Révision des programmes de développement rural : la Région Normandie réussit son pari - La Région Normandie

Révision des programmes de développement rural : la Région Normandie réussit son pari

18 Mai 2017
Agriculture, forêt, pêche, ressources marines
Europe et international

Hervé Morin, Président de la Région Normandie et Mihail Dumitru, Directeur général adjoint Agriculture et Développement Rural de la Commission européenne, ont signé ce jeudi 18 mai, les programmes de développement rural normands révisés, sur une exploitation agricole située à Alvimare, en Seine-Maritime, éligible aux fonds européens. La révision permettra notamment d’affecter 50 millions d’euros supplémentaires au financement des mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC).

En Normandie, la Région est responsable de la gestion de 411,8 millions d’euros de Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) déclinés en deux programmes de développement rural: le PDR Calvados-Manche-Orne (308,69 millions d’euros) et le PDR Eure & Seine-Maritime (103,13 millions d’euros).

« La révision des programmes de développement rural a été lancée parallèlement à l’élaboration de la nouvelle politique agricole régionale. Elle s’est faite en concertation avec la profession agricole pendant neuf mois et a fait l’objet d’échanges fréquents avec la Commission européenne. Elle a pour ambition de mieux soutenir la profession agricole et de faire de l’agriculture normande une référence mondiale par ses produits, ses modes de production et l’organisation de ses producteurs » a rappelé Hervé Morin. 

« Je suis convaincu que la mise en œuvre des programmes modifiés et la mobilisation de tous les acteurs vont contribuer à consolider une agriculture normande conquérante et durable ainsi qu'à continuer à développer des zones rurales où  il fait  bon vivre. La réorientation de la stratégie, qui se traduit par un accroissement important des mesures agro-environnementales ainsi que des investissements agricoles, sont très importants pour réussir les transitions en cours : agricole, numérique et urbaine » a déclaré Mihail Dumitru, Directeur général adjoint Agriculture et Développement Rural de la Commission européenne.

Approuvée officiellement le 20 avril 2017 par la Commission européenne, cette démarche a pour objectifs :

- d’apporter une réponse optimale au financement des mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) compte tenu de l’afflux des demandes dans un contexte de crise agricole ;

- de garantir un traitement équitable sur le territoire normand en cohérence avec la révision des politiques régionales ;

- de concentrer les crédits FEADER sur certaines mesures prioritaires de la nouvelle politique agricole normande adoptée en assemblée plénière le 21 novembre 2016 ;

- d’améliorer la mise en œuvre des programmes par souci de simplification et d’efficacité administrative.

Cette révision des PDR normands permet entre autres de mieux doter les mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) et aussi ainsi de répondre aux besoins complémentaires identifiés, notamment en faveur des investissements dans les exploitations agricoles. Résultat, 50 millions d’euros de crédits publics supplémentaires sont mobilisés pour le financement des MAEC.