La Région et le Département de l'Orne s'engage pour la Vallée de la Haute-Sarthe

Le 08 Janvier 2018
Vendredi 5 janvier, la Région Normandie, le Département de l’Orne et la Communauté de Communes de la Vallée de la Haute-Sarthe ont signé un protocole d’accord préalable au contrat de territoire 2017-2021.
La voie verte de la Véloscénie -  Communauté de Communes de la Vallée de la Haute-Sarthe

Texte personnalisé

Ce protocole d’accord entre la Région Normandie, le Département de l’Orne et la Communauté de Communes de la Vallée de la Haute Sarthe est la traduction concrète de la priorité que des collectivités donnent à l’investissement. Pour la période 2017-2021, la Région Normandie s'engage à accompagner des projets d’investissement à hauteur de 900 000 euros. Le département de l’Orne accompagne 9 projets d’investissement pour un montant total d’intervention estimé à 492 313 €. Ces projets concernent notamment le développement de l’attractivité des pôles de proximité, l’accueil et le développement des entreprises en créant des conditions favorables, de nouvelles modalités de mise en oeuvre de services.

Les principaux projets soutenus par la Région et le Département consistent en la création :

  • d’équipements sportifs en pays de Courtomer
  • d’une aire de loisirs pour tous à Courtomer
  • d’un pôle culturel au Mêle sur Sarthe
  • d’un nouveau quartier en agglomération mêloise dans le cadre de la convention avec l’Etablissement Public Foncier de Normandie (la première phase comprenant la démolition de la friche industrielle)
  • d’une maison des apprentis au Mêle sur Sarthe
  • d’une aire de détente Pêche sur la base de loisirs du pays Mêlois
  • de maisons médicales à Sainte Scolasse sur Sarthe et à Courtomer.
  • d’une zone activités à Courtomer

Et en l’aménagement :

  • d’un espace public au cœur de l’ilôt à Sainte Scolasse sur Sarthe
  • de la voie verte de la Véloscénie, création d’une aire de repos, d’un parcours piétonnier.

Bloc encadré

Infos clés

Au total, plus de 55 EPCI ont débuté une négociation avec la Région Normandie en 2017. Une quinzaine d’EPCI ont déjà signé ou se sont engagés dans le processus de contractualisation.

1