Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Le port du masque ne sera plus obligatoire sur le réseau NOMAD à compter du lundi 16 mai 2022. Il reste recommandé, notamment pour les personnes sortant d'isolement après un test positif, les cas contacts à risque, les personnes symptomatiques et/ou vulnérables.

En savoir plus

Stratégie Maritime

  • clock

Affirmer l’identité maritime de la Normandie

Bien que dotée d’un paysage côtier d’un intérêt patrimonial, historique et touristique d’ampleur internationale, bordée par l’une des mers les plus fréquentées du globe et possédant l’un des plus importants complexes portuaires d’Europe, la Normandie n’est pas autant tournée vers la mer qu’elle pourrait l’être.

La Stratégie Maritime de la Région Normandie

À travers sa stratégie maritime adoptée le 18 mars 2019, la Région affiche sa volonté de conforter et promouvoir cette identité maritime, à la fois auprès des normands et vis-à-vis de l’extérieur.

L’un des enjeux majeurs est de développer de manière durable le fort potentiel économique des activités maritimes (ports, énergies marines renouvelables, pêche, nautisme) tout en préservant le patrimoine, les paysages, les espaces naturels et la biodiversité.

La Région mobilise ainsi l’ensemble de ses politiques, en direction d’acteurs variés, grâce à une trentaine d’actions qui se renouvellent et se complètent chaque année.

Enfin, d'une manière cruciale et transversale, la Région souhaite anticiper dès à présent le changement climatique auquel les usages maritimes et les milieux littoraux seront particulièrement sensibles.

Bientôt une formation au brevet d'initiation à la mer (BIMer) pour les jeunes normands ?

Suite à la demande de la Région, une étude sera menée cette année par le Rectorat afin d'envisager l'ouverture d’une formation au brevet d'initiation à la mer (BIMer) dans les établissements normands. A titre expérimental, une première formation sera proposée en septembre 2022 au lycée Maupassant Descartes de Fécamp. 

Le Brevet d’Initiation à la Mer est un nouveau diplôme créé par l’Education nationale afin de permettre aux élèves d'acquérir des notions transversales sur le milieu maritime. Ce diplôme national peut être proposé à tous les élèves volontaires de la classe de 3ème à la classe préparatoire, des voies générales, technologiques et professionnelles.  Pour valider ce diplôme, il est attendu des élèves qu'ils suivent pendant un an une quarantaine d'heures d'enseignement sur les activités professionnelles et la culture scientifique et technique dans le domaine de la mer. Les élèves doivent également participer à des sorties pédagogiques : visites d'entreprises, rencontres avec des professionnels de la mer. Ils bénéficient aussi d'une initiation à la pratique d'activités nautiques.

6 axes stratégiques

Conforter l’identité maritime de la Normandie

  • Plus de 700 km de côtes
  • Plus d’1 normand sur 6 habite dans une commune littorale
  • 15% des côtes normandes sont protégées par le Conservatoire du Littoral 
  • Mont-Saint-Michel, Etretat, Plages du Débarquement, Deauville-Trouville, Honfleur, Le Havre, Tatihou… : des sites naturels et culturels connus mondialement

Favoriser le développement de l’économie maritime et fluviale

Ports

  • 1ère région française pour le trafic de conteneurs et 28% de l’activité portuaire nationale pour le commerce

  • 3 ports régionaux : Dieppe, Cherbourg, Caen-Ouistreham et 2 ports autonomes nationaux : Le Havre et Rouen

Energies marines

  • 1er gisement maritime de production d’énergie renouvelable en France

Pêche et Aquaculture

  • 1ère région française pour la conchyliculture et la pêche de coquillages
  • 2ème région française de pêche maritime

Filières

  • Accompagnement et soutien aux filières économiques existantes et à l’émergence de nouvelles : Nautisme, Tourisme de croisières, Economie circulaire liée aux ressources et aux déchets des activités marines, EMR…

Orienter et former aux métiers liés à la mer

  • 3è région française pour les emplois maritimes
  • Accompagnement et soutien de l’orientation et la formation professionnelle pour répondre aux besoins des différentes filières normandes : portuaire, pêche, industrie navale… 

Favoriser la recherche, le développement et l’innovation

  • Accompagnement de la R&D et de l’innovation dans l’ensemble des filières porteuses liées à la mer
  • 4 Réseaux d’Intérêt Normands soutenus pour l’excellence et l’attractivité des laboratoires de recherche normande en lien avec cette stratégie maritime 

Garantir un aménagement durable du littoral normand

  • 1er Réseau d'Observation du Littoral interrégional en France : rassembler et diffuser l'information sur les changements climatiques et côtiers, en Normandie et Hauts-de-France
  • 11 Schémas de Cohérence Territoriale (SCoT) littoraux 
  • Accompagnement des collectivités littorales dans l’adaptation de leurs territoires aux changements climatiques

Instaurer une gouvernance adaptée et préparer l’avenir

  • Plus de 2000 acteurs engagés pour une gouvernance de la mer en Normandie
  • 3 fonds européens gérés par la Région au service de la stratégie maritime normande (FEDER, FEAMP, INTERREG) 

Chantier de rénovation de la station marine de l’université (CREC)

La Région soutient le chantier de rénovation de la station marine de l’université (Centre de recherche en environnement côtier, CREC), située à Luc sur Mer (14), dont la 1re phase s’achève. Objectif : permettre de disposer d’infrastructures de qualité, ouvertes aux partenaires extérieurs à l’échelle régionale, nationale et européenne. 

Ces travaux permettront à l’université d’accroître les interactions entre la recherche et le monde socio-économique, et de faire rayonner la Normandie comme terre de recherche de pointe sur les écosystèmes côtiers et l’élevage d’organismes marins.

Coût total des travaux : 9,2 millions d’euros. D’un montant de 5,2 millions, la phase 1 a fait l’objet d’un financement de 3,25 millions d’euros (dont 1,5 millions d’euros de Fonds européen de développement régional) par la Région Normandie, de 750 000 euros par l’État, et d’un autofinancement de l’université à hauteur d’1,2 million d’euros. La deuxième phase est estimée à 4 millions d’euros, le financement devant être inscrit au Contrat plan État-Région · CPER.
 

Contact

Noémie CASTAN

Tél : 02 31 06 89 56 – noemie.castan@normandie.fr

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo