Aller au contenu principal
logo

Gestion durable des ressources naturelles

Gestion durable des ressources naturelles

  • clock

La Normandie est une région agricole (70 % du territoire et 2 millions d’hectares) où se côtoient des territoires d’élevage (bovins pour le lait, qui est le premier produit agricole régional, et la viande, porcs, volailles et lapins, moutons, chevaux) et des zones de culture (céréales et oléoprotéagineux, lin, betteraves, pommes de terre, légumes, fruits, horticulture). Ces différentes filières de production agricole s’appuient sur un solide tissu économique constitué d’entreprises et coopératives leaders sur différents marchés et dont certaines entreprises sont d’envergure internationale.

Avec 640 km de côtes, l’exploitation des ressources marines est un secteur important et spécifique de l’économie régionale. La Normandie qui est un territoire où l’aquaculture est en plein essor, est aussi la première région conchylicole de France, première région productrice d’huîtres et la deuxième région productrice de moules, productions de palourdes et de coques. Elle est également la deuxième région de pêche maritime (encornet, bar de ligne, etc.) et enfin, la première région pour les coquillages de pêche (coquille St Jacques, bulot, moule).

L’agriculture, la sylviculture tout comme les industries agroalimentaires sont aujourd’hui confrontées à de multiples enjeux : sécurité sanitaire, impact environnemental, préservation des ressources naturelles et biodiversité, qualité des produits agricoles et alimentaires, changement climatique… tirés par l’évolution des modes de consommation et des normes réglementaires. Ces secteurs doivent ainsi faire évoluer leurs organisations et leurs modes de production et de transformation. 

La Normandie dispose de nombreux atouts pour accompagner cette mutation et d’un ensemble d’acteurs très complet intervenant de la production à la transformation et la valorisation de l’ensemble de ces ressources. En s’appuyant sur des structures de recherche de référence, une formation supérieure de haut niveau (Universités, Ecole d’ingénieurs en agronomie et agroindustrie) et la mobilisation de son tissu économique, elle souhaite ainsi soutenir et développer les démarches d’innovation sur son territoire. Ces dynamiques sont fondamentales pour renforcer et pérenniser dans le long terme un domaine clé pour l’économie régionale. 
 

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo