La Normandie, région de toutes les énergies

Favoriser le développement des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont directement issues de phénomènes naturels et dont le renouvellement est assez rapide pour qu'elles puissent être considérées comme inépuisables à l'échelle de temps humaine. Elles émettent moins de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques et contribue de fait à la lutte contre les changements climatiques et à l’amélioration de la qualité de l’air.
Environnement et développement durable

body

Bois-énergie

La Normandie s’affirme comme une région pilote pour le développement de la filière Bois-Energie. Le bois est un combustible local, renouvelable dont les émissions de gaz carbonique issues de sa combustion sont consommées par les arbres. La Région soutient ainsi collectivités, industries, artisans et agriculteurs dans leur démarche d’investissement en chaufferie et chaudières bois avec le souci d’installer des équipements dotés de système de filtre, dernière génération, très performants, afin de maîtriser les émissions de polluants atmosphériques, en particulier de particules fines. (PM10).

Solaire thermique

La Basse-Normandie bénéficie d'un bon ensoleillement, avec 1 700 heures de soleil par an, en moyenne. C’est suffisant pour dégager une rentabilité économique acceptable ! L’énergie solaire peut ainsi permettre de répondre partiellement aux besoins en chauffage et eau chaude sanitaire. La Région soutient les entreprises et agriculteurs pour l'acquisition de chauffe-eau solaires et d’unité de séchage solaire de foin.

Biogaz

Le biogaz, qui ressemble par sa composition au gaz naturel d’origine fossile, est issu de la fermentation des déchets organiques, dans certaines conditions de température (certains déchets des ménages et de l’industrie agro-alimentaire, déchets végétaux et organiques). Des aides ont été mises en place pour accompagner un développement raisonnable de la méthanisation.

Huiles végétales pures

Après transformation, plusieurs huiles végétales produites en Basse-Normandie peuvent être utilisées comme carburants de moteurs agricoles (tracteurs, moissonneuses, ...).
Véritables « agro-carburants », ces huiles végétales contribuent à l’autonomie énergétique des agriculteurs et participent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La Région soutient les agriculteurs qui s’engagent dans la production d’huile de colza.

La géothermie

Avec le renfort de pompes à chaleur, il est possible d’exploiter certaines sources d’eau chaude du sous-sol bas-normand. Même si, dans ce domaine, les ressources de la Basse-Normandie sont limitées, elles autorisent une utilisation collective très localisée, à proximité du forage. La Région participe au financement d'installations géothermales de collectivités.

Des transports moins polluants

En développant les transports « doux » et la mobilité électrique, la Région met en œuvre une ambitieuse politique de développement durable qui contribue à la transition énergétique et à la lutte contre la pollution de l’air. 

1