Numérique

Vers le très haut débit pour tous

Si le haut-débit permet d’utiliser confortablement les services et usages numériques courants, le très haut-débit permet de les utiliser de manière optimale et, simultananément, de devenir producteur de services.
Numérique

body

Couvrir l’ensemble du territoire en THD fixe et mobile

En 2011, suite à un appel à manifestations d’intérêt national, les opérateurs ont exprimé leur souhait pour le déploiement de la fibre optique en Normandie. Les groupes Orange et Numéricâble-SFR se sont positionnés sur plusieurs agglomérations et communes, dessinant en creux des zones « blanches » nécessitant une intervention publique.

La Région et les Départements via leurs outils de planification numérique territoriale (SCORAN et SDAN) se coordonnent pour :

  • mobiliser l’ensemble des acteurs publics dans le déploiement de réseaux d’initiative public (RIP)
  • couvrir l’ensemble de la Normandie en THD à une échéance de 15 ans
  • utiliser de façon transitoire les solutions de montée en débit
  • relier de façon prioritaire les sites publics et économiques stratégiques

Les priorités pour le développement du territoire

La Région axe son intervention plus particulièrement sur quatre points :

  • Le THD dans tous les territoires, dès que possible

La Région accompagne, en tant que partenaire, les projets déposés par les syndicats mixtes Eure Numérique, Manche Numérique et Seine-Maritime Numérique et les conseils départementaux du Calvados et de l’Orne, soutenus par la Mission France THD.

  • Le THD dans les zones d’activités

En concertation avec les acteurs locaux, la Région priorise son intervention sur la couverture rapide en très haut-débit des sites économiques d’intérêt régional.

  • Le THD pour les établissements d’enseignement

L’enseignement s’appuie de plus en plus sur les outils et services numériques. Pour le permettre, le raccordement à la fibre des lycées, compétence régionale, est amorcé.

  • Les infrastructures de services mutualisées

La numérisation fiable des données, leur stockage sécurisé puis leur disponibilité pour de nouveaux services sont actuellement à l’étude. La mutualisation de ces infrastructures par les acteurs publics sera facteur d’attractivité.

Bloc encadré

Infos clés

La Normandie prévoit d’investir 320 M€ à horizon 2030 pour l’aménagement numérique du territoire.

1