Mont Saint Michel : Hervé Morin salue la création d’un EPIC national

20 Avril 2017
Tourisme

Hervé Morin, Président de la Région Normandie se réjouit de la décision prise aujourd’hui par le Premier ministre de la création d’un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) national du Mont-Saint-Michel. Cette décision a été prise au cours d’une réunion rassemblant l’ensemble des collectivités territoriales normandes et bretonnes concernées par le site.

La mission de cet EPIC sera de coordonner la gestion et le développement du site depuis le stationnement et les transports jusqu’au Mont-Saint-Michel et son Abbaye. Cette nouvelle gouvernance prendra le relais de celle mise en place pour la réalisation des travaux majeurs redonnant au Mont-Saint-Michel son caractère maritime, qui se sont achevés en octobre 2015.

« Les collectivités dont la Région Normandie ont joué tout leur rôle en pilotant le Syndicat Mixte Baie du Mont Saint Michel qui a mené les travaux pour le rétablissement du caractère maritime. Le partenariat sans précédent entre l’Etat, les collectivités normandes, bretonnes et l’Europe a conduit au succès du projet » déclare Hervé Morin.

« La décision de création d’un EPIC national pour le Mont-Saint-Michel me satisfait pleinement. Elle conforte ce que j’ai toujours souhaité pour ce monument emblématique et ce joyau architectural de la Normandie. La vocation des deux Régions ne consistait pas à gérer des infrastructures, certes essentielles au projet, comme le barrage ou les parkings. Je suis heureux que de nouvelles modalités de gestion se mettent en place, visant un fonctionnement harmonisé et cohérent, dans le cadre d’un modèle économique renouvelé et équilibré. Je salue également que, par cette décision, l’Etat reprenne un rôle essentiel qui est de sa responsabilité. La Région Normandie, comme la Région Bretagne, feront partie intégrante de cette nouvelle gouvernance pour développer plus encore le potentiel touristique du Mont. Les deux Régions, l’Etat et Atout France s’emploient par ailleurs dans le cadre de leur contrat de destination « Le Mont-Saint-Michel et sa Baie » à développer un projet touristique, porteur d'une véritable ambition internationale pour ce site inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO » ajoute Hervé Morin.