Le Parc d'Ornano

Le parc a été aménagé au XVIIIe siècle dans les jardins de l'Abbaye aux Dames. Son plan a été dessiné en 1774 par François-Philippe Charpentier à la demande de Madame de Belsunce. Quand les hospices Saint-Louis furent transférés dans l'abbaye en 1908, il prit le nom de parc Saint-Louis.

En 1983, le Conseil régional de Basse-Normandie devient propriétaire de l'abbaye et charge le paysagiste Michel Bourne de redessiner le parc. Il rouvre en septembre 1992 sous le nom de parc Michel d'Ornano. Ses quelque six hectares sont ainsi redessinés dans le respect des plans du XVIIIe siècle.

La majestueuse perspective axiale, les parterres "à la française", l'équilibre des massifs verts et des parties boisées, ainsi que les allées, rectilignes et bordées de vieux tilleuls, qui encadrent l'ensemble, sont le complément idéal de l'architecture classique des bâtiments de l'abbaye.

Parc d'Ornano à Caen

Le Parc propose une aire de jeux pour enfants (à partir de 3 ans) ainsi qu'une exposition de 3 bancs atypiques, réalisés par le Danois Jeppe Hein.

Au sud du parc, le cèdre du Liban, planté en 1849 par les chanoinesses régulières qui desservirent l'Hôtel-Dieu jusqu'en 1908, a été conservé. Il commémore les massacres des chrétiens maronites au Liban en 1845. Le sentier, appelé "Limaçon" et planté de charmilles, conduit jusqu'à l'arbre érigé au sommet de la butte. Tous les clochers de la ville s'offrent ici dans un superbe panorama.

Modifié le 13/05/2016