Près de 2,35 millions d’euros pour soutenir le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande

30 Novembre 2018
Agriculture, forêt, pêche, ressources marines
Environnement et développement durable

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, et Jean-Pierre Girod, Président du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, ont signé aujourd’hui  un contrat triennal de parc.  Dans le cadre de ce contrat, l’engagement régional pour le PNR des Boucles de la Seine Normande s’élève à près de 2,35 millions d’euros.  

La Région Normandie réaffirme son partenariat avec les 4 Parcs naturels régionaux : le Parc naturel régional Normandie-Maine, le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, le Parc naturel régional du  Perche, et le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande. Positionnés comme des « vitrines » et vecteurs d’attractivité pour la Normandie, les PNR permettent l’innovation, l’expérimentation concrète de nouvelles actions dans les territoires ruraux, ainsi que le transfert d’expériences aux territoires voisins, en matière de biodiversité et de patrimoine naturel, de transition énergétique, d’adaptation au changement climatique, de filière courte, d’économie locale, d’agriculture…

La Région s’engage, au travers des quatre contrats triennaux, à hauteur de près de 8,5 millions d’euros en faveur des quatre Parcs naturels régionaux normands. Ce Parc Naturel Régional, créé en 1974, fait partie des premiers parcs implantés en France. Sa situation, autour de la forêt de Brotonne, avait pour objectif de maintenir une coupure verte entre les deux pôles urbains et industriels de Rouen et du Havre. Lors de son extension en 2001, il est rebaptisé Parc des Boucles de la Seine Normande.

Désormais, le PNR couvre un territoire d’environ 90 000 hectares. Il s’étend le long de la Seine des portes de Rouen à celles du Havre. Il est aujourd’hui composé de 77 communes (45 en Seine-Maritime et 32 dans L’Eure) pour une population de près de 105 000 habitants.

En 2018, le budget total du Parc naturel Régional des Boucles de la Seine normande est de 4,3 millions d’euros dont 806 048 euros de la Région Normandie au titre du contrat de parc.

 

Les grandes missions du Parc sont les suivantes :

La gestion et la préservation des patrimoines naturels et de la biodiversité 

  • Les zones humides constituent les fleurons écologiques du territoire. Ainsi, ce PNR mène des actions spécifiques de suivi et de sensibilisation sur plusieurs espaces naturels classés sites Natura 2000 et deux Réserves naturelles nationales dont le site du Marais Vernier-vallée de la Risle maritime labellisé Ramsar en 2016. Ce site est reconnu comme zone humide d’importance internationale en terme d’habitat pour les oiseaux d’eau ;
  • Les zones forestières couvrent 30% du territoire. L’élaboration et la mise en oeuvre d’une Charte forestière en partenariat avec l’ONF et la Métropole de Rouen favorisent la gestion durable des haies et des forêts du territoire ;
  • Les enjeux de la trame verte et bleue : ce Parc est reconnu « pilote » au niveau national pour son implication sur les liens « villes-campagnes » (animation d’une table ronde au Congrès national des PNR en octobre dernier), et a la spécificité d’être un territoire à forte pression foncière, comparé aux autres PNR normands, beaucoup plus ruraux.

En outre, le PNR des Boucles de la Seine Normande soutient avec la Région la dynamique régionale en faveur de la biodiversité au sein de l’Agence Normande de la Biodiversité.

 

Le développement économique

  • L’attractivité touristique : animation des routes touristiques (route des fruits, route des chaumières et route des Abbayes de Jumièges, St-Wandrille, St Georges-de-Boscherville…), émergence du tourisme ornithologique ;
  • Les filières locales agricoles et artisanales :
    • La filière bois énergie : plantations de haies et de reboisements, accompagnement à l’approvisionnement en bois les chaufferies communales et les équipements publics ;
    • la préservation de races locales normandes : promotion et préservation du "Canard de Duclair", récompensé au titre de l’agro-biodiversité animale.

 

La gestion et l’animation des équipements du Parc :

  • La Maison du Parc, ancienne ferme du XIXème siècle, va faire l’objet d’une mise en conformité (sécurité incendie, assainissement des eaux usées, accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, réglementation sur l’amiante, aménagement des locaux pour le personnel). Le projet validé consiste en la réhabilitation thermique et fonctionnelle de l’ensemble des bâtiments. A terme, la Maison du Parc devrait constituer un site exemplaire en termes de de rénovation énergétique et de reconversion respectueuse du bâti traditionnel, auprès des autres collectivités, des acteurs et des habitants du territoire. Ce projet est accompagné par la Région par une subvention de 500 000 €.
  • Le Golf de Jumièges : sous la gestion du PNR depuis 2014, ce golf a reçu une aide globale de la Région de 570 000 euros, dont 120 000 € en 2018.

Contacts presse :

Emmanuelle Tirilly – 02 31 06 98 85 – emmanuelle.tirilly@normandie.fr

Laure Wattinne - 02 31 06 78 96 – laure.wattinne@normandie.fr

Charlotte Chanteloup : 02 31 06 98 96 – charlotte.chanteloup@normandie.fr