Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Retrouvez les infos relatives au reconfinement sur l'article Covid-19

En savoir plus

Formations d'excellence

  • clock
Plusieurs formations d’excellences sont proposées après le collège.

Sciences Po dans les lycées

Les élèves les plus talentueux et méritants, quelles que soient leurs origines familiales, sociales et culturelles, doivent trouver leur place dans l'enseignement supérieur. Dans ce cadre, dix lycées font actuellement l’objet d’une convention d’éducation prioritaire avec Sciences Po. Ce dispositif vise à renforcer la diversité au sein de cette grande école. Il et s’adresse notamment aux élèves scolarisés dans des établissements relevant du dispositif national d’éducation prioritaire.
Les élèves concernés peuvent ainsi assister à des ateliers spécialisés, animés par des enseignants de leur établissement : revues de presse, tables rondes, débats, conférences...

La filière Mode et Métiers du Cuir 

Près de 400 lycéens organisent, chaque année, un défilé de mode avec l’appui de leurs enseignants, des académies de Caen et de Rouen et des services de la Région. Ce défilé s’inscrit dans le cadre d’un projet pédagogique mené tout au long de l’année, par des établissements de la filière Mode et Métiers du Cuir en Région Normandie. Les prestations d’accueil, de coiffure, de maquillage et de photographie sont aussi réalisées par des élèves.

Voir les défilés en vidéo

Campus d’excellence international des énergies

L’enjeu de ce projet est de proposer, à l’échelle de la Normandie, des parcours d’excellence au rayonnement international et en adéquation avec les besoins du marché de l’emploi. Après une première étape de préfiguration (septembre 2020 – septembre 2024), le CEINE, installera son siège sur le site du "Campus du futur" à Bourg-Achard, pour lequel la Région a engagé un projet de construction.

L’ensemble des établissements du territoire dispensant des formations dans le domaine des énergies (près de 70 en Normandie) seront mis en réseau afin de construire un continuum éducatif BAC -3/ Emploi, articulant l’enseignement scolaire, l’Enseignement Supérieur et Recherche (publique et privé) ainsi que la formation professionnelle. 

Ce projet prévoit notamment la fusion des deux Campus des Métiers et des Qualifications des énergies déjà existants en Normandie, l’un basé au lycée Descartes-Maupassant de Fécamp, l’autre porté par le lycée polyvalent Alexis de Tocqueville de Cherbourg. 

Le lycée Descartes Maupassant dispose déjà d’un plateau technique performant pour la maintenance des éoliennes. La Région a engagé des travaux correspondant aux besoins des formations : un nouveau bâtiment à vu le jour pour le chantier école éolien de 10 mètres de haut et d’une surface d’environ de 350 m² permettant d’accueillir des composants d’une éolienne (nacelle, hub, base de nacelle), ainsi qu’une structure métallique intérieure afin de répondre aux premières formations de travail en hauteur. Il comprend également une partie de mât d’éolienne d’une hauteur de 20 mètres avec plateforme extérieure afin de poursuivre la formation du travail en hauteur et d’intégrer les procédures d’évacuation d’urgence.

La filière éolienne recrute en Normandie

Les industriels de l'éolien ont fait le choix de s’implanter en Normandie : LMWIND en 2017 à Cherbourg et bientôt Siemens Gamesa au Havre. BOUYGUES TP va implanter son usine de fabrication de fondations gravitaires au Havre en 2020.

LMWIND et Siemens Gamesa devraient générer environ 1 000 emplois supplémentaires d’ici 5 ans, les recrutements au sein des usines de maintenance – exploitation verront également le jour à Ouistreham, Fécamp et Dieppe. 

Évaluer cette page :

logo