Lancement du CEntre NOrmand de la Pêche de l'Aquaculture et des Cultures marines normandes - La Région Normandie

Lancement du CEntre NOrmand de la Pêche de l'Aquaculture et des Cultures marines normandes

Le 07 Février 2019
La Préfecture de la région Normandie, la Région Normandie, le Département du Calvados, le Département de la Manche, le Département de la Seine-Maritime, et l’aensemble des professionnels et des partenaires, ont officiellement lancé, mercredi 6 février 2019, le CEntre NOrmand de la Pêche de l'Aquaculture et des Cultures marines normandes.
CENOPAC

Texte personnalisé

Ce nouveau centre « sans murs » permettra de mettre en synergie les forces vives du territoire, de répondre aux problématiques des professionnels pour favoriser le développement économique des filières mais aussi d’aider les structures à s’ouvrir plus aux projets européens et collaboratifs.

Financé par la Région, il sera également soutenu par le Département de la Manche et par le Département du Calvados. L'Etat mobilise les structures de recherche dont il a la responsabilité (Université de Caen, Ifremer) et les structures de formation dont il est autorité académique (lycées maritimes).

Citation

La pêche et l’aquaculture font partie des fondements de l’identité normande. C’est pourquoi la Région consacre chaque année, 10 millions d’euros pour sauvegarder et rajeunir le patrimoine de pêche, aider des jeunes pêcheurs à s'installer, développer les entreprises et valoriser les produits, moderniser les ports, innover et soutenir la pêche et l’aquaculture de demain.

Hervé Morin

Texte personnalisé

Les objectifs de CENOPAC

  • Faire face aux problématiques des professionnels dans le domaine de la pêche, de l’aquaculture (raniculture, algoculture, pisciculture…) et des cultures marines par la mise en œuvre de projets scientifiques ciblés,
  • Fédérer et coordonner les différents programmes de recherche, d’expérimentations, d’appuis techniques et d’innovation menés en région dans ces domaines,
  • Faciliter les échanges et la communication entre les différents partenaires,
  • Rendre plus visible et plus efficace l’excellence normande dans les domaines de la pêche, de l’aquaculture et des cultures marines,
  • Communiquer et valoriser les travaux effectués dans le cadre de ce Centre.

La Normandie, 2è région de la pêche maritime française

Les 640 km de côtes allant du Tréport au Mont Saint-Michel font de la Normandie la deuxième région de la pêche maritime française. La pêche en Normandie représente 628 bateaux, 2 208 marins. La pêche génère en outre 6 à 7 000 emplois induits. Sur les 61 000 tonnes de produits de la mer débarqués en Normandie, qui représentent une valeur de 140 à 150 millions d'euros, 85 % des espèces sont inféodées à la bande côtière.

De la côte Ouest de la Manche, en passant par les bassins de St Vaast la Hougue, de Utah Beach, de la Baie des Veys, de la Côte de Nacre pour finir à Veules les Roses en Seine-Maritime, ce sont environ 300 entreprises d’élevage de coquillages qui produisent en Normandie 25 000 tonnes d’huîtres et 16 500 tonnes de moules de bouchot. La conchyliculture normande génère près de 3 500 emplois directs, avec également une forte part de main d’œuvre saisonnière. Son chiffre d’affaires est de l’ordre de 130 millions d’euros.

En savoir plus

Bloc encadré

Chiffres-clés

1ère région conchylicole (1ère région productrice d’huîtres, 2nde région productrice de moules, productions de palourdes et de coques)

2ème région de pêche maritime (628 bateaux ; 1/5ème des captures de pêche française, 61 000 tonnes de produits débarqués)

1ère région pour les coquillages de pêche (15 000 tonnes de coquilles St Jacques, 8 000 tonnes de bulots, 4 100 tonnes moules de pêche …)

Importante région de pêche à pied professionnelle (plus de 400 pêcheurs)

1ère région de production de saumons d’élevage, de méduses, d’hippocampes

Région française la plus diversifiée en aquaculture

Plus de 24 000 emplois directs et indirects.

1