Etudes dans le Calvados

Falaise

Culture et Patrimoine
Falaise et cantons de Falaise : le château.(c)Pascal Corbierre

body

L’inventaire de l’ancien arrondissement de Falaise a donné lieu dans les années 80 à une première étude en milieu urbain.

Falaise, née au Moyen-Age, s’est développée à l’ombre de son puissant château-fort. Ville natale de Guillaume le Conquérant, duc de Normandie et roi d’Angleterre, elle joue un rôle économique important grâce à ses activités artisanales, principalement la pelleterie et la draperie, et aux célèbres foires qui se tiennent dans le quartier de Guibray. Sa richesse lui permet d’élever plusieurs églises, des édifices publics, des hôtels particuliers.
Détruite aux deux-tiers lors des bombardements de 1944, Falaise conserve encore un patrimoine architectural et artistique considérable qui étonnera le visiteur par sa diversité et son importance insoupçonnées.

Falaise, la porte des Cordeliers


Les églises Saint-Gervais, la Trinité, Notre-Dame de Guibray et le château sont autant d’édifices majeurs reconstruits, restaurés et agrandis au gré des événements historiques.

Les hôtels particuliers et les auberges de Guibray témoignent du renouvellement urbain des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces monuments ainsi que les édifices détruits lors des bombardements de 1944, font l’objet de dossiers de synthèse, documentés et richement illustrés.

Slideshow

Les photographies des années 80 réalisées par Pascal Corbierre illustrent l'étude topographique et les publications sur Falaise rédigées par  Jean-Louis Libourel et Hervé Pelvillain.

1