Une nouvelle politique régionale en faveur de la filière équine

Le 08 Juin 2017
La Région souhaite affirmer au niveau mondial la place de la Normandie comme terre d'excellence du cheval, pour conquérir de nouveaux marchés à l'international et renforcer l'attractivité de la Normandie.
Chevaux

Texte personnalisé

La Région Normandie mobilise 6,6 millions d’euros (hors investissements réalisés pour le Haras du Pin) pour mettre en place une nouvelle politique forte, et soutenir la filière équine pour l’aider à faire face aux enjeux de demain. Elle a missionné le Conseil des Chevaux de Normandie pour organiser une large concertation des acteurs de la filière.

La Région souhaite notamment :

  • Miser sur la formation et le renouvellement des générations
  • Accroître la compétitivité des entreprises
  • Faire de la Normandie une référence mondiale pour l'enseignement supérieur et la recherche d'excellence au bénéfice de la filière équine
  • Valoriser et commercialiser les chevaux élevés en Normandie
  • Développer l'attractivité du territoire, en particulier à l'international
  • Promouvoir le tourisme autour du cheval

Espace presse

Consulter le document de présentation de la nouvelle politique en faveur de la filière équine

Bloc encadré

La filière équine normande en chiffres :

> 18 000 emplois,

> 6 500 entreprises,

> 1,334 milliard d’euros de chiffre d’affaire annuel,

> 4 500 élevages,

> 44 853licenciés Fédération Française d’Équitation,

> 37 centres de formation aux métiers du cheval,

> 3 sites phares (Deauville, Haras national du Pin, Pôle hippique de Saint-Lô),

> 42 hippodromes et 254 réunions de courses par an.

> 1 aéroport capable de faire transiter des chevaux,

>1 pôle de compétitivité « Hippolia »

1