Un campus équin international à Goustranville - La Région Normandie

Un campus équin international à Goustranville

Le 03 Décembre 2019
Piloté par le syndicat mixte Normandie Equine Vallée, ce projet de campus équin international doit notamment permettre l’accueil du Centre hospitalier universitaire vétérinaire Equin (ChuvÉquin) de l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort (EnvA). Il sera financé à hauteur de 30 millions d’euros par la Région et de 1,5 million d’euros par le Département. Le fonds Eperon, l’Etat et les fonds européens seront aussi sollicités. L’ouverture du campus est prévue pour la rentrée de septembre 2023.
Logements d'étudiants - SAS d'architectes Jean Amoyal
0

Un projet de campus équin unique au monde

Normandie Equine Vallée a pour ambition de créer à Goustranville un campus équin attractif, de dimension internationale et multi-acteurs, créant des synergies entre la recherche, la formation et les acteurs économiques de la filière équine.

Créé en 1986, le site de Goustranville héberge déjà le laboratoire de santé animale de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), le Centre d'Imagerie et de Recherche des Affections Locomotrices Équines (Cirale), laboratoire de l’EnvA, et le laboratoire des courses hippiques (notamment pour la  réalisation de contrôles anti-dopage pour les chevaux de sport et de courses) de la Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH).

Un nouveau bâtiment, « Kinésia » est aussi en construction. Il sera inauguré très prochainement. Doté notamment d’une piscine panoramique et d’un tapis roulant aquatique, il sera entièrement dédié à la recherche pour la physiothérapie et à l’établissement de protocoles de soins pour les athlètes équins.

L’EnvA a entériné, en novembre 2018, le transfert de ses activités d’enseignement et de recherche en santé équine depuis son site francilien vers le site de Goustranville. Tous les étudiants qui choisiront la spécialité équine viendront ainsi se former sur le site, soit 80 à 100 étudiants par an.

Le projet de développement du campus prévoit également l’accueil de nouvelles structures liées aux thématiques de formation et de santé, la 1ère étant l’école Blondeau qui devrait également ouvrir son centre de formation normand.

 

Plus de 6 500 m2 de locaux supplémentaires sur le site de Goustranville

D’un montant estimé à près de 35 millions d’euros, le projet prévoit notamment :

  • La construction d’un hôpital vétérinaire dédié à l’équin ;
  • La construction d’un amphithéâtre connecté et immersif qui permettra de réaliser des enseignements cliniques à distance ;
  • La construction d’une salle travaux pratiques pour les étudiants ;
  • La construction de 100 logements étudiants et de logements de fonction ;
  • La construction d’un « espace vie entreprenariat » qui comprendra des bureaux, des espaces de co-working, des surfaces d’exposition, des espaces de restauration et convivialité ;
  • La réhabilitation et l’extension de locaux dédiés à la recherche pour l’ANSES.

Consulter le communiqué de presse et la plaquette de présentation