d’aide à la décision
  • Élaborer des stratégies locales d’adaptation et de gestion durable de la bande côtière
  • Soutenir les projets pilotes littoraux d’adaptation au changement climatique
  • À l’échelle des bassins versants et de points noirs littoraux, réaliser des travaux de restauration/préservation (cours d’eau, zones humides, érosion-ruissellement) pour garantir la qualité des eaux, notamment littorales (baignade, pêche...).

Eau

La Normandie possède un très important réseau hydrographique : fleuves côtiers, ruisseaux en têtes de bassins, marais… (plus de 34 000 km de cours d’eau et plus de 2 200 km² de zones humides) et une large façade littorale (près de 600 km de côtes). La préservation de la qualité de ce patrimoine constitue un enjeu majeur pour notre territoire.

Préservation et restauration des milieux aquatiques et des continuités écologiques

Sur le territoire du Calvados, de la Manche et de l’Orne, la Région met en œuvre depuis 2006 un programme intitulé « EAU’bjectif », en partenariat avec les Agences de l’eau Seine-Normandie et Loire-Bretagne, ainsi que les autres acteurs régionaux (Etat, Départements, collectivités locales et syndicats maître d’ouvrages de travaux) pour contribuer à l’atteinte de l’objectif de bon état écologique des eaux prévu à l’échelle européenne.

Ce programme a notamment pour objectif de favoriser les démarches de concertation et planification de la gestion de l’eau à l’échelle des bassins versants par un soutien financier à l’animation et aux travaux de restauration des cours d’eau. Un appui technique et une coordination régionale sont également apportés grâce à la CATER (Cellule d’Appui Technique à l’Entretien des Rivières) dont la Région est membre. Après 10 ans de soutien régional, plus de la moitié des cours d’eau de ce territoire bénéficie de l'expertise de 50 « techniciens de rivière » et plus de 1 000 km de cours d’eau ont été restaurés.

Maîtrise des ruissellements et de l'érosion, diminution des risques d’inondations

Le territoire régional est particulièrement vulnérable aux risques naturels liés au ruissellement, à l'érosion et aux inondations. Depuis le début des années 2000, la Région apporte son soutien pour contribuer à la réalisation d’études, d’actions préventives et d'aménagements (talus enherbés, prairies inondables, fossés, mares, haies, réorganisation d’accès aux parcelles,...).

Il est nécessaire que l'eau puisse être gérée au plus près d'où elle tombe, afin de ralentir les ruissellements et de limiter au maximum les flux non maîtrisés. L’objectif de la Région est donc que la prise en compte de l’enjeu se fasse à l’échelle de bassins versants, dans le cadre de programmes opérationnels intégrés avec ceux liés à la politique de préservation et de restauration de milieux naturels.

Estuaire de la Seine

L'estuaire de Seine, entre Poses et la baie de Seine, draine un bassin versant de plus de 20 millions d'habitants et 40 % de l'activité économique nationale. La qualité de l'eau et le fonctionnement hydro-sédimentaire et biologique de l'estuaire sont donc un enjeu majeur. Un Groupement d'Intérêt Public Seine-Aval a donc été créé en 2003 et renouvelé jusqu’à fin 2020, afin de disposer sur l'estuaire de la Seine d'une interface de collaborations renforcées entre chercheurs, gestionnaires et décideurs du territoire.

Ce GIP regroupe l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, la Région, les Départements, les Grands Ports Maritimes du Havre et de Rouen, la métropole Rouen-Normandie, les agglomérations Seine-Eure, Caux-Vallée de Seine et du Havre et l'Union des Industriels de la Chimie – Normandie.

Gestion durable du littoral

La Région s’engage en faveur d’une gestion durable et intégrée de son littoral en mettant l’accent sur la connaissance, l’information et la sensibilisation des habitants, des collectivités et des acteurs économiques. Cet engagement est pris dans un double objectif de préservation de la richesse des milieux naturels et des paysages littoraux et d’anticipation des conséquences des changements climatiques déjà à l’œuvre sur notre littoral.

Conservatoire du littoral

Etablissement public national, le Conservatoire mène une politique d’acquisitions foncières pour une protection définitive des espaces naturels et des paysages caractéristiques des littoraux, en associant les collectivités locales à leur gestion.

En Normandie, la Région s’est engagée aux côtés du Conservatoire, en créant avec lui un Syndicat Mixte « Littoral Normand » qui soutient une gestion active et prospective de ce patrimoine foncier , en lien étroit avec l’ensemble des usagers du littoral (collectivités, ports, professionnels du tourisme, de la pêche et de l’aquaculture...).

Réseau d’Observation du Littoral Normand et Picard (ROLNP)

Initié dès 2010 entre les Régions Normandie et Picardie et avec le concours du Conservatoire du littoral, ce réseau poursuit ses actions de consolidation de l’information scientifique et technique sur les dynamiques d’évolution de la bande côtière et les risques associés (érosion, submersion, inondation).

Ses travaux permettent aujourd’hui à l’ensemble des collectivités littorales de la région de disposer de connaissances afin de prendre en compte ces risques et de s’engager dans des stratégies d’aménagement de leurs territoires alternatives au durcissement du trait de côte, dans une logique d’anticipation et d’adaptation aux changements climatiques.

Vers des stratégies d’adaptation à l’évolution du littoral

Sur le littoral de la Manche et du Calvados, la Région a mis en place à partir de 2014, un appel à projets « Notre littoral pour demain » visant à mobiliser et soutenir les élus du littoral pour qu’ils s’engagent vers une gestion durable du littoral. Il s’agit d’accompagner les collectivités qui souhaitent définir une stratégie locale de gestion durable de leur bande côtière, sur le moyen et long terme permettant de prendre en compte les changements climatiques, à une échelle géographique suffisante et cohérente, et en concertation avec les acteurs socio-économiques et la population.

De nombreux territoires littoraux normands sont aujourd’hui engagés dans cette démarche.

Contact

Juliette HENRI

Responsable du pôle littoral, eau, milieux aquatiques, inondations, risques
Tél : 02 31 06 95 79 - juliette.henri@normandie.fr

Évaluer cette page :

logo