Signature de la convention de coopération pour une offre aéroportuaire normande

14 Mars 2017
Aménagement des territoires

La Région et les collectivités gestionnaires des aéroports de Caen-Carpiquet, Deauville, Le Havre et Rouen ont décidé de s’engager dans une démarche de coopération et de rapprochement, en vue de proposer une offre aéroportuaire commune. Dans cette perspective, Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Edouard Philippe, Président de la Communauté de l’Agglomération Havraise, Député de la Seine-Maritime, Maire du Havre, Joël Bruneau, Président de la Communauté urbaine Caen la mer, Frédéric Sanchez, Président de la Métropole Rouen Normandie, ont officiellement signé, le 14 mars 2017, à Honfleur, une convention de coopération, en présence de Jean-Baptiste Gastinne, Vice-Président de la Région Normandie en charge des transports.

«  La signature de cette convention témoigne de notre volonté commune de dynamiser et de renforcer la desserte aérienne normande. Nous souhaitons, autour d’une structure de gouvernance commune, rendre l’offre plus visible, mener un travail conjoint sur l’ouverture de nouvelles lignes et investir de manière cohérente et concertée sur les différentes plateformes. L’objectif est donc simple : bâtir une stratégie commune à l’échelle des quatre aéroports normands pour peser plus et renforcer l’attractivité de la Normandie » déclarent les signataires.

Rendre l’offre plus visible

La future autorité aéroportuaire normande aura pour vocation d’améliorer la visibilité de l’offre des plateformes normandes et de soutenir les efforts de développement des gestionnaires. Il s’agira, par ailleurs, de définir une organisation commune pour développer les trafics avec les compagnies et les tour-opérateurs.

Les modes de gestion et la recherche de mutualisations 

Les aéroports normands relèvent aujourd’hui de mode de gestion différents (EDEIS à Cherbourg, au Havre, régie directe par Syndicat Mixte à Rouen, Chambres de Commerce à Caen et à Deauville). La future autorité prendra en compte les différents modes de gestion actuellement en place et tiendra compte des évolutions prévisibles (prise en régie de l’exploitation de la plateforme de Rouen).
A plus long terme, une réflexion sur un mode de gestion commun pourra être menée, pour en déterminer l’opportunité et la faisabilité, et ainsi choisir d’intégrer la gestion de l’ensemble des aéroports sous la responsabilité de la future autorité ou de décider que chaque plateforme dispose de sa propre Délégation de service public (DSP) ou d’équivalent.

Se doter d’une instance de régulation des investissements

Pour se développer, les aéroports auront besoin de nouveaux investissements, dont il conviendra d’être en mesure de justifier l’intérêt économique et la rentabilité, dans le cadre des nouvelles lignes directrices de la Commission européenne en la matière.

Ces dernières années, ce sujet a donné lieu à des débats nombreux. La nouvelle gouvernance permettra d’aborder ces questions sur un autre mode et de prendre des décisions éclairées, en particulier pour les principaux dossiers : réalisation d’une nouvelle aérogare à Deauville, allongement de la piste à Caen-Carpiquet, construction d’un hangar au Havre, travaux et réorganisations immobilières à Rouen.

Mettre en place des règles communes en matière de lancement de nouvelles lignes

La mise en œuvre d’une stratégie de développement commune supposera de mettre en place une politique partagée sur les conditions d’ouvertures de nouvelles lignes au départ de chaque aéroport. Ceci induit une concertation préalable sur des règles normandes définissant les principes de financement et d’aides publiques pour le démarrage de nouvelles lignes et d’aides au marketing. Cette analyse s’inscrira dans le cadre des règles européennes.

Le calendrier

La démarche de création d’une autorité aéroportuaire normande se réalisera en plusieurs étapes.

Dans un premier temps, la Région financera, au cours du premier semestre 2017, un audit des comptes des 4 plateformes aéroportuaires ainsi qu’une étude stratégique en vue de définir les objectifs, les moyens et la forme juridique d’une structure commune aux quatre aéroports normands.

Au cours du second semestre 2017, il s’agira de rendre l’offre des plateformes normandes plus visible grâce à la coopération en matière de promotion et d’actions commerciales auprès des compagnies et des voyageurs. Une réflexion sera également engagée sur la mutualisation de certaines fonctions (support, achat, expertises techniques, direction des plateformes…) comme cela est en cours entre l’aéroport de Deauville et celui de Caen-Carpiquet.

La création effective d’une structure de gouvernance commune à l’échelle de la Normandie devrait intervenir dans le courant de l’année 2018. Ses modalités seront définies en fonction des résultats de l’étude stratégique menée en 2017.

Ces travaux seront conduits par un comité de pilotage composé des Présidents de la Région Normandie, de la CODAH, de la Communauté Urbaine de Caen la mer, de la Métropole Rouen Normandie, de la CCI Rouen Métropole, de la CCI Caen Normandie et du Maire de Deauville.

Un comité technique composé des directeurs des plateformes aéroportuaires et de représentants de chaque partie sera en charge du travail préparatoire et de la mise en œuvre des actions décidées par le comité de pilotage.