La Région Normandie soutient le projet de redynamisation du centre-ville reconstruit de Coutances

Le 20 Novembre 2018
Coutances est une des 7 villes retenues dans le cadre de l’appel à projets régional villes reconstruites 2018. La Région accompagnera ce projet à hauteur de plus de 1,35 million d’euros.
Salle Marcel Hélie - Crédit photo : Ville de Coutances

Texte personnalisé

D’un montant de plus de 5 millions d’euros, le projet porté par la Ville de Coutances prévoit :

  • La mise en place d’un fonds pour la rénovation du bâti privé. Ce fond d’un montant de total de 300 000 euros sera abondé à hauteur de 150 000 euros par la Région Normandie.
  • La réhabilitation de la salle Marcel Hélie, équipement emblématique de la ville de Coutances datant de la Reconstruction. La Région participera à hauteur de 159 660 euros à cette opération d’un montant global de 532 199 euros qui prévoit notamment une rénovation de la façade afin de mettre en valeur les différentes textures du béton et sa structure.
  • La requalification du quartier de la salle Marcel Hélie. Il s’agit d’étendre l’hyper centre-ville au secteur de la salle Marcel Hélie, afin de restaurer l’attractivité du marché hebdomadaire, de faciliter les déplacements à l’intérieur de la ville et d’assurer un meilleur lien entre la salle, située en contrebas, et le reste du centre. La participation de la Région s’élève à 1 048 632 euros sur un projet d’un montant global de 4,19 millions d’euros.

Bloc encadré

La redynamisation des centres-villes reconstruits constitue un facteur important pour le développement et l’attractivité du territoire. C’est pourquoi, devant le succès remporté par ce dispositif en 2017, la Région a décidé de lancer un nouvel appel à projets en 2018. Au total, la Région mobilisera à nouveau plus de 10 millions d’euros pour accompagner les projets des villes lauréates.

Texte personnalisé

Un vaste programme d'accompagnement lancé par la Région

Cet appel à projets à destination des villes reconstruites s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme d’accompagnement à la dynamisation des centres-villes et centres-bourgs normands lancé par la Région Normandie en 2017. Elle mobilise ainsi au total plus de 60 millions d’euros sur 5 ans pour redonner aux Normands l’envie d’habiter et de fréquenter leurs centres-villes. Six autres dispositifs sont proposés aux collectivités dans ce cadre :

  1. Reconquête des îlots dégradés : En lien avec l’EPFN, la Région mobilise entre 2017 et 2021 31 millions d’euros pour le traitement des îlots dégradés, la démolition des parcs de logements sociaux vacants et amiantés, la démolition et la dépollution des friches d’activité et des équipements publics amiantés pour les centres bourgs. Près de 200 projets de réhabilitation de friches sont prévus d’ici 2021 ;
  2.  Soutien à la réhabilitation et à la création de logements locatifs : dans les bourgs de plus de 1 500 habitants ou disposant d’un collège, la Région finance 150 euros par m² sous condition pour la rénovation des logements locatifs.
  3. Aides à la rénovation thermique des logements : le dispositif « Idée Action » de la Région à destination des bailleurs sociaux permet de financer la rénovation en BBC et la construction de bâtiment à énergie positive. Le chèque éco-énergie aide les particuliers pour la rénovation thermique de leurs logements. 2728 chèques ont été accordés depuis la mise en place du dispositif fin 2016 pour un montant de 6 millions d’euros.
  4. Lutte contre la désertification médicale pour redynamiser les centres-villes : pour générer de l’activité dans les centres, la Région finance l’implantation de Pôles de Santé Libéraux Ambulatoires (PSLA) dans les centres-villes et centres-bourgs. Une quarantaine de PSLA sont actuellement en projet ou en construction. La Normandie comptera une centaine de PSLA d’ici 2022.
  5. La Région soutient les entreprises du tourisme : la politique régionale a pour objectif de doter les territoires de pépinières et d’hôtels. Via des dispositifs portés par l’Agence de développement de la Normandie, la Région va proposer des aides directes aux entreprises touristiques, aux commerces et à l’artisanat sous forme de prêts et de fonds de garantie.
  6. Aide aux projets d’investissement : la Région finance des équipements structurants à l’échelle intercommunale, dans le cadre de la contractualisation. Plus de 300 millions sont mobilisés par la Région à cet effet. 30 contrats de territoire ont été signés en 1 an et demi.
1