Inauguration du Centre de Formation d’Apprentis de Rouen à la Grand’Mare

Le 06 Septembre 2017
Né d’une volonté commune d’offrir un enseignement de qualité dans un environnement d’excellence, ce projet d’un montant total de 10 millions d’euros a été porté par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA76) avec un financement de 80 % par la Région Normandie, l'apport du terrain par la Ville de Rouen.
Inauguration du Centre de Formation d’Apprentis de Rouen à la Grand’Mare

Texte personnalisé

Le nouveau Centre de Formation d’Apprentis de Rouen accueille pour la 1ère année, 350 apprentis de niveau CAP au BEP Professionnel, venus se former aux métiers de la boulangerie, la pâtisserie, la charcuterie-traiteur, la boucherie, la vente ou encore la fleuristerie. Ils partageront les locaux avec des jeunes en dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima).

Les apprentis bénéficient d’équipements performants et innovants notamment dans les laboratoires et salles de cours : e-learning, tableaux de cours dynamiques, mobilier high-tech, espace multimédia…

Le CFA bénéficie, par ailleurs, d’une conception bioclimatique : toiture végétalisée, zones de circulations éclairées à la lumière naturelle, centrale de réfrigération récupérant la chaleur, traitement de l’air…

Citation

Non seulement l’apprentissage est une voie d’excellence mais c’est aussi et surtout une voie qui aboutit à l’emploi

Hervé Morin

Texte personnalisé

En outre, pour faciliter les échanges et contribuer à dynamiser le quartier, de nombreux liens ont été tissés avec les partenaires locaux comme le centre culturel André Malraux, les organisations périscolaires, les centres de formations, les collèges, commerces… La population du quartier a quant à elle été régulièrement informée de l’évolution du projet du CFA.

Bloc encadré

Le CFA en quelques chiffres :

> Budget global de 10 M€ TTC
> Financement à 80% par la Région Normandie
> Apport du terrain, situé à la Grand’Mare, par la Ville de Rouen à titre gracieux
> Durée des travaux : 18 mois
> 2 200 m2 dédiés à la formation, dont 1000 m2 de laboratoires d’enseignement professionnel
> 350 apprentis du CAP au Bac Pro

Christopher Tesson, 21 ans en 2e année de BP Boulangerie

Texte personnalisé

Christopher Tesson, 21 ans en 2e année de BP Boulangerie, a suivi sa première année de BP à Saint-Paul. Larrivée dans l’établissement flambant neuf est plébiscitée.

« Entre ce nouveau CFA et notre ancien établissement, c’est un peu le jour et la nuit. Par exemple, nous avions un plan de travail pour deux, maintenant c’est  plutôt deux plans de travail par personne ! Avant, circuler dans le laboratoire était compliqué. Maintenant, la disposition du laboratoire fait que l’on gagne beaucoup de temps car nous pouvons travailler dans l’ordre. De plus, les fours sont neufs ainsi qu’une grande partie du matériel. Ce qui est le plus plaisant, c’est le confort de travail ».

Etienne Gomez Lopez, un prof de boulangerie qui met la main à la pâte

Texte personnalisé

Professeur de boulangerie, Etienne Gomez Lopez a enseigné 7 ans dans l’ancien CFA situé place Saint-Paul à Rouen.

« Nous avons désormais des conditions de travail exceptionnelles qui vont favoriser l’apprentissage et la motivation des élèves. En ce qui concerne l’hygiène et de la sécurité, le niveau est hyper qualitatif. Un gros travail a été fait en amont sur l’ergonomie des laboratoires. Chaque étape est regroupée sur un même espace, permettant une circulation logique et fluide, confortable et sécurisante. En fait, nous avons un modèle de fournil idéal ».

Citation

« Nous avons aussi l’ambition d’élever le niveau de compétences et d’amener nos élèves à préparer le concours du meilleur apprentis de France. Parallèlement, certains sont déjà inscrits aux prochaines Olympiades des Métiers qui se tiennent en Normandie en 2018 »

Maryline Cognin, secrétaire du CFA
1