Ligne Paris-Granville : Un plan d’actions pour minimiser l’impact des feuilles mortes

Le 05 Octobre 2017
Depuis plusieurs années, les feuilles mortes et l'humidité sont à l'origine de fortes perturbations et de ralentissements importants sur les voies ferrées, entraînant des retards pour les voyageurs. L'axe Paris-Granville est particulièrement concerné. Pour remédier à ce phénomène, la Région Normandie et SNCF ont décidé de mettre en oeuvre des solutions concrètes pour minimiser les impacts.
Read time: 1 min
Vue aérienne de la gare de Caen
0

Les actions suivantes sont ainsi mises en place :

  • Campagnes d’élagage sur les zones sensibles,
  • Renforcement du nettoyage du réseau (brossage/lavage) pour éviter la formation de zones glissantes sur le rail,
  • Modification en profondeur de l’informatique embarquée à bord  des matériels pour rendre plus efficaces les systèmes de protection des essieux (système anti-blocage des roues),
  • Formation complémentaire des conducteurs, associés à la campagne d’essais réalisée avec le constructeur des rames, pour adapter leurs gestes de conduite pendant la période critique,
  • Enfin, la dégradation du matériel roulant étant plus importante lorsque la vitesse est élevée, les trains observeront, entre le 15 octobre et le 9 décembre 2017, une vitesse temporaire limitée à 120km/h.

Pendant la période automnale les équipes SNCF sont en alerte pour assurer les circulations dans le respect de la sécurité de tous en garantissant l’information et le confort des voyageurs.