Mode in Normandie : Le défilé printemps/été des lycéens

Le 18 Juin 2018
Afin de valoriser la filière mode en Normandie, la Région, l’Education Nationale et les branches professionnelles de l’habillement participent à l’opération Mode in Normandie dont le défilé se tient le 19 juin aux Docks du Havre, avec pour thématique Normandie pour la paix. Les tenues sont concoctées par 270 élèves issus des filières Métiers de la Mode et venus d'une dizaine d’établissements. Cette année, c’est au tour du lycée Elisa Lemonnier de présenter la robe de mariée.
Mode in Normandie : Croquis

Texte personnalisé

Dans les vastes salles de travaux pratiques, les élèves œuvrent par petits groupes pour finaliser les six tenues qu’elles présentent au défilé de Mode in Normandie parrainé cette année par Jean-Charles de Castelbajac. Scolarisées en Première MMV (Bac professionnel Métier de la Mode-Vêtement) au lycée Elisa Lemonnier de Petit-Quevilly, certaines s’affairent sur les finitions d’une manche ou d’un jupon quand d’autres cousent à petits point un ourlet.

La quarantaine d’élèves, dont deux garçons, impliquée dans le projet planchent depuis le début 2018 sur les 3 axes imposés : le couvre-feu, radio Londres, et les bals populaires, avec deux tenues par thème. Quelques minutes plus tard, tout le monde s’active autour de la robe de mariée dont la jupe corole est inspirée par la forme d’un parachute en plein vol. Leurs professeurs de génie industriel textile et cuir, qui participent pour la 3e année à l’opération, étudient avec elles ce qui doit être revu ou corrigé. « C’est intéressant car nous travaillons sur une problématique concrète avec un cahier des charges précis. L’inspecteur de l’Education nationale chargé des arts appliqués nous donne des contraintes d’époque, de forme, de couleurs », explique Marie-José Malfilâtre, l’une des professeurs. « De plus, nous avons un budget qui permet de travailler des matières nobles comme la mousseline ou la soie. Grâce à cela, nous pouvons expérimenter », poursuit Sylvie Paul, sa collègue. En effet, la Région Normandie, qui finance le défilé, abonde également à hauteur de 250 € par tenue dans la limite de six tenues.

Croquis et robe de mariée

Avant de se lancer dans les patrons, les coupes et l’assemblage, les élèves ont dessiné les vêtements sous la houlette de leur professeur d’arts appliqués, Kathelyne Six. « Pour les croquis, nous avons travaillé par petit groupe pour faire des propositions, explique Chloé Ouine, 17 ans qui a commencé la couture à l’âge de 4 ans avec sa grand-mère. Ensuite, nos profs ont retenu ce qu’elles jugeaient être le mieux. C’est une époque inspirante au niveau de la mode ». Et c’est d’après les croquis effectués en cours, qu’elles ont ensuite donné corps à leur création. Maëva Fontaine qui a commencé dans la couture avec une créatrice de lingerie s’est vu confier la confection du bustier de la mariée « Habituellement, nous avons 12 heures par semaine de cours d’enseignement pratique mais actuellement, nous sommes plutôt à 6 heures par jour ! » Justine et Elisa renchérissent : « C’est un peu stressant de travailler sur la robe. Il faut faire vite. Mais même si nous avons la pression pour que les modèles soient prêts le jour J, c’est une expérience très positive qui nous met en condition ». En effet, une fois diplômé.e.s, les élèves trouvent de nombreux débouchés dans la haute couture, l’industrie du vêtement ou bien encore comme costumiers.

 

Retrouvez les tenues du défilé :

Mode in Normandie 2018

Bloc encadré

Le défilé en Live

Vous pouvez assister au défilé, en direct, à partir de 19h mardi 19 juin :

1