Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Retrouvez les infos relatives au reconfinement sur l'article Covid-19

En savoir plus

Formations sanitaires et sociales

Formations sanitaires et sociales

  • clock

L’organisation et la gestion des formations sanitaires et sociales font partie des compétences de la Région depuis la loi du 13 août 2004. À ce titre, la Région définit la carte des formations (volume et répartition des places sur le territoire), finance les instituts de formation et attribue des bourses aux élèves et étudiants.

Concrètement, cela représente 29 établissements de formations sanitaires préparant à 15 diplômes d’État du niveau 3 à 7 (aide-soignant, infirmier, sage-femme, masseur-kinésithérapeute, ergothérapeute, infirmier de bloc opératoire...), 7 962 étudiants par an toutes promotions confondues.

À cela s’ajoutent 17 établissements de formations en travail social préparant 13 diplômes d’État de niveau 3 à 7 (accompagnant éducatif et social, assistant de service social, moniteur éducateur, éducateur spécialisé...), 3 869 étudiants toutes promotions confondues en formation post bac

Le financement de ces formations s’élève chaque année pour la Région à près de 60 millions d’euros de fonctionnement, dont 7 millions d’euros de bourses attribuées aux étudiants de ces filières.

Afin de fixer les priorités et les évolutions souhaitables, un Schéma normand des formations sanitaires et sociales 2018-2022 a été adopté par la Région le 19 février 2018. Sa finalité : structurer les orientations régionales pour répondre aux besoins en emplois et en compétences des employeurs ainsi qu’aux besoins des territoires et des populations.

De manière générale, la Région souhaite faire des professions de santé un levier de développement et d’attractivité du territoire. Objectif : inciter les professionnels de santé formés en Normandie à rester sur le territoire, par exemple en proposant aux futurs masseurs-kinésithérapeutes un dispositif de remboursement d’études pour les jeunes diplômés qui exercent dans le secteur public ou s’installent dans une zone déficitaire.

Les secteurs de la santé et du travail social représentent 15,3 % de l’emploi total normand et sont particulièrement dynamiques, offrant des emplois très diversifiés et non délocalisables.

Médical Training Center (MTC)

Ouvert fin 2016, le Médical Training Center du CHU de Rouen s’inscrit dans la stratégie régionale hospitalo-universitaire de renforcement de l’attractivité du territoire. Avec un double objectif : fidéliser les professionnels de santé et être un levier d’innovation et de valorisation des inventions normandes. Unique en Europe, le MTC (dont la Région a soutenu la construction à hauteur de 3 millions d’euros) permet aux professionnels de santé d’acquérir de nouvelles compétences grâce à l’utilisation de technologies de pointe et d’outils de simulation hyper sophistiqués. Le but est de proposer des formations à l’ensemble du personnel hospitalier.

Évaluer cette page :

logo