Les Jacquier, une entreprise familiale au service de la sculpture et de l'art funéraire à Caen - La Région Normandie

Les Jacquier, une entreprise familiale au service de la sculpture et de l'art funéraire à Caen

Le 15 Septembre 2017
« Jacquier, F. Jacquier, F.&A. Jacquier, Ch. Jacquier, Jacquier-Daguenet, Jacquier Ces… », cette litanie de signatures qui, de tombeaux en chapelles et médaillons, se découvrent dans les cimetières caennais, témoignent d'une intense activité dans le dernier quart du XIXe siècle et attestent d'une organisation économique et d’une influence artistique familiale à nulle autre pareille pendant plus de trente ans dans le domaine de l’art funéraire.
Cimetière Nord-Ouest dit Saint-Gabriel, détail d'une des signatures de l’entreprise Jacquier.
0

Leur origine géographique ne prédisposait pourtant pas les membres de cette famille à s’établir en Normandie. Nés en Haute-Saône, Charles (1843-1929), Pierre François dit Francis (1845-1911), Aimé (1847-1911) et Pierre Alphonse (1849-1898) Jacquier, étaient les fils de Marie Eugénie Bullet et de Pierre Antoine Jacquier, mentionné comme sculpteur sur les registres de naissance. Plus qu’un simple sculpteur d’église, Pierre Antoine Jacquier a dirigé un atelier d’art religieux regroupant artisans, doreurs, sculpteurs et menuisiers, auteur notamment de la chaire et des fonts baptismaux de l’église de Mailley-et-Chazelot (Haute-Saône). 

Lire la suite...