La Région favorise l’implantation des Tiers Lieux en Normandie

10 Septembre 2018
Numérique

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, et Françoise Guégot, Vice-Présidente en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, ont présenté aujourd’hui, à Rouen, un point d’étape sur la mise en œuvre de la politique régionale en faveur des tiers-lieux.

En adoptant la Stratégie Numérique Normande en octobre 2017, la Région a décidé de  structurer un réseau d’«Espaces Ressources pour le Numérique en Normandie». Ce réseau représente une offre de services de proximité, à la fois pour le grand public (via le dispositif Médiation Numérique normande) et les professionnels (via le dispositif Tiers-Lieux Normandie).

L’ensemble du réseau sera coordonné par la Région. L’objectif de cette coordination est d’offrir au grand public comme aux professionnels un parcours cohérent pour le développement de la culture numérique par l’usage, à tout stade d’utilisation ou de production. Le réseau est constitué de deux types de service :

  • les Espaces Publics Numériques, qui ont une fonction d’accompagnement et de médiation numérique à destination du grand public,
  • les Tiers-Lieux, à destination des professionnels, où est encouragé le coworking, et sont plus généralement dédiés aux nouvelles formes d’organisation du travail.

Le Tiers-lieu est un espace de travail partagé et collaboratif qui permet de travailler à distance, à proximité de son domicile, dans des locaux aussi bien équipés et aménagés que l’entreprise. Ces lieux d’accueil permettent aux travailleurs nomades de rompre l’isolement et de se connecter à un réseau, de partager des expériences et des outils. Ils s’adressent aux entreprises individuelles, aux TPE, aux artisans, aux salariés en télétravail, aux travailleurs indépendants, aux associations mais aussi aux étudiants, demandeurs d’emploi.

La création d’un label « Tiers-Lieux Normandie »

En 2016, la Région a lancé une expérimentation territoriale de plusieurs tiers-lieux « prototypes ». A l’issue, la Région Normandie a défini son plan d’action et un niveau d’exigence.

Les porteurs de projet d’un « Tiers-Lieu Normandie » s’engagent sur un standard de service garantissant une qualité de service pour les usagers. Le « Tiers-Lieu Normandie » doit être en capacité d’accueillir et d’accompagner les nouvelles formes de travail liées aux technologies numériques (travailleur nomade, actif indépendant, coworker…), s’inscrire dans une logique dynamique d’écoute et de développement de services aux résidents, et savoir s’appuyer sur les ressources de son territoire.

L’objectif est de labelliser 50 Tiers-Lieux d’ici 2021. Dix sept lieux ont déjà choisi d’adhérer au label.

La promotion du label « Tiers-Lieux Normandie »

La Région prend en charge les outils de valorisation des « Tiers-Lieux Normandie », en créant notamment un portail d’information sur le coworking, une cartographie descriptive des lieux, un fil d’actualité des animations portées par les lieux, du marketing multicanal.

La structuration d’un réseau de gérants de « Tiers-Lieux Normandie »

La Région va structurer un collectif de gérants de « Tiers-Lieux Normandie » pour mieux connaitre leurs besoins, identifier les axes de progrès et co-construire la feuille de route du label « Tiers-Lieux Normandie ».

La coordination de grands partenaires du réseau

La Région développe des partenariats avec les acteurs du territoire spécialisés sur le numérique pour développer les animations dans les tiers lieux labellisés. Ainsi, la Région a déjà contractualisé avec :

  • L’Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail, qui accompagne les tiers lieux afin de garantir des conditions de fonctionnement optimales. Ils sont consultés lors du processus de labellisation.
  • Le Pôle ATEN de la Chambre de métiers et de l’artisanat interdépartementale Calvados, spécialisé dans l’accompagnement des artisans vers les solutions numériques

Le Pôle de compétitivité TES et des composantes de l’université sont également approchés dans le but de devenir des grands partenaires du réseau.

Les dispositifs d’aides aux porteurs de projets

Emergence :

La Région prend en charge les dépenses d’études de faisabilité et de Cabinet conseil des porteurs de projets, à hauteur de 50% des dépenses éligibles (plafond 10 000 €)

Services numériques innovants :

La Région soutient les tiers-lieux déjà labellisés ou en cours de labellisation à mettre en place de nouveaux services (prise en charge du matériel numérique : station de visioconférence, logiciels de gestion / réservation du lieu/ gestion des entrées/ machines numériques pour l’équipement du fab lab…), à hauteur de 50% des dépenses éligibles.

Les dispositifs sont ouverts aux porteurs de projets publics / privés/ militants (associatif). Ces dispositifs complètent d’autres aides régionales (économie sociale et solidaire, Direction de la culture et du patrimoine, ADN, Direction de l’Aménagement du Territoire, FEDER).

 

Contacts presse :
Emmanuelle Tirilly – tel : 02 31 06 98 85 – emmanuelle.tirilly@normandie.fr
Charlotte Chanteloup – tel : 02 31 06 98 96 – charlotte.chanteloup@normandie.fr
Laure Wattinne - 02 31 06 78 96 – laure.wattinne@normandie.fr