Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Transports scolaires Nomad : Inscrivez-vous avant le 31 juillet 2020 !

En savoir plus

Budget et Évaluation des politiques publiques

  • clock

D’un montant de 2,14 milliards d’€, le budget 2020 de la Région Normandie a été adopté le 16 décembre 2019 par l’assemblée régionale. C’est un budget qui consacre 874 millions d’€ à l’investissement (en hausse de près de 15% par rapport à 2018), qui représente ainsi 43% du budget régional contre 31% en moyenne régionale.

Répartition du budget 2020

  • Les transports ferroviaires, routiers, portuaires et aéroportuaires > 838 millions d’€ dédiés notamment à la mise en place des nouveaux trains Omneo, à l’acquisition de 27 nouveaux trains compatible avec les Omneo et d’un niveau de confort équivalent, à l’adaptation et maintenance des infrastructures, à la nouvelle offre de transport, au développement de l’intermodalité, au soutien des syndicats mixtes Ports de Normandie et Aéroports de Normandie, au financement des projets des grands ports maritimes…

  • La formation, l’insertion professionnelle, les lycées > 680 millions d’€ qui permettront notamment de financer de nombreuses opérations de rénovation-modernisation des lycées, de poursuivre les dispositifs tels que Pass Monde, Normandie Langue, Atouts Normandie, de constituer un réseau d’écoles de production pour lutter contre le décrochage scolaire, de proposer aux demandeurs d’emploi des programmes qualifiants de formations, d’assurer le fonctionnement de la nouvelle Agence régionale d’information et d’orientation.

  • Le développement économique > 203 millions d’€ pour accompagner les entreprises, conforter l’excellence et l’importance de la recherche normande, soutenir des filières majeures telles que l’agriculture, la sylviculture, le cheval, la pêche et l’agroalimentaire, accélérer la mutation numérique de l’économie.

  • L’attractivité et le rayonnement de la Normandie > 85 millions d’€ pour structurer les filières touristiques prioritaires (véloroutes et voies vertes, Normandie à cheval, entreprises du patrimoine vivant, tourisme littéraire…), organiser le 3e forum mondial Normandie pour la Paix, le Prix Liberté, Normandie Impressionniste, Normandie Médiévale, poursuivre l’opération « Normandie, base arrière des JO », l’accompagnement des sportifs de la Team Normandie, monter des missions économiques à l’international…

  • Le développement et l’aménagement des territoires > 108 millions d’€ principalement consacrés à soutenir les projets structurants des territoires, à financer la revitalisation des villes moyennes et villes reconstruites, à la transformation des quartiers d’habitat social, à réinvestir les friches urbaines, à soutenir les territoires et acteurs œuvrant pour le développement durable et les énergies renouvelables, à améliorer l’offre de soins de proximité, à multiplier les pôles de santé libéraux et ambulatoires, à accélérer le déploiement du Très Haut Débit en Normandie…

  • L’efficacité et la performance au service de la collectivité > 220 millions d’€ pour poursuivre la modernisation, l’harmonisation et la rationalisation de la grande Normandie, innover, faire connaître et valoriser la Normandie.

Une situation financière saine

La Normandie reste et de loin la Région la moins endettée de France. Sa situation financière est saine : son épargne brute atteint 202 millions € et sa capacité de désendettement est de 3,34 années alors que la moyenne pour les Régions s’est élevée en 2018 à 4,7 ans.

Evaluation des politiques publiques

La Région Normandie s’est engagée dans l’évaluation de ses politiques publiques : dispositifs européens, formation, emploi, transports régionaux... 

Cette évaluation a pour objectif de mieux connaitre les actions publiques et leurs effets, pour permettre aux citoyens d’en apprécier la valeur et d’aider les décideurs à en améliorer la pertinence, l’efficacité, l’efficience, la cohérence et l’utilité.

Dans une logique d’amélioration continue, elle analyse  l’atteinte des objectifs initiaux des politiques publiques, les effets de ces politiques sur leurs bénéficiaires, pour ensuite formuler des recommandations afin d’améliorer ou de proposer de réorienter ces politiques.

Si l’évaluation permet d’éclairer la prise de décision des élus, elle a également d’autres ambitions :

  • répondre aux aspirations de la société civile d’une plus grande transparence de l’action publique par une mise à disposition des résultats
  • enrichir la réflexion et le débat public et permettre de rendre accessible des thématiques parfois très techniques
  • rendre compte de l’usage des fonds publics

Évaluer cette page :

logo