La Région mobilise 30 millions d’euros annuels pour sa nouvelle politique sportive ambitieuse

18 Janvier 2017
Sport

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Claire Rousseau, Vice-Présidente en charge du Sport, de la jeunesse et de la vie associative, Pascal Houbron, Président de la commission « Jeunesse, sport et santé », Malika Cherrière, Conseillère Régionale déléguée à la Politique équine et Jean-Manuel Cousin, Conseiller Régional délégué au Sport de haut niveau et aux relations avec les ligues, ont présenté, ce soir, à Rouen la nouvelle politique sportive régionale. Dans un domaine de compétence partagée, la Région a choisi de baser sa politique sportive sur un dialogue permanent et une approche partenariale avec l’Etat, les collectivités locales, et le mouvement associatif régional.

La nouvelle politique sportive régionale porte 3 enjeux principaux :

  • l’attractivité du territoire,
  • l’animation, la vitalité et l’aménagement des territoires,
  • l’Education, la citoyenneté, la santé.

Elle poursuit 2 objectifs :

  • favoriser le développement des pratiques sportives sur tout le territoire, en particulier chez les jeunes dont la Région a la responsabilité,
  • valoriser le sport de haut niveau pour faire rayonner le territoire et promouvoir une image dynamique de la Normandie.

Avec un budget annuel d’environ 18 millions d’euros, la Région soutiendra environ 200 événements sportifs, 200 clubs, 70 ligues et plus de 550 athlètes espoirs ou de haut niveau à travers ses dispositifs d’intervention. En ajoutant les aides attribuées dans le cadre d’autres politiques (formation professionnelle, aménagement du territoire, tourisme, éducation, communication, etc.), l’apport global de la Région en faveur du sport normand s’élèvera à environ 30 millions d’euros par an.

Les principaux dispositifs régionaux

1. Conforter et développer le maillage des infrastructures sportives

En matière de soutien aux infrastructures sportives, la Région Normandie positionnera son action sur :

  • Les équipements d’intérêt régional : ces équipements devront être construits en concertation avec le mouvement sportif (clubs, ligues, fédérations), et permettre l’accueil de grandes compétitions nationales et internationales, l’implantation de structures de haut niveau labellisées par les Fédérations ou de formations organisées par les ligues régionales,
  • Les équipements utilisés par les lycéens dans le cadre de l’EPS et mis à disposition de manière régulière et gratuite pour les lycées et établissements assimilés du territoire.
  • Les équipements sportifs de proximité dans le cadre de sa politique de contractualisation avec les territoires.
  1. Créer un lieu permanent de concertation, outil de décisions stratégiques au service du sport normand

Avec l’Etat et le Mouvement Sportif, la Région va déployer une Instance Régionale de Concertation qui associera l’ensemble des acteurs du sport normand au travers d’ateliers de travail ou de commissions thématiques.

  1. Renforcer l’approche partenariale avec les ligues régionales pour développer des stratégies adaptées au territoire.

Environ 70 ligues régionales seront concernées par des conventions de partenariat avec la Région, qui intègreront notamment leurs actions développées en terme de formation. A travers ces conventions, la volonté régionale est de conforter les ligues dans leur rôle de ressource et de coordination de leurs disciplines à l’échelle de la Normandie. L’aide de la Région se fera sous forme de fonctionnement et d’investissement.

  1. Accompagner les meilleurs clubs normands dans leurs projets de développement

La région soutiendra, en matière de formation, 180 clubs normands de haut niveau qui font rayonner la Normandie et jouent un rôle fédérateur sur les territoires :

  • Des conventions de partenariat pluriannuelles avec la vingtaine de clubs phares normands de haut niveau national,
  • Des aides forfaitaires aux autres clubs qui évoluent à des niveaux inférieurs.
  1. Soutenir l’organisation des grands évènements sportifs qui contribuent à animer le territoire et à faire rayonner la Normandie

La Région accompagnera environ 200 des principaux évènements officiels nationaux et internationaux, inscrits au calendrier des fédérations.

  1. Soutenir les plus grandes épreuves équestres qui valorisent la filière équine normande

La Région accompagnera les plus grands événements équestres internationaux, en priorité ceux classés 3* ou plus par la Fédération Internationale, et ponctuellement des manifestations d’envergure inférieure.

  1. Accompagner et valoriser les parcours des sportifs de haut niveau

La Région attribue des bourses à 550 athlètes inscrits sur les listes ministérielles espoirs ou de haut niveau. De plus, la création d’un collectif restreint « Team Normandie » rassemblant des ambassadeurs du sport normand, 10 à 15 sportifs de très haut niveau ou espoirs à fort potentiel, est en projet pour expérimenter des modalités de partenariat et d’accompagnement individualisé.

  1.  Renforcer l’ambition du CSN et favoriser la structuration d’un réseau normand pour l’accueil du mouvement sportif et du sport de haut niveau.

Un programme ambitieux de rénovation du site d’Houlgate sera engagé pour donner au CSN les moyens d’élargir ses activités et de rayonner sur le plan international : tourisme sportif, accueil de délégations, liens avec les entreprises... Dès 2017, l’activité du CSN se renforcera avec l’ouverture du Centre d’hébergement et d’accompagnement des jeunes sportifs de haut niveau à Caen, en articulation avec le lycée Laplace.

Par ailleurs, des conventions de partenariat seront mises en place avec les antennes du Centre Régional Jeunesse et Sport (CRJS) qui accueillent des structures labellisées d’accès au haut niveau. Ces aides permettront notamment de réduire les coûts d’hébergement pour les jeunes sportifs de haut niveau.

La Région encouragera les coopérations entre le CSN et les CRJS afin de développer des complémentarités et de favoriser la mise en place d’un réseau d’accueil du mouvement sportif à l’échelle de la Normandie.

9. Aider les clubs à acquérir du matériel et des véhicules pour développer leurs activités

La Région va développer 2 dispositifs :

  • Les aides à l’acquisition de véhicules de transports collectifs en coordination avec les Départements,
  • Les aides à l’acquisition de matériel sportif spécifique, dépassant les capacités financières habituelles des clubs (gros matériel venant en appui des activités des ligues régionales, matériel sportif dédié au handicap…)

10. Promouvoir le caractère maritime de la Normandie en soutenant les sports nautiques

4 dispositifs seront mis en place :

  • Soutien aux clubs pour l’achat de matériel nautique (compétition, tourisme sportif…)
  • Aides à la rénovation des bases nautiques implantées sur le littoral et dans les terres,
  • Les dispositifs de Course au Large « Jeune talent normand en Figaro » et « Class 40 Normandie » qui permettent à des skippers, ambassadeurs de la Voile Normande de participer aux plus grandes épreuves,
  • Soutien aux grands évènements nautiques.
  1. Valoriser la dimension éducative sportive et l’accès au sport pour tous
  • Via le futur dispositif jeunesse, la Région attribuera une aide individuelle de 30 € aux jeunes pour favoriser leur adhésion à un club sportif.
  • développer des partenariats pour encourager et faciliter la pratique sportive des lycéens et des étudiants, en particulier pour les sports nautiques et l’équitation.

En parallèle, la Région met en avant 3 priorités :

  • Développer des approches partenariales basées sur la transparence et la confiance réciproque,
  • Simplifier les procédures et les dématérialiser si possible,
  • Faire preuve de souplesse et de capacités d’ajustements dans ses dispositifs afin de répondre au mieux aux spécificités des territoires,
  • Verser les subventions en un seul paiement et limiter la production de pièces administratives.

 

Quelques données chiffrées sur le sport en Normandie :

  • 7 619 clubs au total
  • 708 482 licenciés (soit 21,3 licences pour 100 habitants, moyenne nationale : 22,8)
  • 589 sportifs inscrits sur les listes espoirs ou haut niveau des fédérations
  • 18 structures d’accès au haut niveau labellisées par les fédérations
  • 16 665 équipements sportifs recensés (soit 50,1 équipement pour 10 000 habitants, moyenne nationale : 50,4)
  • 93 actions de formation en 2015 (BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS) pour 623 diplômes délivrés.

 

Contacts presse : 
Emmanuelle Tirilly – tel : 02 31 06 98 85 – emmanuelle.tirilly@normandie.fr
Charlotte Chanteloup – tel : 02 31 06 98 96 – charlotte.chanteloup@normandie.fr
Laure Wattinne - 02 31 06 78 96 – laure.wattinne@normandie.fr