Premières rencontres régionales « Développement et territoires »

Le 02 Octobre 2017
La Région a réuni, au Zénith de Caen, les représentants des 73 EPCI normands, autour du thème du développement territorial. Tables rondes, conférences, ateliers : l’objectif de cette rencontre pour la Région Normandie est de présenter la nouvelle carte de la contractualisation des territoires, et les différents outils et dispositifs régionaux mis à la disposition des EPCI.
Hervé Morin, Président de la Région Normandie, au Zénith de Caen
0

Cette réunion, à l’initiative de la Région, est une première étape dans la démarche d’échanges et de rencontres avec les territoires normands. Elle envisage de mettre en place un centre de ressources, pour échanger et mutualiser les moyens mis à disposition des EPCI.

La contractualisation des territoires, mode d’emploi

Les contrats d'agglomération, avec les contrats de pays, ont été l'une des innovations majeures de l'actuelle génération des contrats de plan État-région.

Tous les territoires normands sont concernés :

  • les 3 territoires métropolitains : Métropole Rouen Normandie, Communauté de l’agglomération havraise, Communauté urbaine de Caen la Mer ;
  • les 21 intercommunalités comprenant une ville moyenne sur lesquelles la Région a décidé de porter un effort particulier ;
  • les 49 intercommunalités aux caractéristiques plus rurales, dont 33 bénéficient d’une bonification.

Au total, plus de 55 EPCI ont débuté une négociation avec la Région Normandie en 2017. Une quinzaine d’EPCI a signé ou s’est engagée dans le processus de contractualisation. Le soutien de la Région Normandie a pour but de stimuler l’activité économique, renforcer l’attractivité normande et son rayonnement, développer la compétitivité des territoires en garantissant un aménagement équitable, équilibré et durable. Le développement de ces territoires passe par la contractualisation de projets structurants, à même de façonner la Normandie de demain, et de faciliter la vie des Normands.

En contrepartie de son soutien la Région souhaite que les collectivités signataires de ces nouveaux contrats s’engagent sur les points suivants :

  • mise en oeuvre de clauses dans leurs marchés publics pour faciliter l’accès à la commande publique des TPE/PME ;
  • augmentation du nombre d’apprentis dans les collectivités locales ;
  • participation à la politique régionale d’attractivité en intégrant la marque Normandie ;
  • accompagnement à la digitalisation des commerçants et artisans ;
  • élaboration conjointe d’un inventaire des interventions régionales portant sur le fonctionnement des équipements culturels et sportifs et pour les manifestations culturelles et sportives du territoire.