Thématiques régionales

Patrimoine industriel

Culture et Patrimoine
Le patrimoine industriel. Caen, machines à tresser de l'usine Filt. (c) Manuel de Rugy.

body

Le patrimoine industriel en Normandie

Bénéficiant d’une situation géographique privilégiée (axe de la Seine, proximité de Paris et de la Grande-Bretagne…), d’un dense réseau hydraulique, de matières premières facilement exploitables et d’importantes ressources en combustible, la Normandie voit se développer, dès le moyen-âge, de nombreuses activités. Les secteurs du verre, de la métallurgie, du textile, de la meunerie, du papier et du cuir sont particulièrement florissants. Le travail est réalisé à domicile par une main d’œuvre essentiellement rurale, dans de petits ateliers dispersés à la campagne ou en ville, dans les nombreux moulins qui essaiment le territoire, voire dans des établissements de type industriel (verreries, hauts fourneaux et affineries, manufactures…).

La révolution industrielle

A partir de la fin du XVIIIe siècle, de grandes usines apparaissent, utilisant la force hydraulique ou thermique pour faire mouvoir leurs machines : la mine de charbon de Littry est ainsi équipée dès 1800 d’une pompe à feu, la filature Lécailler, à Elbeuf, est en 1817 la première usine textile normande à se doter d’une machine à vapeur. Ces nouveaux établissements se répartissent de façon plus ou moins homogène sur le territoire normand, d’abord le long des cours d’eau, puis en milieu urbain ou à proximité des villes où ils trouvent une main d’œuvre importante.
Le textile domine, mais la verrerie est bien implantée dans la vallée de la Bresle et autour des massifs forestiers du département de l’Orne, la métallurgie dans ce même département et dans celui de l’Eure, l’industrie du cuir autour de Pont-Audemer et le long de la vallée de la Laize, celle de la chaux dans la Manche…

 

 

Des témoins du riche passé industriel normand

De ces activités le plus souvent disparues, subsistent nombre d’ateliers, de manufactures, d’usines et de cités ouvrières. Aujourd’hui, le champ du patrimoine industriel s’ouvre sur de nouveaux sujets de recherche, notamment l’étude des industries modernes (pétrochimie, pharmaceutique, construction automobile…) qui se sont implantées au cours du XXe siècle, mais aussi l’enjeu que représente la réactivation du patrimoine industriel normand par sa reconversion à de nouveaux usages.

 

Slideshow

Les photographies de Denis Couchaux, Manuel de Rugy et Christophe Kollmann illustrent les études et les publications sur le patrimoine industriel de Caen et son arrondissement, du Pays d'Auge dans le Calvados,  l'Eure, de la Seine-Maritime, et de l'Orne

1