La Normandie, première région hydrogène de France, accélère encore le déploiement des stations de recharge pour véhicules - La Région Normandie

La Normandie, première région hydrogène de France, accélère encore le déploiement des stations de recharge pour véhicules

03 Avril 2018
Environnement et développement durable

Neuf stations supplémentaires de recharge en hydrogène pour véhicules seront mises en place sur le territoire normand d’ici à la fin de l’année, grâce à l’implication des syndicats d’énergie de l’Eure, du Calvados, et de la Communauté d’agglomération du Cotentin qui participent au projet EAS-HyMob piloté par la Région et les sociétés Symbio et Serfim. Ceci conforte la place de la Normandie comme première région en matière de mobilité électrique hydrogène, par nature zéro émission. Cette place sera largement mise en avant au salon Hyvolution, consacré à l’hydrogène énergie à Paris les 4 et 5 avril prochain. En effet, la Région Normandie y présentera sur son stand l’avancement du projet EAS-HyMob, ainsi que sa stratégie globale sur l’hydrogène, accompagnée d’agences de développement économique, de laboratoires de recherche et d’entreprises

Il y a trois ans la Normandie inaugurait déjà la première station hydrogène de France, à Saint-Lô, à l’initiative du Conseil départemental de la Manche. A la fin de l’année la région en comptera onze, soit la plus forte densité constatée au niveau national et Européen. En plus de celle inaugurée récemment à Rouen, deux syndicats d’énergie et une agglomération ont en effet décidé de faire un pas de géant vers la mobilité hydrogène :

  • Le syndicat d’énergie du Calvados – le SDEC Energie – a acté l’ouverture de 5 stations en 2018
  • Le syndicat d’énergie de l’Eure – le SIEGE27 - en prévoit 3, sur les territoires de la Communauté d’Agglomération Seine Eure, d’Evreux Porte de Normandie et de Seine Normandie Agglomération
  • La Communauté d’agglomération du Cotentin déploiera une station dans l’année, sur le port de Cherbourg-en-Cotentin

La Communauté d’agglomération du Havre suivra de près ce déploiement car elle prévoit l’ouverture d’une station hydrogène sur son territoire début 2019.

Ces nouvelles stations devraient s’accompagner de la mise en circulation d’une centaine de véhicules supplémentaires (contre une trentaine actuellement), essentiellement des Renault Kangoo ZEH2, ainsi que des Hyundai ix35. Chaque entité utilisatrice aura ainsi une station à moins de 40 kilomètres en moyenne, sachant que les véhicules électriques hydrogène, qui se rechargent en moins de 5 minutes, ont une autonomie au moins doublée par rapport à leur équivalent à batterie seule. L’ensemble de ce déploiement a lieu dans le cadre du projet EAS-HyMob (eashymob.normandie.fr) piloté par la Région Normandie, les sociétés Symbio et Serfim, et financé en partie par l’INEA, agence de la Commission Européenne pour l’innovation et les réseaux.

La mobilité électrique hydrogène, complémentaire à celle à batterie électrique seule, répond parfaitement aux usages des professionnels en termes d’autonomie et de temps de recharge. Elle permet à la fois de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d’améliorer la qualité de l’air, et de soutenir la production d’énergies renouvelables lorsque l’hydrogène est produit par électrolyse.

Au-delà, avec l’aboutissement d’EAS-HyMob, la Région se dote dès à présent de solides bases pour que sa stratégie hydrogène globale, qui sera au début de l’été à l’issue de plusieurs mois de concertation avec les acteurs locaux, soit un succès. Au-delà de la mobilité, elle concernera aussi l’ensemble des domaines relatifs au potentiel de l’hydrogène en tant que vecteur énergétique dans le cadre de la transition écologique et de la réduction des gaz à effet de serre : production décarbonée, différents usages en combustion, pile à combustible, stockage, outils d’information et de développement… La Région Normandie concentrera en 2019 le plus grand nombre de stations et véhicules hydrogène en France. Ce réseau en construction constitue la première brique de déploiement de la filière hydrogène en Normandie, facteur de croissance verte sur notre territoire déclare le Président de la Région Normandie, Hervé Morin.

 

EAS-HyMob

En partenariat avec les sociétés Symbio et Serfim, la Région Normandie s’est engagée dans un programme de mobilité hydrogène normand, le programme EAS-HyMob (Easy AccesS to Hydrogen Mobility = accès facile à la mobilité hydrogène) qui a commencé début 2016 et s’étalera jusqu’en 2019.

EAS-HyMob vise à constituer un maillage d’une quinzaine d’infrastructures de recharge hydrogène sur les grands axes routiers normands reliant les grandes agglomérations. L’installation de chaque station de ravitaillement est synchronisée avec le déploiement d’une flotte de véhicules hydrogène circulant dans le périmètre de la station et s’y alimentant régulièrement.

http://eashymob.normandie.fr

 

Contacts presse :
Symbio : Fabiola FLEX – fabiola.flex@symbio.one - 06 22 85 39 85
Région Normandie : Charlotte CHANTELOUP – charlotte.chanteloup@normandie.fr - 02 31 06 98 96
Serfim : Sophie LAVAL – Sophie LAVAL – slaval@sefim.com - 06 12 51 79 65