Accompagner le développement équilibré des territoires

Développement rural

La Normandie se caractérise par un espace rural qui occupe une place importante sur le plan géographique, démographique, sociologique, économique et également en termes d’image et de notoriété. Cette caractéristique justifie une attention particulière aux enjeux spécifiques auxquels doivent faire face les territoires ruraux, leurs acteurs économiques et associatifs et leurs habitants.
Aménagement des territoires
0

La Normandie se caractérise par un espace rural qui occupe une place importante sur le plan géographique, démographique, sociologique, économique et également en termes d’image et de notoriété.

Cette caractéristique justifie une attention particulière aux enjeux spécifiques auxquels doivent faire face les territoires ruraux, leurs acteurs économiques et associatifs et leurs habitants. Pour répondre à la diversité de ces enjeux, la Région s’appuie sur un ensemble de mesures coordonnées, soit dans le cadre de ses propres politiques, soit dans le cadre des fonds européens, en particulier – mais pas exclusivement – le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) et les deux programmes de développement rural (PDR) validés par la Commission européenne.

Le développement rural en bonne place dans les politiques d’aménagement du territoire

Il est pris en compte dans les politiques contractuelles avec les collectivités notamment en ce qui concerne les services aux habitants et le confortement des pôles de proximité en termes de services et d’emploi.

Au-delà des projets soutenus au titre des contrats de territoires, diverses politiques spécifiques concernent les territoires ruraux : le soutien aux pôles de santé, le développement du parc locatif social, la revitalisation des centres-bourgs notamment par la mobilisation d’outils fonciers ou d’amélioration de l’habitat, le soutien à la mobilité durable, la desserte numérique et le développement des services numériques aux usagers, le financement des projets dans le domaine culturel, du sport et des loisirs, la rénovation du patrimoine bâti, etc.

Dans le cadre du FEADER, la mesure LEADER (Liaisons entre actions de développement de l’économie rurale) dotée de 40 millions d'€ permettra aux territoires qui en bénéficieront de financer les projets s’inscrivant dans leur stratégie de développement local.

La Région animera, en lien avec la mise en œuvre des deux programmes de développement rural validés par la Commission européenne pour la mise en œuvre du FEADER, le réseau rural régional des acteurs du développement rural concernés par chacun de ces deux programmes.

Le développement rural passe par le soutien aux acteurs économiques : les politiques régionales et les mesures du FEADER sont nombreuses en direction des agriculteurs et de leurs groupements, des entreprises agro-alimentaires, des entreprises forestières, des entreprises de travaux agricoles, des artisans et commerçants, ou encore des structures touristiques, des collectivités…

Le développement rural est tout particulièrement concerné par les politiques en faveur de la biodiversité et de la transition écologique et énergétique : la gestion des ressources et des milieux naturels par exemple via les réserves naturelles régionales, les mesures agri-environnementales et climatiques, l’identification et la préservation de la « trame verte et bleue » dans les documents d’urbanisme, les Schémas d’aménagement et de gestion des eaux ou l’entretien des rivières sont quelques exemples des politiques régionales au service de la qualité environnementale de notre espace rural.