Etre le moteur du développement des pôles hippiques structurants - La Région Normandie
La Normandie équine

Etre le moteur du développement des pôles hippiques structurants

La Normandie accueille sur son territoire des pôles hippiques majeurs qui structurent le développement de la filière équine.
Aménagement des territoires
Haras du Pin
0

Le Pôle hippique de Saint-Lô, cœur du berceau de la race Selle-Français

Le Pôle hippique de Saint-Lô est né de la fusion du Haras national de Saint-Lô et du Centre de Promotion de l’Elevage. Il est aujourd’hui géré par la Région Normandie et le Département de la Manche (réunis au sein d’un syndicat mixte), en partenariat avec l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation. Ce Pôle accueille de nombreuses manifestations équestres de toutes disciplines (Jumping, attelage, horse-ball…) et tous niveaux (du concours club au concours de niveau international). Il est également un centre de valorisation de l’élevage et des races équines. Enfin, il développe en lien avec le Conseil des Chevaux de Normandie et Cheval Normandie, le « Normandy Horse Business Center », qui vise à structurer et développer les ventes de chevaux de sport, en particulier à l’international. Le Pôle organise ou accueille ainsi plus de 60 manifestations par an.

Le Haras National du Pin, une nouvelle gestion pour une nouvelle Ambition

Dans l’élan des Jeux Equestres Mondiaux, le Haras National du Pin, le plus ancien des haras nationaux, classé aux Monuments historiques, prend un nouvel envol sous le pilotage de la Région, du Département de l’Orne et de l’Etat.
La Région et le Département de l’Orne ont pris aux cotés de l’Etat,  les rênes d’un établissement public administratif (EPA). Ce nouveau statut traduit une ambition forte et un projet important : en partageant la propriété et la gestion du site, les trois partenaires vont coordonner leurs efforts pour pérenniser le site et mieux répondre aux attentes des touristes, des passionnés d’équitation et des professionnels. Depuis 2010, plus de 7 millions d’euros ont déjà été investis par la Région (2,2 millions d’euros), le Département (4 millions d’euros) et l’Etat (900 000 euros) pour le développement du Haras national du Pin.
Le Haras National du Pin met en synergie sur son site 60 grandes manifestations et compétitions équestres organisées chaque année par de multiples acteurs du monde du cheval, des visites guidées (château, écuries, dépendances). C’est aussi un lieu de formation aux divers métiers de l’équitation, où s’est implantée l’académie internationale du cheval, ainsi que des activités de reproduction. Autant d’activités qui font du site ornais, une des pierres angulaires d’un projet à 15 ans pour le territoire, initié par l’organisation des Jeux Equestres Mondiaux en 2014.  

Le Haras national du Pin a été officiellement désigné par la Fédération Equestre International pour accueillir :
- le Championnat d’Europe de Complet en 2021
- le Championnat du Monde poneys en 2021
- Il est également candidat pour accueillir le Championnat du Monde à 1 cheval en 2022.
Par ailleurs, dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, le Haras national du Pin fait partie des sites pré-sélectionnés par la Région Normandie. 

Le Pôle international du cheval Longines Deauville

Temple des sports équestres, le Pôle International du Cheval Longines Deauville est dédié à la promotion pluridisciplinaire du cheval de sport. Installé sur neuf hectares à l’entrée de Deauville, ce centre est un lieu couvert et praticable toute l’année, ouvert à tous les publics, professionnels, particuliers et scolaires.

Il bénéficie de la proximité du Centre d’Imagerie et de Recherches sur les Affections Locomotrices Equines (CIRALE), centre médical mondialement reconnu pour l’étude de la pathologie ostéo-articulaires et musculo tendineuse du cheval et doté d’équipements spécifiques permettant de pratiquer des examens très poussés : IRM, scintigraphie, examen du cheval à l’effort sur tapis roulant et d’une unité de médecine sportive pour le suivi sportif des chevaux et la recherche des causes de contre-performance.