La Basse-Seine, brève histoire du premier complexe industrialo-portuaire français

Le 27 Mars 2018
Dans la seconde moitié du XIXe siècle, alors que la vallée de la Basse-Seine, avec ses paysages et ses lumières incomparables, devient un sujet de prédilection pour les peintres impressionnistes, un processus d'industrialisation sans précédent se met en place et va faire de ce territoire le premier complexe industrialo-portuaire de France.
La Basse-Seine : Brève histoire du premier complexe industrialo-portuaire français
0

En effet, grâce à sa voie d'eau exceptionnelle, idéalement située entre la Manche et Paris, la Basse-Seine s’impose comme un axe majeur de développement industriel. De grandes usines, issues de l’industrie lourde et de nouveaux secteurs d’activité, s’implantent de façon continue le long de la Seine, sur sa portion maritime, essentiellement. Si le fleuve constitue pour ces établissements un axe de communication privilégié, ouvrant sur le monde et sur le formidable débouché parisien, il ne joue pas comme seul critère de localisation. La présence de deux grands ports maritimes, Rouen et Le Havre, qui sont aussi d’importants bassins de main-d’œuvre favorise ce développement.

Cette industrialisation de grande ampleur a provoqué une transformation brutale des rives du fleuve avec l’émergence de sites industriels remarquables par leur gigantisme et leurs formes complexes. Cependant, la Basse-Seine n’évoque en rien un long boulevard industriel où le fleuve servirait de lien à un interminable chapelet d’usines. Elle demeure un site exceptionnel dont les magnifiques paysages servent d’écrins à des industries lourdes non dénuées de valeur esthétique et patrimoniale.