Hervé Morin confirme que les trains Intercités Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Deauville-Trouville bénéficieront du wifi en 2020 - La Région Normandie

Hervé Morin confirme que les trains Intercités Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Deauville-Trouville bénéficieront du wifi en 2020

05 Mai 2017
Transports

La Région Normandie deviendra responsable des trains Intercités à compter de 2020 dans la perspective d’offrir aux Normands des liaisons ferroviaires de qualité. Le Président de Région a confirmé que les nouveaux trains seront équipés du wifi, service incontournable mais absent aujourd’hui.

« C’est une autre grande avancée pour la Normandie et notre bataille du rail. Je me réjouis d’être, aujourd’hui, aux côtés de Stéphane Richard pour annoncer le déploiement de la couverture mobile 4G sur les deux grandes lignes intercités normandes. L’équipement en wifi des nouveaux trains Bombardier OMNEO Premium Normandie constitue une étape supplémentaire pour l’amélioration du confort des voyageurs et naturellement pour l’attractivité de notre territoire. Il va sans dire que la couverture numérique de toute la Normandie est une priorité pour la Région. 110 millions d’euros d’investissement sont programmés d’ici 2021 à cette fin. La Région œuvre aux côtés des Départements pour cela » déclare Hervé Morin.

De manière à pouvoir offrir aux voyageurs des trains Intercités une connexion WiFi, deux éléments sont nécessaires :

- L’équipement des trains en antennes/convertisseurs capables de capter le signal 3G/4G et de le transformer en signal WiFi, et en bornes WiFi. Le transfert entre les convertisseurs et les bornes se fait à travers un câblage idéalement en fibre optique. La Région a bien prévu d’équiper les trains fabriqués par Bombardier et qui circuleront sous sa responsabilité dès 2020 de l’ensemble des éléments nécessaires à la conversion du signal 3G/4G en un signal WiFi et à sa diffusion dans les voitures.

- Une couverture de la ligne ferroviaire en 3G/4G, assurée par des pylônes installés par les opérateurs, et reliés à un réseau THD fibre. En effet, les tests réalisés par l’ARCEP sur les lignes Paris-Rouen-Le Havre et Paris-Caen-Cherbourg indiquent un niveau aujourd’hui faible de la qualité de connexion 3G/4G, en particulier entre Mantes et Caen. Ces niveaux de qualité limitent fortement les possibilités d’usage de la connexion. En particulier, les usages de type streaming vidéo et audio, et même l’utilisation des réseaux sociaux et la navigation web peuvent rapidement devenir très inconfortables voire impossibles. C’est pourquoi, Hervé Morin a rencontré ces derniers mois plusieurs opérateurs afin de les convaincre de réaliser ces investissements. Il a ainsi pu échanger avec Stéphane Richard, P.-D.G d’Orange en janvier dernier à Paris.

A l’occasion de sa venue à Rouen, au Conseil régional, le P.-D.G d’Orange a annoncé à la Région Normandie que l’ensemble des pylônes nécessaires à la couverture des deux principales lignes Intercités sera installé. Ainsi, les  lignes de train Intercités : Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg-Lisieux-Deauville seront couvertes à l’horizon 2020, le tronçon Paris-Rouen étant couvert en 4G dès 2018. L’ensemble de l’A13 le sera à l’été 2018, a, par ailleurs, indiqué Stéphane Richard.