Gares et pôles d'échanges

La Région Normandie met en œuvre une alternative au tout voiture en rendant le train plus accessible, pratique, moderne et écologique mais elle veut aussi transformer en profondeur l’image de ses gares pour en faire de véritables lieux de vie, plus agréables et intégrés dans l’environnement, tout en assurant plus d’intermodalité et une accessibilité optimale.

Les gares

La Normandie compte 116 gares et haltes sur son territoire. La Région impulse, coordonne et cofinance les actions de modernisation qui coexistent avec les maîtres d’ouvrage suivants (Plan Gares 2012/2015, Rail 2020) :

  • SNCF réseaux pour les quais et traversées de voies et souterrains,
  • SNCF/Gares & Connexions pour les bâtiments voyageurs et les équipements sur les quais,
  • Les collectivités locales pour les abords des gares (parking, pôles d’échange).

La Région Normandie finance les travaux de tout type de gares régionales (Yvetot, Dieppe, Argentan, Saint Lô…) ou locales (la halte éco-durable de Clères, Audrieu …) mais aussi nationales*. 

* les gares sont dites nationales lorsqu’elles accueillent plus d’1 million de voyageurs comme par exemple Rouen, Le Havre et Caen.

Les Pôles d’Echanges Multimodaux (PEM)

Les PEM constituent des lieux d'intermodalité entre les différents modes de transport : bus, tram, car, vélo, voiture... Ils facilitent les déplacements en transports en commun en incitant au transfert modal des automobilistes et en améliorant les conditions dans lesquelles s’effectuent les correspondances.

Les espaces autour des gares accueillant plusieurs modes et réseaux de transport  sont ainsi subventionnés par la Région : aire de stationnement voitures/bus, cheminement des piétons et des personnes à mobilité réduite, sécurisation des franchissements de voies, espaces verts, aménagements et équipements pour les vélos, etc.

Modifié le 11/10/2016