Le développement des filières économiques

La Région Normandie est riche d’une trentaine de structures de soutien aux filières économiques. Le soutien public régional à ces structures représente environ 5 millions d’euros en 2015 pour 90 salariés en charge d’animer ces pôles de compétitivité et filières sur le territoire normand.

Les pôles de compétitivité

Les pôles de compétitivité font partie d’une politique nationale impulsée par l’Etat. Ils passent avec ce dernier des contrats, disposent d’un outil de financement de projets dédié, le Fond Unique Interministériel. Le cœur de métier des pôles est l’innovation comme levier de croissance à travers des projets collaboratifs entre entreprises et laboratoires de recherche. Leur positionnement dans le paysage français est en évolution et nous serons fixés d’ici quelques mois, notamment sur les choix que fera l’Etat en lien avec les nouvelles compétences économiques des Régions.

Les associations de filières

Les associations de filières ont pour objet de regrouper les acteurs d’un même marché/secteur d’activité permettant aux pouvoirs publics,  de structurer le paysage économique d’un territoire autour de grands secteurs d’activité, aux entreprises, de bénéficier d’une visibilité et de « services » spécifiques à leurs activités propres.

Il s'agit d'adapter les outils de l'action publique au service de l'économie régionale et de bâtir un programme pluriannuel portant sur la recherche, l’innovation, l’investissement, la formation et l’exportation. Des contrats d’objectifs seront signés pour une durée de trois ans avec chacune des filières stratégiques normandes. A l’issue de cette période, un bilan sera effectué permettant de définir le renouvellement possible du soutien financier de la Région.

Agence de développement économique

La Région, à travers son Agence de développement économique, a pris l’initiative de rationnaliser le paysage actuel à travers une politique volontariste de soutien aux marchés économiques porteurs de notre territoire, la mise en œuvre d’une méthode permettant d’assurer une meilleure visibilité et une plus grande efficacité, notamment en favorisant les regroupements des associations de filières œuvrant dans des secteurs identiques. Cette agence sera dotée d’un capital de 100 millions d’euros, qui pourra intervenir en fonds propres

La méthode d’accompagnement

  • Définir préalablement à quoi doit servir une filière : proposer des services répondant aux besoins spécifiques d’un marché donné et en complémentarité des pôles de compétitivité (qui eux se concentrent sur l’innovation).
  • Choisir quels sont les secteurs porteurs de croissance pour la Normandie (notamment : automobile, aéronautique, énergie, santé, numérique, cheval…)
  • Regrouper pour simplifier et rendre plus lisible le paysage industriel
  • Définir des indicateurs de performance précisant ce qu’est une filière qui « fonctionne » : ces indicateurs doivent être affinés et les chiffres/ objectifs définis en commun mais  les plans d’actions de vos associations doivent être construits de façon à satisfaire ces indicateurs.
  • La nouvelle agence qui est en cours de création sera le référent des filières et construira avec elles ce plan d’action. Son rôle sera de les aider à tenir les objectifs.
Modifié le 20/10/2016