Stratégie d’influence de la Normandie : rencontres entre élus normands et décideurs européens à Bruxelles - La Région Normandie

Stratégie d’influence de la Normandie : rencontres entre élus normands et décideurs européens à Bruxelles

16 Juin 2016

La stratégie européenne et internationale de la Région Normandie sera présentée jeudi 23 juin 2016 lors de l’Assemblée Plénière qui se tiendra à Caen. Une première, et donc tout un symbole pour la Normandie. Les élus régionaux ont souhaité se saisir de cette actualité pour présenter leurs orientations aux décideurs européens.

Les 14 et 15 juin 2016, une délégation d’élus de la Commission Europe et International de la Région Normandie s’est rendue à Bruxelles. Cette délégation conduite par le Vice-Président François-Xavier Priollaud et Anne-Laure Marteau, Présidente de la Commission était également composée des conseillers régionaux, Didier Peralta, Edouard de Pradel de Lamaze et de Jean-Philippe Roy.

L’objectif de ce déplacement était d’engager un échange avec les responsables des institutions européennes sur les principaux sujets d’actualité de l’Union qui auront un impact sur le territoire régional.

Construire dès à présent l’avenir de la politique de cohésion

Les directeurs de cabinet du Commissaire français Pierre Moscovici et de la Commissaire en charge de la politique de cohésion Corina Cretu l’ont rappelé : « la réforme de cette politique est essentielle. La question de la simplification des fonds européens se pose et pour cela les ajustements ne sont plus suffisants, il est nécessaire de construire un nouveau système plus souple et capable de répondre à la fois aux enjeux locaux et européens. » La Normandie a indiqué qu’elle contribuerait dès l’automne à cette démarche.

Référendum en Grande Bretagne

Le sujet brûlant du moment, le référendum britannique du 23 juin prochain, n’a pas été occulté, puisque les élus normands ont pu échanger avec le correspondant de Radio France à Bruxelles, le journaliste franco-britannique Quentin Dickinson, à ce sujet. La proximité géographique, historique, culturelle et économique de la Normandie et des îles britanniques doit conduire la Normandie à renforcer une dynamique qui s’essouffle. Quelle que soit l’issue du référendum, la Normandie entend donner un nouvel élan aux coopérations transmanche.

Fédérer la diaspora  normande de Bruxelles

A l’instar d’autres régions françaises – la Bretagne et l’Alsace – qui ont constitué leur réseau régional à Bruxelles, la Normandie va s’engager dans une démarche similaire en identifiant les Normands qui travaillent dans les institutions européennes mais aussi au sein des nombreux cabinets de lobbying. C’est l’une des missions qui a été confiée au Bureau de représentation de la Normandie à Bruxelles.

Le Vice-Président François-Xavier Priollaud a fait part aux députés européens et à tous les interlocuteurs bruxellois rencontrés de sa détermination à faire en sorte que la Normandie soit reconnue à Bruxelles comme l’une des régions européennes qui compte.

 

Contact presse :
Emmanuelle Tirilly – tel :02 31 06 98 85 – emmanuelle.tirilly@normandie.fr