Transfert des trains intercités à la Région

En contrepartie de la prise en charge par l’État du renouvellement complet du matériel ferroviaire, la Région prendra la gouvernance des trains intercités en 2020. Grâce à ce choix, les usagers des lignes Paris – Caen – Cherbourg/Deauville-Trouville et Paris - Rouen- Le Havre embarqueront dans 40 trains neufs et conformes à leurs attentes dès 2020.

Les 40 rames Ommeo Premuim de 470 places (version grand confort) commandées au constructeur Bombardier seront fabriquées en Région Hauts-de-France et livrées à partir de fin 2019 pour une mise en service tout début 2020 Les sièges seront conçus et fabriqués dans l’Eure par la société Compin.

Wifi, prises électriques et affichage de la réservation sur les sièges feront partie des services proposés et seront entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Une large concertation ouverte à tous les Normands aura permis de définir précisément les aménagements qui équiperont ces trains.

Relocalisation de la maintenance et l’entretien des trains en Normandie

Pour préparer l’arrivée des Omneo Prémium, le technicentre d’excellence de Sotteville-lès-Rouen va être renforcé, avec 160 emplois à la clé. La 1ère phase de travaux est destinée à assurer la maintenance des Régiolis déjà en circulation sur les lignes normandes et des TER à 2 niveaux. Une 2ème phase qui démarrera dans la foulée et s’achèvera en 2019, pour l’accueil des nouveaux trains en 2020. En parallèle, l’atelier en maintenance de Caen va être amélioré avec une voie sur fosse et un renforcement des capacités de maintenance.

La ponctualité et la disponibilité du parc régional s’en trouveront renforcées. Le site de Clichy ne permet plus de répondre convenablement aux besoins d’entretien du matériel, ce qui occasionne de nombreux retards et incidents.

Modifié le 03/01/2017